Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Kiicks

Mise en place d'un bac à crevettes

Messages recommandés


MAINTENANCE & ELEVAGE DE CREVETTE D’EAU DOUCE


Nous allons aborder sur ce sujet les aspects pratiques de la mise en place d’un aquarium dédié aux crevettes.

1. LE BAC

En ce qui concernant les débutants qui souhaitent se lancer dans l’aventure des crustacés, il est conseillé de choisir un bac pré-équipé plutôt qu’une cuve nue où tout doit être acheté séparément. Quelques marques proposent des bacs pré-équipé qui permettent, par leurs équipements fournis, de se lancer dans la crevette. Le prix sera hélas un peu plus élevé, MAIS cela évitera à certains de faire quelques erreurs classiques.
Le minimum requis est d’une 20aine de litres. Un bac de 60L est préconisé pour les débutant car les paramètres sont beaucoup plus stable que sur un bac plus petit, qui demande un peu plus d'expérience. De même qu’il est conseillé aux débutants de maintenir les crevettes en bac spécifique et par espèces.

Quelques marques digne de confiance :


  • Nano Dennerle 20-30L LIGHT (ne pas prendre le complet, ni même le complet plus, à cause du sol qui est fournis et qui, n’est pas idéal pour la crevette car il contient du fer). Bac + couvercle + éclairage + filtre



  • Nano Zolux 20-30L Bac + couvercle + éclairage + filtre



  • Nano Eihem 20-30L Bac + couvercle + éclairage + filtre



Les bacs pré-équipés contiennent que très rarement des chauffages, il est donc important de penser à en acheter un. Pour des bacs de moins de 30L, vous pouvez prendre des chauffages de 25W.

Pour le sol, ne pas prendre de sol composé de quartz, car nocif pour les crevettes, peux entraîner la mort de celles-ci. Privilégier soit, un sol manado, sable de Loire, sol technique (le sol technique est obligatoire pour la maintenance de crevettes de type Caridina, plus difficile à maintenir. Tels que Florabase, Ebigolds, Akadomia etc...).

Pour le placement de celui-ci, comme pour beaucoup de bac à poisson, il est important de positionner celui-ci dans un endroit calme afin d’éviter le stress, qui est un facteur qui favorise les maladies, et de ne pas placer celui-ci près d’une fenêtre, afin d’éviter la prolifération des algues dû aux rayons du soleil, ni même d’un radiateur. Mettre le bac proche de prises de courant vous sera d’une TRES grande aide ! (se munir d’une multiprise pour y brancher, éclairage, filtre et chauffage).

2. DECORS ET CACHETTES


  • LES ROCHES
    Il ne faut surtout pas intégrer des roches provenant de la nature !! Car nous ne connaissons pas la composition de celle-ci, de plus, elle pourrait contenir des polluants néfastes à la bonne santé des futurs habitants.  Il ne faut pas non plus que cela soit des roche calcaire (pour être sûr, test au vinaigre : rejet de bulles d’air).


    Exemple : Ohko Stone

  • LES RACINES
    Tout comme les roches, il est préférable de les prendre en magasin où chez un particulier mais pas dans la nature, il faut que celles-ci soit faite pour l’aquariophilie. Il faudra au préalable les brosser et les faire bouillir pendant plusieurs avant de les insérer et de les immergés. Certaines racines demandent d’être lesté pendant plusieurs jours afin que l’intégralité de l’air s’en échappe.

Exemple : Mangrove & Mopani



Roche comme racine, les deux plairont aux crustacés, il s’agit alors d’une histoire de goût de l’aquariophile.

3. LES CACHETTES

Les crevettes ADORENT les cachettes et en ont BESOIN ! Car en effet, ce sont de petits êtres fragiles, notamment au moment de la mue, il est donc important qu’elles puissent s’y cacher lors de ces périodes, car elles deviennent très vulnérables.  
Les cachettes peuvent être créées de multiples façons :

  • Disposition des roches et racines


  • Plantes


  • Tubes en résine disponibles en animalerie



4. LES PLANTES

Ici je ne vais pas parler des types de plantes en fonction de l’éclairage, hauteur d’eau, chauffage, type de sol et caractérisques de l’eau car des topics sont déjà présents pour cela, mais plutôt des plantes à favoriser et à éviter pour la maintenance de crevettes.

A EVITER :
- Anubia : il s’avère, après l’observation de diverses expérimentations réalisées chez plusieurs personnes reproduisant des crevettes, que la sève des anubia serait toxique pour les crustacés. En effet, on aurait observé une augmentation de la mortalité dans des bacs contenant une ou plusieurs anubia. Il faut tout de fois prendre cela avec du recul. CAR selon le volume d’eau, la concentration de sève lors de coupe, de brisure ou de dégradation de la n’est pas même.  Mais les crevettes étant le plus couramment maintenant dans des bacs inférieurs à 100 L, il est déconseillé d’en mettre. De plus, il existe tellement de plantes tout aussi sympa, que l’on peut se permettre d’éviter de prendre le risque.
- STRICTEMENT INTERDIT d'utiliser engrais liquide, certains utilise des engrais sous forme de bille à placer aux niveaux des racines pour les plantes enracinées. Mais préféré plutôt l'installation d'une Kit CO², qui ne sera pas nuisible à vos crevettes.

CONSEILLER :
- Des plantes flottantes  telles que lentilles d’eau, pistia et autres.
- Mousse de java, riccia, X-moss, peuvent permettre aux crevettes de se cacher. (à mettre tel quel dans l’eau ou à accrocher sur une racine)
- Cladophora
- Fougère de java (plante à attacher sur une racine)

J’ai plus mentionné des plantes qui ne s’enracine pas dans le sol car les crevettes sont des galopeuses, elles sont plus aux sols qu’en nage libre. Il est donc important de leur permettre d’avoir une bonne surface au sol.

5. AUTRES RISQUES

La plupart des médicaments sont toxiques pour les crevettes, en particulier les désinfectants antibactériens comme le Témérol. (fiche sur les risques et maladies de la crevette à venir)

L'introduction de nouvelles plantes peut entraîner la perte de crevettes en raison des divers traitements que les producteurs font subir aux plantes. Pour enrayer tout risque, faites tremper 2 jours les plantes dans un sceau d'eau en changeant l'eau des plantes tous les jours et filtrez 1 semaine sur charbon actif.

Les crevettes ne supportent pas les variations de température ni de qualité d'eau, faites donc une acclimatation aux gouttes à gouttes sur 4h de temps minimum !! et soyez vigilant lors des changements d'eau. (fiche sur l'acclimatation d'une ou d'un lot de crevette à venir)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pas mal du tout ce lien. Par contre, là on touche le crevettophile expérimenté, ou une personne qui a les moyens financiers. J'ai déjà pu voir sur un autre site les prix de ce type de composition.. et disons, que ca nous laisse sans voix !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Déjà l aquasoil c est 14€ les 3L. La pouzzolane par contre ça ne vaut rien, une dizaine d euros les 25L en jardinerie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oui.. en effet, ce principe complet me reviendrait que 10€ plus chez que ce que je met niveau prix juste pour mon sol et ma pouzzolane. C'est le Bacter ADA 100 qui fait la différence. +25€

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Après si tu mets du Montmorillonite en décor tu as ta microfaune et tes microbacteries aussi qui vont ensuite coloniser le sol.
Voir de la poudre mélangée a la pouzzolane.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le montmorillonite est un anti diarrhérique à base d'argile verte couramment utilisé comme complément alimentaire chez le chien et le chat ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci. J'en ai d'autres en cours actuellement (même si je suis un peu à la ramasse en ce moment ^^ boulot boulot )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.