Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Martine95630

nouvelles des chats adoptés aux PO ? ALFRED ? DOUDOU ?

Messages recommandés

A-t-on eu des nouvelles des chats adoptés aux PO ?
Doudou, Boki, Prosper, Alfred et Phonie (on saura au moins samedi prochain, ce sont des amis d'un bénévole qui les a adoptés), Tobago, etc...

Rien sur le forum mais peut-être par courrier, téléphone ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pas de nouvelles pour l'instant sauf Pirouette qui nous a à nouveau pété un câble Mardi matin. A tel point que la pauvre adoptante n'osait plus rentrer chez elle. Elle a fait appèle à son vétérinaire pour qu'il vienne voir par lui même s'il pouvait faire quelque chose. Un vrai fauve, il s'est senti tout bête. Ils nous ont appelé en fin de matiné. Nathalie s'est proposée d'y aller le midi. Et là, Pirouette reconnaissant sa voix, s'est tout de suite calmée. Elle grognait un peu mais sans plus. De retour au refuge, elle s'est comportée normalement, comme d'ab. C'est terrible car on ne comprend pas ses pétages de plombs si violents. Le stress en est certainement la seule cause, mais l'élément déclancheur, aucune idée.

Enfin voilà, en espérant de meilleures nouvelles, je te dis à Samedi.

Bises.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a des petites plumes comme Pirouette qui ont de grosses souffrances. Difficile de savoir quoi, certaines fois.
Je suis triste pour elle quoiqu'au refuge, au moins, elle retrouve quelques "repères".

Je m'inquiète aussi pour la minouche noire et blanche qui est dans le jardin de la voisine de ma mère à Conflans. Je ne vois plus le home en plastique qui l'abritait, sous les troënes. Et la vieille dame vend : des malfaisants sont venus rôder une nuit, elle a peur.
Il va falloir que je l'attrape (la trappe) mais peut-on l'accueillir ?

Et elle ne va pas être facile : elle a été brûlée à l'acide par l'ordure qui habite à côté, elle a peur même des dames qui la nourrissent.
C'est insondable, l'abîme de toutes ces horreurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...