Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Invité

Poules/coqs volages

Messages recommandés

Invité
Coucou,
Hier, j'ai profité d'une apres midi, séche et chaude pour les sortir de leur poulailler d'hiver et leurs faire dégourdir les pâtes pour la première fois depuis 15 jours. (poulailler d'hiver, ou elles etaient enfermées pour causes de forte gélées, pluies verglassantes et neige)
Seulement, voilà, a 17 h 30, je suis allé voir si elles étaient toute bien rentrée à l' "hotel" et ben non, elles se sont collées un peu partout dans mes parcs, les unes contre les autres pour dormir.
Il y avait un coq perché sur ma haie (2 mètres 50 cm de haut) (il a surement pris son envole sur le toit d'un des petits poulaillers), deux sur le toit d'un des poulaillers d'été, et un autre coq haut perché également, mais tout ce petit monde, n'a pas retrouvé le chemin du poulailler intérieur.

Deux questions :

1) comment faire pour que mes poules/coqs ne fuguent pas chez mes voisins ? (fuguent qu'ils ont déjà fait a plusieurs reprise d'ou l'obligation de remonter mon grillage de 80 cm de filet. Car là !!! grimper enfin je dirais : voler, jusque sur une haies de cyprès de 2.5 mètres, j'avoue, que heureusement, que je l'ai vu, si non, il partait chez le voisin, qui possède un chien de chasse, et qui m'en aurait fait une bouchée.

et 2) quand vont elles s'habituer à repartir dans le poulailler intérieur (d'hiver) ?

Là, je ne vais pas les ressortir, car il annonce, des gelées et fortes pluies dans notre régions, donc elles vont rester au sec.
Merci pour vos conseilles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Les poules cherchent spontanément un arbre pour dormir en sécurité.
Le comportement du coq perché sur les cyprès me semble normal.
Ici j'ai un petit coq bâtard qui a décidé de vivre en liberté car il ne s'entendait pas avec le reste de la marmaille. Tous les soirs, il est dans les branches du mûrier platane à 3 m de hauteur.
Si tu veux que tes poules rentrent au bercail selon tes souhaits, il faut les rentrer avant que la nuit tombe, en les attirant avec une distribution de graines par exemple.
Et si tu as plusieurs parcs distincts et que tu ne veux pas que les poules des différents parcs se mélangent, il faut les faire sortir à tour de rôle.
Bonne chance !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Si c'était leur première sortie, c'est normal qu'ils n'aient pas retrouvés de suite le chemin du poulailler d'hiver. Mais il ne leur faut pas longtemps pour comprendre.

Alice donne un bon conseil : A leur prochaine sortie, tu anticipe un peu le couché en les attirant dans le poulailler avec du grains et tu ferme. Normalement dès le lendemain,elles devraient y revenir seules.

Sinon pour les fugues...les miennes ne volent pas mais si j'étais à ta place je pense que j'essaierai de couper les plumes de vols sur une aile et seulement pour les coqs ( s'ils ne font pas d'expo.).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Coucou, merci pour vos précieux conseilles, je vais les suivre.
Je ne fais pas d'expo, donc, je verrais si ils recommencent.
Mais, je n'ai jamais fais ça, et donc je ne sais pas quelles plumes et combien de cm.
Si vous pouviez me dire.
Aussi, je vais quand même attendre de voir avant d'en arriver là. Si ça devient une habitude et qu'il fugue chez mes voisins, oui. si, non, si il reste sur la haie, pour ensuite y redescendre du bon côté c'est à dire du miens. Je le laisserai dans son beau plumage, il est tellement fier devant ses poulettes. L'autre coq, lui, se contente de se percher sur la hauteur d'un tonneau. et les deux autres jeunes coqs, eux se plaisent sur le toit d'un petit poulailler, sans chercher à aller plus haut.
Mes poules elles restent maintenant, plutôt, sur le plancher des vaches.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je ne suis pas pour tailler les plumes.
Si l'oiseau veut aller voir si l'herbe est plus verte chez le voisin, il le fera comme il pourra avec les rémiges taillées à une aile, en grimpant avec le bec et les pattes.
Seulement s'il rencontre un danger de l'autre côté, il ne pourra pas se sauver.
Mettre un filet au-dessus du parcours me semble une solution plus sûre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Oui, j'y pense très sérieusement, un filet, je suis justement en ce moment, de voir les dimensions et prix, parce que leur couper les plumes..... je ne suis pas très très chaude.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Petitelolotte a écrit:
Oui, j'y pense très sérieusement, un filet, je suis justement en ce moment, de voir les dimensions et prix, parce que leur couper les plumes..... je ne suis pas très très chaude.


Si tu peux y mettre un filet ce sera évidement la meilleur des solutions !! Pour toi comme pour eux !! clin d\'oeil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Merci pour vos précieux conseilles, en attendant, je vous souhaite un bon réveillon et une bonne année 2010

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Personnellement, pour couvrir mon grand enclos de 150 m2, j'ai pris du filet anti-oiseaux chez Direct Filet, c'est 4 fois moins cher qu'un filet spécial volailles chez un revendeur de matériel avicole...
http://www.direct-filet.com/3.cfm?i_fam=65-filet-anti-oiseaux-protection-voliere-plantations
Evidemment il faut en prendre beaucoup (les rouleaux font 100 m de longueur) mais on en a pour longtemps, on peut partager avec des amis éleveurs, etc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Merci pour le tuyau Alice, je vais regarder ça. En attendant de mettre un filet, j'ai remonté le grillage de 80 cm sur tout le tour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
autre solution : les especes de lunettes qui empechent les coqs et poules de voir devant eux. Ca s'enfile par le bec et ça permet de mettre plusieurs coqs ensemble et d'eviter qu'ils s envolent dans les arbres.
Mais je ne sais plus le nom tongue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sinon biensur couper les plumes d un cote seulement d une aile pas trop juste pour desequilibre et leur apprendre a rester en place

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.