Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

Blaise

Membres
  • Compteur de contenus

    1 710
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

0 Neutral

À propos de Blaise

  • Date de naissance 01/12/1953
  1. J'adore lorsqu'un chien hurle, à condition que ce soit un beau chant digne d'un loup sauvage: https://www.youtube.com/watch?v=xPllEiTezDA
  2. 4 semaines plus tard, il reste ces souvenirs lumineux: https://www.youtube.com/watch?v=6btzIXEoFu0&t=8s
  3. Les promenades obligent les propriétaires de chiens à marcher ou faire du sport, ce qui leur est également bénéfique! Certains chiens aiment la routine, d'autres préfèrent des balades variées et cherchent à découvrir des nouveaux endroits, un autre bénéfice pour leur propriétaire. Les trop rares parcs d'ébats publics pour chiens sont utiles à leur socialisation:
  4. Blaise

    Saskia, Jiro, et leurs copains

    Un été 2018 beaucoup trop chaud et trop long pour les petits loups; Saskia et Nusky malades: Quelques balades parmi tant d'autres et découverte de nouveaux endroits: La neige tant attendue pour leur motivation et leur santé: Pour ceux que cela intéresse toujours, le "feuilleton" détaillé est accessible sur le forum encore actif: http://chiens-de-traineau.forumactif.com/t3506p425-saskia-jiro-et-leurs-copains
  5. Blaise

    Vidéos d'anniversaires

    Pour les 12 ans de Saskia
  6. Blaise

    Saskia, Jiro, et leurs copains

    Pour les 12 ans de Saskia
  7. Blaise

    Saskia, Jiro, et leurs copains

    Avant la recherche de la neige pour les 12 ans de Saskia, le 20 juin, voici quelques images récentes. La balade à Evian: le jardin ombragé pour la détente et les jeux: la tension monte lorsque Nusky fait le loup: Saskia grogne et s'apprête à lui montrer les dents: sans aucune dispute, elle a réussi à éloigner toute concurrence, car elle sait se faire respecter... le calme étant revenu, retrouvant sa solitude, elle peut se reposer à nouveau, près de sa balle qui n'intéresse même pas les autres: la gouille à Clarens avec le couple de Colverts bien peu visible: la balade à Préverenges, en face d'Evian: avec le petit sentier en direction de Morges: ici, les Nettes rousses et Colverts ont l'habitude de voir passer des touristes: enfin la sempiternelle sieste de Saskia avec sa balle, au jardin avec les 4 chiens:
  8. Blaise

    Saskia, Jiro, et leurs copains

    15 morilles enfin, et des grands névés... le trou vu de dessus: les avalanches ont emporté beaucoup de terre cette année: la neige pour les louloups, mais aussi la cueillette pour les bipèdes: la récolte est bien maigre par rapport à celle de l'an dernier: à part les orties et vercouennes, nom en patois local donné aux épinards sauvages, et ingrédient de nombreuses recettes comme la soupe de chalet, ou celle-ci, http://les-recettes.ch/boudin-noir-aux-epinards-sauvages/ où je remplace volontiers le boudin par des paupiettes, fricandeaux à la vaudoise par exemple...
  9. Blaise

    Saskia, Jiro, et leurs copains

    Grosse déception aujourd'hui! Alors qu'une jolie couche de neige fraîche, tardive, vient de tomber en Lozère, dans le Cantal et l'Auvergne, au grand malheur de la plupart des habitants: c'est une véritable "douche froide" pour mes Chiens de neige, qui ont dû se contenter de vieux névés sales, dans la bruine et le brouillard: Saskia, privée de neige depuis plus d'une semaine, ne fait pourtant pas la difficile: à 1500m d'altitude et à l'abri du soleil de ces derniers jours, on trouve quelques bons restes: la situation est redevenue dans les normes saisonnières, après l'enneigement exceptionnel de cet hiver et la chaleur non moins exceptionnelle depuis plus d'un mois: c'est la saison des épinards sauvages et des orties bien tendres, un vrai délice, hélas pas pour les Huskies: j'attends toujours de trouver des morilles; des précipitations auraient été bienvenues ici, car la neige trop vite disparue a laissé une terre sèche et poussiéreuse, pratiquement pas arrosée depuis trop longemps.
  10. Blaise

    Saskia, Jiro, et leurs copains

    Balade de l'autre côté du lac Léman, juste en face de notre région: la gouille de la Joux est bientôt prête pour accueillir les têtards: mais ce ne sont pas les grenouilles chanteuses qui attirent les petits loups: des canards Colverts se camouflent très bien ici, pour nicher dans ce coin sauvage: près des pentes avalancheuses: heureusement que des névés persistent pour rafraîchir Saskia et Jiro: il y en a encore pas mal à partir de 1400m d'altitude, vus de Vevey:
  11. Blaise

    Vidéos d'anniversaires

    Pour les 10 ans de Doudou, la chienne Patou qui accompagne mes deux Huskies, en compagnie de Nusky, j'ai mis en ligne, non sans peine, ce diaporama:
  12. Blaise

    Saskia, Jiro, et leurs copains

    Après une dizaine de jours de températures estivales, la recherche de l'or blanc devient problématique dans notre région, sans devoir grimper de plus en plus haut en altitude, donc d'aller de plus en plus loin: heureusement, toutes les avalanches sont déjà descendues depuis plusieurs jours ici: la route d'été passe par ce gué de la Veveyse: un dernier coin de fraîcheur: avant que les machines n'aient rendu accessible à tous ce lieu touristique: et aussi avant la disparition de ce petit morceau de souvenir, bien accroché à une branche:
  13. Blaise

    Saskia, Jiro, et leurs copains

    En face des Dents du Midi! Profitant de cette journée ensoleillée et de la neige dure tôt le matin, nous arrivons en face de la montagne la plus connue de Montreux, Vevey et des environs: une petite précision pour l'orientation: la neige se ramollit très vite et on va bientôt enfoncer jusqu'aux genoux, il est temps de retourner sur la piste damée, même si les petits loups n'enfoncent pas encore: le massif des Diablerets derrière Saskia et Jiro, dépasse aussi les 3200m d'altitude: de retour à Morgins, où l'épaisseur de la neige a hélas déjà diminué de moitié: lors de la descente vers Monthey, nous passons un peu plus près du fameux Dentier:
  14. Blaise

    Saskia, Jiro, et leurs copains

    Le foehn a complètement pourri la neige depuis deux jours: par chance, on n'enfonce pas sur cette piste de motoneige abritée et bien à l'ombre: De retour à Vevey, le ciel s'est couvert rapidement et un orage a ramené un peu de fraîcheur... et peut-être un peu de nouvelle neige...
  15. Blaise

    Saskia, Jiro, et leurs copains

    Cette fois, ça sent la fin de la saison pour les Préalpes proches... Tôt ce matin, vues de Vevey, les montagnes étaient encore belles: il fallait profiter surtout du paysage:
×
×
  • Créer...