Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
Martine95630

AVENIR POUR CHATS ERRANTS STERILISES ?

Messages recommandés

Bonjour,
comme beaucoup d'entre nous, je surfe sur divers forums et annonceurs. Parfois, on peut agir (je suis embarquée à faire des manteaux d'hiver aussi pour des galgos espagnols, pauvres bêtes. No souci pour Albane : ta boxette aura le sien, je coudrai double). Parfois, on sent tout le poids de l'impuissance sur les épaules et la tristesse au coeur.

Sur Rescue, j'ai vu un SOS d'une particulière du 93 qui, à Bondy, nourrit 6 chats errants : femelle, chat et 4 chatons. Certains se laissent approcher, d'autres moins. Une asso locale accepte de prendre les mâles (1 adulte et 2 chatons) 3 jours pour les opérer puis elle les relâchera. Les femelles bénéficieront d'une semaine. Elle, en a déjà 6, je ne fais pas un dessin : compte-tenu des circonstances, elle fait un maximum.

Or, la personne s'inquiète car le site est en cours de démolition et à ras d'une voie rapide (si c'est l'A3, ils n'ont pas une chance).
Bref, je sens qu'il y a de l'hébergement temporaire dans ma cave dans l'air.

Mais ensuite ? J'en ai déjà 4 at home, je surbooke un peu.
Les remettre sur place serait les envoyer à la mort : la démolition avançant, ils n'auront plus aucun abri et, pris dans les voies rapides, il ne faut pas être devin pour avancer qu'ils ne vivront pas longtemps. En outre, si le chantier est bouclé, la dame ne pourra plus les nourrir.

Mes voisins, fermiers, en Mayenne, n'ont plus de chats et me disaient récemment qu'ils en reprendraient bien un ou plusieurs. Ils ne font pas stériliser mais si c'est déjà fait, c'est mieux.
Je dois en discuter avec la dame du 9.3 (on cherche une solution d'urgence) mais je demande tous les avis et idées :
serait-ce beaucoup moins bien d'être chat(s) de ferme en Mayenne (pas forcément les vaccins mais ils complémentent l'hiver et les matous dorment dans la paille) que chats errants sur chantier de démolition et en bordure d'autoroute, à Bondy ?

Quels sont vos avis ? vos idées ?

L'impuissance, c'est terrible.
Merci d'avance à tous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
je ne connais pas la Mayenne, un peu mieux la Normandie...certains fermiers s'occupent très bien de leurs animaux, chiens (bien sûr, il y a la chasse...) et même chats...et d'autres beaucoup moins bien...les chats peuvent être très correctement nourris et soignés...et ça vaut beaucoup mieux qu'un chantier en région parisienne...mais s'ils aiment les grandes balades dans les champs...il peut y avoir dez voisins qui ont le coup de fusil facile...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ecoutes, franchement à la campagne, y a pas photo, ca serait mieux pour eux.
OK il y a des risques, mais ils seront certainement plus épanouis dans une ferme à la campagne qu'à coté d'une autoroute. Ils vivront une vie de chats des champs quoi :POUCE UP:

Là ou vit ma moman, il y a des chats plus ou moins sauvageons, ils ne sont pas vaccinés mais ils ont une vie saine et sont en super forme
Idem à la campagne chez mon amie des Vosges.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
D'accord avec Del. Et puis tu connais ces gens et l'environnement local, non ? S'ils ont un endroit où s'abriter du froid et de la pluie et à manger, ils devraient s'y trouver très bien. Quant à la chasse... on m'a abattu un chat devant chez moi en ville, alors !... tant de dangers les guettent dehors, de toute façon, à commencer par les voitures. Si l'asso peut les vacciner en +, c'est quand mm mieux : même si les rappels ne sont pas faits, la couverture vaccinale peut continuer à les protéger (même moins) durant quelques années.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il me semble aussi que la campagne est plus sûre qu'un bord de voie rapide, quoi qu'il en soit des chasseurs et des renards. Quelle vie ne comporte pas sa part de risques? On m'a tué un chat au fusil à plomb dans le voisinnage proche, il y a longtemps et c'était en ville, quartier tranquille... et là ils semblent quand même moindres. Une vraie vie de tit félin en somme !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je suis bien d'accord : campagne ou ville il y a toujours des risques!! Certes la chasse est un risque mais ma grand-mère à la campagne, dans sa vie a eu plusieurs chats et malheureusement plusieurs sont hélas décédés à cause des voitures et non pas de la chasse. Contrairement à la chasse, la circulation ne cesse jamais et pour moi l'autoroute est potentiellement plus risquée!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci à tous pour vos avis. :ORDICOEUR:
Je dois reprendre contact avec la dame pour organiser tout ça.
Je ne ferai rien sans son assentiment, bien sûr.

Hier, au refuge, j'ai vu repartir une minette tigrée adorable et ses 2 petits, non moins mignons et câlins : erreur de fourrière. L'inquiétude m'étreint pour eux depuis lors. On ne se refait pas. :PLEURE:

Une bonne chose aussi : je fais une distribution de fromage fondu à la chatterie mais aussi pour les sauvages. J'adore quand un très craintif vient lécher au bout du doigt alors qu'avant, il fallait laisser de petits bouts et s'éloigner. Certains d'entre eux se laissent même toucher maintenant.
Mais j'en vois de nouveaux, des sauvages. C'est sans fin. Pauvres bêtes.

Bon, allez, Bondy !
Merci encore pour tous vos avis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le choix est difficil mais en ville, ils vont petit à petit changer de territoire et se trouver un autre petit coin sympa sans forcement se mettre dans la voie rapide.

Par contre à la campagne ... moi je viens de perdre 4 chats en 4 mois (dont un de maladie) et un autre s'est fait amputé à cause d'un piège.
Ma voisine a aussi perdu son chat le mois dernier et c'est le 15 ème depuis 1981! Elle n'en a retrouvé aucun.
Avant j'ai vécu pendant 8 ans en centre ville sur une rue en sens unique assez fréquentée et je n'en ai perdu aucun.


Il y a des risques partout mais pour moi je trouve qu'à la campagne le bilan est plus lourd qu'en ville. Après je ne peux pas en dire plus car je ne vois pas l'endroit où vivent ces chats et peut-être que la campagne est la solution la plus adéquate.

Bon courage dans vos choix.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour Sandy-Léti
c'est toi qui as perdu Ardillon, si me souviens bien ?
Toujours aucune nouvelle ?

Pour la Mayenne, je suis partagée : mes voisins, agriculteurs retraités, qui habitent au village, ont une troupe de chats. On les voit arriver derrière le voisin
quand il vient nourrir son chien resté à la ferme, la queue en l'air, attenant les croquettes.

J'ai vu des chats dans l'autre ferme, jusqu'à l'été dernier. Ces derniers temps, non, en effet. Que se passe-t-il par là, je ne sais pas. J'en vois passer aussi dans le pré de mes chevaux mais certains que j'avais repérés ne viennent plus non plus. Malveillance ? chasse ? pièges ? tétanos ou autre saloperie, aucun de ces chats n'étant pris en charge par le vétérinaire ? je ne sais pas quoi penser.

J'ai eu depuis une bonne nouvelle de ma correspondante du 9.3 : l'association va garder les petits pour les placer. Mais relâcher le mâle, très craintif, après opération. Et pour la mère, ce sera sans doute pareil.
J'ai au moins envie de les retirer du chantier et de les installer chez moi, en attendant mieux : ils y seraient plus en sécurité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sandy-leti a écrit:
Par contre à la campagne ... moi je viens de perdre 4 chats en 4 mois (dont un de maladie) et un autre s'est fait amputé à cause d'un piège.
Ma voisine a aussi perdu son chat le mois dernier et c'est le 15 ème depuis 1981! Elle n'en a retrouvé aucun.
Avant j'ai vécu pendant 8 ans en centre ville sur une rue en sens unique assez fréquentée et je n'en ai perdu aucun.


Il y a des risques partout mais pour moi je trouve qu'à la campagne le bilan est plus lourd qu'en ville. Après je ne peux pas en dire plus car je ne vois pas l'endroit où vivent ces chats et peut-être que la campagne est la solution la plus adéquate.


Ma grand mère aussi a perdu plusieurs chats à la campagne, mais à part un, les autres ont été victimes de la circulation (danger que l'on retrouve aussi en ville). Peut être vais je dire une bétise, mais à la campagne ils sortent peut être plus et de ce fait multiplient les risques....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ben moi je serais chat, quitte à mourir écrasée ou d'un plomb de fusil, je préfèrerais avoir vécu une belle vie loin du goudron, des poubelles, de la pollution... Et avoir chassé les souris, m'être prélassée dans le foin... Après c'est peut-être de l'anthropomorphisme, mais c'est ma vision des choses : quitte à ce qu'elle soit courte, autant qu'elle soit belle.

De toutes manières on sait bien que les chats sauvages ont une durée de vie bien moins longue que celle de nos chats de canapés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Oui c'est moi qui ait perdu Ardillon et je n'ai aucune nouvelle depuis juillet.

Attention Rainette, les chats ici ne meurent pas de plomb dans les fesses mais d'être pris dans des pièges à dents et donc à une fin où le chat agonise seul dans son coin une patte prise dans le piège pendant des semaines puisque les pièges ne sont pas relevés toutes les semaines. S'ils ont de la chance, un renard vient les dévorer.

Pour ma part mes chats sortaient plus en ville qu'ici. Le seul à avoir eu un accident de la circulation fut Toutouille et il a eu une amputation de la patte. 1 chat accidenté sur 5 en 8 ans contre 3 chats disparus sur 5 en 1 an. Pour moi le bilan est sans appel!


Il y avait également plusieurs chats errants qui venaient manger dans mes gamelles. Curieusement, ils ont tous disparus les uns après les autres au bout de quelques mois. Plus de nouvelles de la petite blanche à la queue cassée, Disparu le mâle noir et blanc qui ne demandait que des calins, plus de nouvelles non plus du petit tigré tout jeunot.

Je ne pensait pas en arrivant ici que ce paradis de verdure allait être un enfer pour mes chats.
La campagne ne signifie pas toujours quiètude et bienveillance. Quand j'entends ce que les gens pensent des animaux ( et surtout des chats), j'ai l'impression d'être retombée au moyen-âge ou de lire un livre de contes et légendes.

A la ville, personne n'est venu me casser les pieds pour mon nombre de chats, ni par le fait qu'il vont dans les jardins.
Ici il y a un voisin qui a un fusil et qui attend le soir que les chats errants viennent pour les tirer. Je connais d'autres personnes qui mettent des pièges pour justement récupérer ces bêtes assoiffées de sang qui font fuir le gibier.

Je vis peut-être parmis un "concentré" d'imbéciles mais il y en a plus qu'on ne le croit!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sandy-leti a écrit:
A la ville, personne n'est venu me casser les pieds pour mon nombre de chats, ni par le fait qu'il vont dans les jardins.


C'est parce que tu vivais dans un coin sympa. Combien de chats dans l'ancien quartier de mes parents sont revenus chez eux l'estomac plein de mort aux rat balancée dans les jardins, camouflée dans des bouts de viande (j'ai vu les bouts de viande en question) ? On avait un voisin timbré qui aurait tout fait pour faire disparaitre tous les chats du quartier. Et des comme ça, il y en a...

Malheureusement, il y a des cons partout. C'est toujours atroce d'avoir un chat qui meurt mais je vois chez ma tante, par exemple, les chats sauvages sont nourris par tous les gens du voisinage et ils vagabondent comme ils veulent au milieu des champs et des vergers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je vois de quoi tu parles Rainette en ce qui concerne les timbrés qui veulent la mort de tous les chats. Là où habite ma maman (et moi quand j'étais petite) il y avait un monsieur qui faisait le tour des caves et de la cité avec ses boulettes empoisonnées pour avoir le maximum de chats. En plus il se vantait de la manière dont il leur tordait le cou pour être certain de les avoir au cas où l'empoisonnement n'était pas assez efficace!

Et oui il y en a partout et à toute génération (bon je suis pas si vieille!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Veuillez vous connecter pour commenter

Vous pourrez laisser un commentaire après vous êtes connecté.



Connectez-vous maintenant

×
×
  • Créer...