Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Horus1111

Les touis genre Bolborhynchus

Messages recommandés

Dans les Bolborhynchus, il y a trois espèces reprisent à l'heure actuel , avant ce genre comprenait aussi le Toui aymara ou Bolborhynchus aymara, mais ce dernier a changer de nom et est devenu le Psilopsiagon aymara.

Donc de ce fait, il nous reste trois espèces :

Bolborhynchus lineola – Toui catherine
Bolborhynchus orbygnesius – Toui de d'Orbigny
Bolborhynchus ferrugineifrons – Toui à front roux


1) Bolborhynchus Lineola - Toui Catherine



Origine : Mexique austral, Panama occidental, Colombie septentrionale, Andes du Pérou. ( plus rarement au Vénézuela )



Habitat

Elle aime les forêts, mais aussi la savane. Mais aussi les terre d'altitude, bien que l'hiver elle descend dans les régions inférieures, elle souvent vue dans la neige. Elle aime vivre a l'ombre des arbustes et haute plantes . On peut la voir se déplacer en banc de 20 à 100 individu afin de récolter leurs nourriture au sol ou dans les branches des buissons. Et regagneront le soir des endroit plus protégé comme la cime des grands arbres, ou encore des cavernes naturels dans les régions rocailleuses.

La première importation de la perruche catherine en Europe est daté de l'année 1886


Description général :

C'est une belle petite perruche, d'un poids variant entre 50 - 60 g , pour une taille de 16 cm, aborde plumage vert, avec quelques dessins en forme de coquille noirs sur la tête et sur le cou, le dos, le croupion et le long des ailes. Plumes alaires bordées de noir. Femelle plus petite, avec des motifs noirs plus petits et moins précis.Yeux brun-jaune, bec jaune grisé, pattes gris noir.
Malheureusement ce petit perroquet a une vie très courte de seulement 5 à 10 ans

Comportement et caractère :

Ce sont des oiseaux au caractère docile, au chant agréable et d'une condition robuste, qui se laissent volontiers apprivoiser bien qu'assez timide . Si il est bien une espèce ou on n’a pas besoin de passer par l EAM, c est bien les Catherines! Des jeunes manipulés au nid, sont des vrais amours tout comme des catherines que l'on a réussi à apprivoiser!
Le nichoir fait office de dortoir tout au long de l’année. Mais n'est pas indispensable.
L’espèce est parfaitement adaptée à la vie collective en volière, elle fait preuve d’une grande tolérance et exprime ses émotions en dressant la queue en éventail,
Cette perruche est un vrai petit clown !
C'est également un oiseau peu bruyant (même si elle a une voix assez puissante, elle s’en sert que très rarement)
C’est une perruche que l'on recommandera donc dans les appartements

Son alimentation :

Cette perruche a très bonne appétit et elle appréciera , le mélange pour grandes perruches avec une bonne partie de mélange pour canaris et les branches de millets. Elle appréciera aussi la verdure et en moindre quantité des fruits tel que la pomme .




2) Bolborhynchus orbygnesius– Toui de d'Orbigny- perruches des Andes



Origine :

Cette petite superbe perruche peut être trouvée dans des vallées inter-andines de 1,500 à 5,000m au Pérou et la Bolivie. Elle a également été observée au N-W de l'Argentine . Ceux-ci faisaient partie d'un troupeau de 120 vu dans une vallée inter-andine près d'Oruro en Bolivie occidentale en août 2012.



Description :

Taille: 17cm

La colorisation adultes est verts en général; teinte jaune sur le front et les lores, moins évidente chez la femelle; bleu / vert sous la couvertures sous-alaires supérieures et le dessous des rémiges. Les yeux sont marron foncé. La colorisation juvenile : . Comme chez l'adulte, mais avec la queue plus courte.
Appel: Son cri est fait en vol sont des notes bavardes et rapide. Les appels d'alarme se font entendre comme des rrueet-ee, rrueet-ee

Comportement :

Vie surtout en couple ou de petits troupeaux de 5 à 50 oiseaux; migrations saisonnières possibles; surtout observé dans les buissons, plants de bambou, bas ou sur le sol ferme Ou elles récoltent les graines herbacées, baies et fruits . Elles sont remarquablement bruyantes pendant vol, elles ont un large répertoire d'appels. Le vol est rapide .

Régime alimentaire naturel : graines, fruits et baies (framboises sauvages)

Élevage en captivité :
Rarement réalisé. La saison de reproduction commence surtout de septembre à novembre. Elles utilisent des nids boîtes de 20 x 20 30 cm x . Le trou d'entrée sera de 5 cm. La ponte est de 4 à 6 oeufs. L' incubation est de 23 jours. La femelle commence à couvée après le troisième oeuf.

3) Bolborhynchus ferrugineifrons – Toui à front roux



Description

Elle atteint une longueur de 18 cm sur son front et entre les yeux et le bec a une bande étroite de l'oxyde rouge, ce qui ressort sur son menton et sa face couleur olive. L'arrière de la tête, le cou et les ailes sont vert foncé. Le dessous des ailes est bleu. Le bec est gris-blanc avec une pointe de jaune. L'anneau autour des yeux est gris. L'iris est brun foncé à noir. Les pattes sont de couleur jaunâtre.

Origine :

Endémiques les plus hautes montagnes de la Cordillère centrale de la Cordillère des Andes, en Colombie , entre 2800 et 4100 mètres d'altitude . Appelée aussi perruches des neiges .



Habitat :

Il est situé dans la zone située entre la forêt andine et subpáramo paramo , de préférence entre 3.200 et 4.000 m d'altitude. Convient à la modification de brousse, les prairies et les zones agricoles. Il se nourrit sur ​​diverses plantes des hautes Andes, manger les graines (surtout Anthoxanthum odoratum ), des fruits et des fleurs.

Comportement

En journée, elles volent en troupeaux de 10 à 15 individus. Dans la soirée, elles vont s' abriter, dans des anfractuosités naturelles hautes parois rocheuses qui abritent entre 20 et 150 personnes, qui dorment en groupes de 2-8 dans chaque nid, construit de terre et de chaume entrelacés. Elle à été observée également consant un nid avec de la mousse sur un arbre de 18 m de haut

Sources des informations : World parrot trust , études aviare psittacidés sud américaine et allemande, amis éleveurs étrangés principalement des Pays-Bas que je remercie pour leurs aide, traduction ( neerlandaise, anglaise, allemande et espagnol ) et remaniement et assemblage des données faite par moi même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci pour cette fiche sur les Bolborhynchus, Horus

voici quelques nuances de mutations chez les catherines























sources :
forumperroquet.com
plume-et-couleur.skyrock.com
perruche.catherine.free.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Marsu pour ces belles mutations

Voici un lien en français avec un descriptif de ses différentes mutations. : Les différentes mutations de la perruche toui catherine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.