Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

Uffie

Admins
  • Compteur de contenus

    344
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    5

Tout ce qui a été posté par Uffie

  1. Uffie

    arnaque???

    Bonjour, Merci de votre signalement. Bien sûr, c'est fait, il s'agit malheureusement du spam que nous n'avons pas eu le temps de repérer. Veuillez nous excuser pour ce délai et merci encore pour votre aide. Je vous souhaite une excellente journée, Cordialement.
  2. Derrière cette vidéo tournée en juillet 2021, postée 29 septembre et devenue virale en quelques jours, il y a toute une histoire. L’image de couverture semble être encore une de ces photos mignonnes symbolisant le bonheur des amoureux de chiens : être entouré(e) d’une douzaine de chiots, le paradis sur terre… Mais en vérité, il s’agit de bien plus que cela. Les images immortalisent un des moments forts du quotidien de l’association Alabama Puppy Rescue Flights dont la mission est de sauver des chiens de l’euthanasie en les sortant des établissements où ils risquent leur vie et en transportant par avion vers des endroits plus sûrs. Cassandra Bergeron, la jeune fille qui s’est filmée à bord de l’avion de l’association, partage avec nous son expérience en tant que bénévole accompagnante le transfert des 27 chiens d’Entreprise, ville située en Alabama, à Orlando en Floride. Dans cette opération Cassandra a eu un rôle privilégié qui vous aurait remplis de bonheur, vous aussi : s’occuper pendant le trajet des plus petits, pour laisser Michael Young, fondateur de l’association aux commandes de l’avion, faire son travail de pilote. Pendant que Cassandra savourait l’expérience entourée de chiots – « C’était un pur bonheur. Je ne voulais pas atterrir », - confie-t-elle à la rédaction de Yahoo, - ses amies sur le siège arrière assuraient l’assistance aux chiens plus âgés. Comme pour chaque opération de ce type, Cassandra et ses amies bénévoles ont d’abord préparé les chiens pour le vol, puis les ont surveillé à bord en veillant qu’ils n’embêtent pas le pilote et restent en bonne forme durant le trajet. Michael Young, pilote et fondateur de l’association, est professeur à l’université de Floride Centrale. En tant que bénévole, il effectue 3 à 4 vols par mois avec une trentaine de chiens à bord. Depuis la création du projet Alabama Puppy Rescue Flight, il a dû transporter, et ainsi sauver d’une mort certaine, plus de 6 000 chiens. Son organisation travaille avec le groupe Alabama Rely Rescue qui connaît bien le réseau des refuges et coordonne toutes les sorties et l’accueil des chiens sauvés dans de nouveaux établissements. Dans certaines petites villes la demande d’adoption est tellement limitée que les refuges locaux ne peuvent pas assurer la place à tout le monde. Michael Young et autres pilotes bénévoles transportent les chiens, qui autrement risquent l’euthanasie, vers d’autres destinations avec une plus forte demande et des centres d’accueil plus sécurisés pour les animaux. Après ce vol d’initiation, Cassandra Bergeron a effectué encore 2 vols avec l’association Alabama Puppy Rescue Flight, avant de déménager dans un autre Etat. Ces voyages resteront pour elle inoubliables. Quant à ses premiers passagers assistés, ils étaient presque tous adoptés à l’arrivé en Floride. L’association et ses pilotes continuent entretemps leur travail, avec la même régularité et la même conviction.
  3. Êtes-vous l'heureux propriétaire d'un chien ou avez-vous l'intention d'en adopter un bientôt ? Il s'agit d'un animal de compagnie qui peut s'apprivoiser en fonction des besoins de son maître. L'éducation canine est très importante si vous souhaitez créer une relation complice et respectueuse avec votre chien. Vous devez commencer à l'éduquer pendant qu'il est encore un chiot et savoir que l'éducation canine demande du temps et de la patience. Pourquoi est-il important d'éduquer son chien très tôt ? Quelles sont les différentes méthodes d'éducation canine ? Quels sont les avantages d'un chien bien éduqué ? Découvrez dans cet article tout ce qu'il faut connaître de l'éducation du chien. Qu'est-ce que l'éducation canine ? L'éducation canine est une discipline constituée d'un ensemble de méthodes et de techniques permettant d'apprendre à un chien les bonnes habitudes à adopter, et les règles à respecter pour mieux interagir avec son maître et les autres êtres vivants. Elle peut être pratiquée par : le maître du chien lui-même, ou confiée à des éducateurs canins professionnels. Ces derniers étant spécialisés dans le domaine, ils sont plus aptes à bien interpréter les attitudes du chien et savent comment y faire face. Surtout, les éducateurs et autres comportementalistes canins pourront enseigner aux maîtres les bons gestes et les bonnes techniques afin d'éviter de faire des erreurs dans l'éducation du chien. Le secret d'une bonne éducation canine repose sur : la compréhension du chien à éduquer, le respect de ses besoins, et la maîtrise des bonnes réactions à avoir en fonction de ses différents comportements. Pourquoi apprendre à éduquer son chien ? L'éducation canine est tout un art qui peut poser de multiples défis au nouveau maître et plus encore si son chien se montre un peu rebelle. On ne s'improvise donc pas éducateur canin. C'est pour cela qu'il est important d'avoir les notions fondamentales propres à cette discipline professionnelle. Pour cela, il est aujourd'hui possible de suivre une formation pour apprendre à éduquer son chien en ligne sur une plateforme dédiée. Des centaines d'informations et des vidéos explicatives vous permettent de comprendre au mieux votre chien. De cette manière, vous allez pouvoir bien l'éduquer et développer votre complicité. Certains sites spécialisés dans l'éducation canine proposent une méthode spécifique et offrent aux maîtres de chien des outils d'éducation et de dressage utilisés par les meilleurs professionnels. Ils sont faciles à appliquer dans un discours toujours accessible pour comprendre l'animal. Quelles sont les différentes méthodes d'éducation canine ? Il existe plusieurs méthodes d'éducation canine, mais aujourd'hui, celle la plus pratiquée est l'éducation positive. Elle est plus respectueuse du bien-être du chien et offre de meilleurs résultats. L'éducation positive consiste à encourager les bons comportements du chien en le récompensant, tout en évitant de le punir sévèrement pour ses mauvaises attitudes. Elle apparaît comme une méthode moderne qui exclut la violence et la brutalité. Longtemps utilisés, ces procédés sont peu à peu abandonnés, car ils entrainent les chiens dans des comportements dérivants qui sont la cause d'un profond mal-être. L'éducation positive ne résume pas à offrir des friandises à son chien lorsque ce dernier obéit à un ordre. Il s'agit en réalité de développer chez l'animal de bons comportements en s'assurant de combler tous ses besoins au quotidien. Cela évite de faire naître en lui toute détresse à l'origine de mauvais comportements qui le mettraient dans une situation d'échec. Quand commencer l'éducation de son chien ? L'arrivée d'un chiot au sein d'une famille suscite la fascination et la joie. Malgré toute l'émotion qui vous envahira en ces moments, vous devez veiller à commencer son éducation le plus tôt possible. En effet, le chien est prêt à être conditionné aux ordres autour de 7 à 8 mois. À cet âge, il est plus concentré pour assimiler les commandements de base comme « assis », « coucher » ou « pas bouger ». Mais cela ne veut pas dire qu'il n'apprend rien avant, car l'éducation canine ne se limite pas seulement à l'obéissance aux ordres. Vous pouvez l'habituer à son nouveau milieu en lui faisant découvrir les autres membres de la famille, des objets inconnus ou des bruits inhabituels, etc. Quels sont les principes généraux de l'éducation d'un chien ? Il est primordial de garder à l'esprit que le chien comprend plus l'intonation de la voix, la gestuelle et les attitudes, plutôt que les paroles. Vous devez donc lui donner des ordres courts auxquels vous précéderez toujours son nom. Par exemple, lorsque vous lui dites « non », prenez un ton ferme et sec plutôt qu'une voix douce sans conviction. Utilisez votre main pour le caresser, le féliciter et le récompenser en évitant autant que possible de vous en servir pour le punir. Si vous devez le réprimander, il existe plusieurs manières de procéder comme : interrompre immédiatement l'activité avec lui (jeu, caresses…), hausser le ton avec des mots courts et simples, isoler l'animal pendant quelques minutes, etc. Lorsque le chien intègre votre famille, vous devenez en quelque sorte sa « meute » et il doit occuper une position de « dominé ». Quand vous lui interdisez une action, vous ne devez pas la lui permettre un autre jour, et ce, durant toute son existence. C'est ainsi que votre chien assimilera facilement ses limites. Rappelez-vous également que le jeu est la base de toute éducation. Les séances d'exercice doivent être brèves, mais fréquentes. Afin de le stimuler davantage au cours des séances d'éducation, gardez sur vous son jouet préféré ou une friandise. Éducation canine : que peut-on enseigner à son chien ? Comme nous l'avons précédemment mentionné, éduquer un chien revient à lui enseigner les bons comportements à adopter au quotidien pour une meilleure cohabitation avec son maître et la société. De ce fait, il existe un certain nombre de bonnes manières et de savoir-vivre que vous devez lui apprendre. Apprendre la propreté au chien La propreté n'est pas innée chez les animaux, y compris le chien. Il faudra donc le lui enseigner. Le chien ne fait pas ses besoins là où il dort, mais vous devez lui apprendre à le faire à l'extérieur de la maison. Les moments où un chien se soulage sont les suivants : au réveil, après les repas, après avoir joué ou suite à un instant d'excitation intense. Ainsi, vous pouvez déjà anticiper les besoins de votre chien en le conduisant dehors. L'idéal est de l'amener toujours aux mêmes endroits afin qu'il puisse retrouver ses propres odeurs. Quand il se soulage là où vous l'avez montré, encouragez-le à continuer en le félicitant fortement avec des caresses ou des câlins. Il peut arriver que vous trouviez par moment quelques « oublis ». C'est tout à fait normal, car un chiot à cet âge n'a pas encore totalement le contrôle de sa vessie et ne peut pas se retenir longuement. Plus l'apprentissage de la propreté commence tôt, plus le chien l'assimilera vite. Enseigner l'obéissance aux ordres Si vous souhaitez que votre chien vous suive partout sans craindre qu'il ne se comporte mal avec d'autres personnes, vous devez lui apprendre à vous obéir suite à vos ordres. Qu'il s'agisse de s'asseoir, de se coucher ou de se lever, votre animal de compagnie doit comprendre et respecter ce que vous lui demandez en toute circonstance. Formulez des ordres clairs et précis en employant des mots courts que vous répéterez une à deux fois au plus. Commencez l'enseignement de l'obéissance progressivement et étape par étape avec des ordres comme « assis », « couché », ensuite « pas bouger ! » ou « stop ». Lorsque votre chien obéit à un ordre, récompensez-le automatiquement. Songez aussi à impliquer toute la famille afin qu'il puisse leur obéir. Apprendre la marche en laisse et la marche au pied Il est important que votre chien apprenne à marcher en laisse et au pied le plus tôt possible, afin que vous puissiez le promener en toute sécurité. Vous devez d'abord l'habituer au collier avant de lui mettre la laisse. Votre chien peut se montrer réticent au début, mais il s'accommodera avec un peu de temps. Vous devez vous montrer patient et le féliciter chaque fois qu'il manifeste de l'intérêt au nouvel apprentissage. Pensez également à marquer des pauses pour que votre animal puisse se détendre. Apprendre à arrêter les mordillements Un chien a souvent tendance à tout mordiller (canapé, chaussons, coussins…) et cette attitude est plus liée à l'activité dont il a besoin. Pour éviter ce désagrément, vous devez pratiquer beaucoup d'exercice (en fonction de sa race) avec lui. Le jeu est l'un des meilleurs moyens d'éviter les mordillements intempestifs. Jouez régulièrement avec votre chien en lui lançant des objets à rattraper. Vous pouvez aussi combler son envie de mâchonner en lui offrant plusieurs jouets pour chien comme les os à mâcher, les balles, les colles, etc. Dans certains cas, les mordillements et autres destructions sont dus à un état de stress engendré par l'absence du maître. L'angoisse de la séparation étant forte, votre chien peut l'exprimer en détruisant ce qui l'entoure. C'est pour cela que vous devez pratiquer le détachement. Enseigner le détachement Le détachement est très important pour le chien dans la mesure où il permet à l'animal de pouvoir tolérer et bien vivre les absences de son maître. En effet, votre chiot va vouloir combler le manque de repère provoqué par l'absence de sa mère en se tournant vers vous. Tout comme cette dernière qui effectue le détachement vers l'âge de 3 à 4 mois, vous devez aussi absolument procéder à cela afin d'éviter les troubles du comportement comme l'hyper attachement. Pour cela, attribuez-lui un lieu de couchage bien précis pour qu'il apprenne à dormir seul. Il peut arriver qu'il pleure dans la nuit. Sauf cas exceptionnel, vous ne devez pas céder et le coucher auprès de vous. Laissez plutôt là où il dort un vêtement vous appartenant ou mettez une musique pour le calmer au cours des premières nuits. De même, pour l'habituer à rester seul pendant votre absence, évitez de lui dire « au revoir » en partant. Quelques minutes avant votre départ, ignorez-le totalement et faites comme si tout était normal au moment de partir. Cela lui permettra d'être calme et de ne pas angoisser quand vous n'êtes pas là.
  4. L'élevage de poule offre de nombreux avantages aux personnes qui se lancent dans cette aventure si enrichissante à tous points de vue. Cependant, que vous soyez un débutant ou un expert dans le domaine de l'aviculture, vous devez avoir recours à certains produits spécifiques pour assurer le bien-être de vos gallinacés. La terre de diatomée figure parmi les produits les plus connus dans le secteur. Ce traitement polyvalent est quasiment indispensable dans l'aviculture, ce qui explique sa forte notoriété. Qu'est-ce que la terre de diatomée ? Quelle est la composition de la terre de diatomée ? Comment utiliser la terre de diatomée avec les poules ? Découvrez les différents usages de la terre de diatomée pour les poules. Terre de diatomée biologique non calcinée : la meilleure option pour désinfecter votre poulailler La terre de diatomée est un produit aux multiples bienfaits qui est notamment très prisé par les éleveurs et les agriculteurs. Issue de roche sédimentaire et obtenue à base de carrières naturelles et sans ajout chimique, la terre de diatomée existe en deux variantes : la version calcinée qui présente une certaine toxicité et qui est plus adaptée à un usage professionnel, puis la poudre de diatomée non calcinée. Cette dernière est de qualité alimentaire, biologique, sans danger et peut être manipulée par n'importe quel aviculteur (débutant comme professionnel). Nombreuses sont les raisons qui font de l'utilisation de terre de diatomée non calcinée la solution idéale pour entretenir un poulailler et assurer le bien-être des animaux qui y évoluent au quotidien. Le principal avantage de ce produit miracle est qu'il permet d'exterminer les insectes sévissant dans l'environnement des gallinacés. Connu comme étant l'une des pires menaces pour la volaille, le pou rouge fait partie des parasites combattus par la terre de diatomée biologique non calcinée. Cet acarien spécialement craint par les aviculteurs attaque les poules durant la nuit et les affaiblit à la longue en les anémiant à la suite de piqûres quotidiennes. La perte des globules rouges provoquée chez les poules par ce parasite entraîne une baisse de la ponte. Si le problème n'est pas vite pris en charge, les poux rouges prolifèrent massivement, ce qui peut causer le décès de vos volailles. La terre de diatomée biologique non calcinée offre une protection redoutable contre les puces et les ténébrions. Ce produit aux nombreuses vertus permet encore d'absorber l'humidité des poulaillers et d'éliminer naturellement les odeurs. N'hésitez pas à vous le procurer pour l'utiliser régulièrement. Il vous sera également utile dans la maison si vous rencontrez un problème d'infestation aux punaises de lit. Pour optimiser l'efficacité de la terre de diatomée biologique non calcinée, il est important de connaître les coins du poulailler dans lesquels il faut répandre la poudre. La meilleure technique est de disperser la terre de diatomée sur les pondoirs et la litière. Il est aussi recommandé d'inspecter les nids et tous les endroits qui servent d'espaces de repos aux poules, afin de vérifier si des insectes nuisibles comme les poux ne se sont pas installés. Vous devrez également répandre le produit dans les crevasses du poulailler, car les parasites ont habituellement tendance à s'agglomérer dans ces zones qui passent souvent inaperçues. La terre de diatomée biologique non calcinée se distingue particulièrement par son action rapide et durable. Après la première utilisation, cet insecticide naturel garantit l'éradication des parasites dans un délai de 48 h maximum. Vous pouvez répandre le produit une fois par semaine afin d'assurer à votre poulailler une protection optimale contre les insectes nuisibles. Il est tout à fait possible de saupoudrer la terre de diatomée biologique non calcinée directement sur le plumage des poules. Cette variante du produit n'est pas toxique, vous n'aurez donc pas à craindre d'éventuels effets néfastes que pourrait entraîner son application directe sur vos gallinacés. Vous pourrez encore mélanger la terre de diatomée biologique non calcinée avec le sable dans lequel vos poules aiment se rouler. Il vous reviendra alors de déterminer ces zones et d'y répandre uniformément le produit. La terre de diatomée comme vermifuge pour vos poules La terre de diatomée ne sert pas uniquement à purifier le poulailler. Cette poudre peut également être inoculée aux gallinacés pour les débarrasser des vers comme les hétérakis ou les ascaris. Le produit peut tout aussi bien aider les poules saines en leur offrant une bonne résistance face aux infections parasitaires ou autres maladies apparentées (coccidiose, cestodose, etc.). Le dosage recommandé pour vermifuger les poules avec la terre de diatomée non calcinée est de deux grammes par poule, chaque jour pendant quatre semaines. Vous pourrez répéter l'opération trois à quatre fois par an. Pour être sûr de respecter le dosage requis, pesez quotidiennement chaque ration avec une balance prévue pour cet effet. Il est déconseillé de donner la poudre de diatomée aux gallinacés en mélangeant le produit avec une pâtée humide. Ce mode d'ingestion pourrait compliquer la déglutition de l'animal. La meilleure astuce est de mélanger la poudre avec les graines. Ainsi, vos poules viendront picorer sans hésiter et se soigneront par la même occasion. Lors du choix du produit, il est capital de ne pas confondre la terre de diatomée calcinée et celle qui est non calcinée. La terre de diatomée calcinée est toxique, donc inadaptée à la consommation. La terre de diatomée comme complément alimentaire pour vos poules La terre de diatomée alimentaire non calcinée regorge de nutriments qui améliorent l'état de santé des volailles et leur donnent de l'embonpoint. Parmi les oligo-éléments contenus dans la terre de diatomée non calcinée, on retrouve : Du dioxyde de silicium, Du magnésium, Du cuivre, Du fer, Du manganèse. Le dioxyde de silicium présent en quantité considérable dans le produit permet par exemple de combler les carences en calcium chez les gallinacés. L'ingestion de la terre de diatomée alimentaire par les poules accélère la fréquence de la ponte et améliore la qualité des œufs. Comme dans le cas de la vermifugation, il est préférable d'administrer le produit aux volailles en le mélangeant avec leurs graines. L'humidification de la terre de diatomée alimentaire pourrait altérer ses propriétés nutritionnelles. Dans le cas de l'utilisation de la terre de diatomée non calcinée comme complément alimentaire, vous pouvez opter pour un dosage journalier d'un gramme par poule durant toute l'année. Mais il est toutefois possible d'avoir recours à une seconde méthode en administrant deux grammes du produit par poule chaque jour pendant deux semaines. Cette cure peut être réalisée trois à quatre fois par an, selon vos préférences.
  5. Travailler en tant qu'employé de refuge pour animaux est une façon de contribuer à améliorer leur vie. Cette profession est accessible à tous, car elle nécessite essentiellement de la dévotion et d'aimer les animaux. De plus, les refuges animaliers comme la SPA ont besoin de bénévoles et de salariés pour réaliser diverses tâches. Mais encore faut-il savoir comment faire pour travailler comme agent animalier dans un refuge. Vous envisagez de travailler dans un refuge pour animaux ? Voici les principales choses à savoir à propos de ce métier. Quelles sont les missions d'un employé de refuge pour animaux ? Les refuges pour animaux s'occupent d'accueillir provisoirement les animaux abandonnés ou perdus, en attendant de retrouver leurs propriétaires ou leur assigner de nouveaux maîtres. Dans ces structures, le personnel a donc pour rôle de veiller au bien-être des animaux accueillis pendant le temps que durera leur séjour. L'employé de refuge pour animaux garantit aux bêtes hébergées une alimentation convenable et un cadre de vie hygiénique. Il s'assure également de fournir aux animaux malades ou blessés des soins journaliers de qualité. Il s'agit ici de nourrir tous les animaux mais également de nettoyer leur enclos. De même, l'employé de refuge est au contact des animaux et noue une relation avec chaque chien, chat ou NAC présent dans le refuge. Pour ce faire, il a également comme mission de veiller au bien-être des animaux en effectuant des promenades, des exercices ou des jeux. Un employé de refuge a également pour mission de conseiller les propriétaires ou les adoptants des animaux recueillis. Il peut par exemple exhorter un maître à prendre une assurance santé pour son chat ou aider les adoptants à choisir l'animal de compagnie qui leur conviendra le plus. Travailler dans un refuge animalier : les compétences et formations nécessaires et les évolutions de carrières possibles Pour exercer le métier d'employé de refuge pour animaux, il faut tout d'abord avoir une condition physique adéquate et ne pas présenter d'allergie pour les animaux. En plus de ça, vous devez avoir un réel intérêt pour la cause, c'est-à-dire être vraiment passionné par les bêtes. Il est également important d'être doté d'un bon sens de l'organisation et de faire preuve de patience. Pour travailler dans ce genre d'établissement, vous devez également avoir un excellent sens de l'écoute et de l'observation. Ces particularités permettent de déceler d'éventuels problèmes en examinant les comportements des animaux. Si vous disposez de toutes les qualités requises, vous pourrez espérer des évolutions de carrière intéressantes, comme être nommé à un meilleur poste au sein de l'établissement ou même ouvrir votre propre refuge. À l'instar de la création d'entreprises, l'ouverture d'un refuge pour animaux nécessite des démarches administratives spécifiques. Il vous faudra notamment faire une déclaration (en ligne et sur papier) et remplir les formulaires de création exigés. Un directeur de refuge doit souscrire une assurance pour les animaux accueillis, surtout pour les félins. Cette garantie permet de fournir aux chats les meilleurs soins vétérinaires possible et ainsi leur offrir une protection complète pour leur santé. L'assurance pour les chats prend encore en compte le remboursement des vaccins et stérilisations et met à votre disposition des conseillers santé à votre écoute. Quels que soient l'âge et la santé du chat, les mêmes garanties sont valables tout au long de sa vie et le contrat d'assurance peut être transféré à son nouveau maître après l'adoption. Il n'est pas obligatoire de présenter des diplômes spécifiques pour être employé de refuge pour animaux. Toutefois, il est conseillé de suivre certaines formations de spécialisation pour pouvoir ouvrir son propre refuge ou espérer une évolution de carrière. Les formations habituellement recommandées pour ce métier sont les formations de soigneur animalier, d'éducateur canin et félin, de comportementaliste ou de toiletteur d'animaux. La plupart de ces formations peuvent être suivies en présentiel ou à distance dans des écoles de renom comme l'IFSA, le CFAA du Lot ou la MFR de Carquefou. Le salaire des employés de refuge pour animaux Le salaire d'un employé de refuge pour animaux se limite habituellement au SMIC. Les refuges animaliers comme la SPA étant financer principalement par l'État et les dons, les salaires ne sont pas élevés car la priorité est donnée au bien-être des animaux présents dans le refuge. Il s'agit donc d'un métier dicté par la passion de venir en aide aux animaux dans le besoin. Pour le directeur de l'établissement par contre, la rémunération peut varier en fonction du type de refuge et des aides financières reçues.
  6. Ce samedi le 11 septembre, aux Etats-Unis, au Hard Rock Stadium à Miami, pendant le match de football américain, les spectateurs ont vécu un moment très fort… sans aucun lien avec la rencontre sportive. En effet, au beau milieu du match entre les Miami Hurricanes et les Appalachian State Mountaineers de Caroline du Nord, un évènement extraordinaire attire les regards de tous les spectateurs. Dans les tribunes supérieures, se déroule une scène digne d’un film d’action captivant. Pour les raisons inconnues, un petit chat noir et blanc s’est retrouvé dangereusement suspendu à un câble, à une hauteur alarmante et sans moyen de se redresser. Durant quelques instants interminables, le chat se balance dans le vide, quelques mètres au-dessus des spectateurs affolés. Heureusement, un couple, Craig et Kimberly Cromer, n’a pas cédé à la panique et a trouvé la solution qu’il fallait : ces braves gens ont déroulé le drapeau américain de supporter au-dessous du chat suspendu dans le vide, pour amortir la chute imminente. Grâce à ce bon réflexe des spectateurs, le chat s’en sort sain et sauf en atterrissant sur le drapeau américain. Les sauveteurs ont brandi le chat abasourdi mais intacte devant les spectateurs, et c’était la victoire la plus importante de la journée !
  7. Depuis le début de l’été, l’Association Protectrice des Animaux constate une forte hausse des abandons et tire la sonnette d’alerte car les refuges sont submergés et commencent à manquer de place. Dans certains endroits la situation est catastrophique, et les structures hébergeant les animaux cherchent en urgence de nouvelles familles d’accueil. Cette année, lors de sa campagne contre l’abandon des animaux en période estivale, la SPA a choisi de mettre le chat au centre de sa communication, et pour cause : contrairement aux idées reçues, l’animal le plus abandonné n’est pas le chien, mais bien le chat. Depuis quelques années, deux tiers des animaux sauvés de la rue par la SPA en été sont des chats. En ce mois de juillet la tendance se confirme, avec une poussée fortement inquiétante. Par rapport à l’été 2019, qui a marqué les esprits avec le nombre d’abandons sans précédent, la SPA constate une hausse de 25% du nombre de chats recueillis. Ce mercredi 21 juillet, face à la situation de crise dans les refuges français, le ministre de l’Agriculture a annoncé un Plan Animaux destiné à aider les refuges et lutter contre les abandons. Le ministère va débloquer 20 millions d’euros pour agrandir les centres d’adoption de la SPA L’abandon estival : l’année 2021 bat tous les records Le constat est implacable : tandis que l’été 2019 avait été déclaré le pire en matière de l’abandon, cette année 2021 est en train de battre tous les records. Selon les chiffres de la SPA annoncés le 26 juin, depuis le 1er mai, la SPA a recueilli 7161 animaux sur ses 62 sites, ce qui représentait une augmentation de 7% par rapport à 2019, sur la même période. Et en un seul mois, en juin 2021 les abandons ont augmentés de 14% par rapport à juin 2019. En quelques semaines, cette tendance s’est accélérée et le pire est à venir. Les chats sont les animaux de compagnie les plus touchés par cette crise. La situation est variable d’un refuge à l’autre, mais sur l’ensemble de la France, la SPA constate une hausse de 25% du nombre de chats recueillis par les refuges. Les NAC forment une autre catégorie fortement représentée cette année. Ces chiffres catastrophiques sont le résultat accumulé de plusieurs facteurs : l’abandon saisonnier, observé en France depuis de nombreuses années l’acquisition compulsive et massive d’animaux de compagnie pendant des périodes de confinement le retour au travail et le choix de la facilité de la part de propriétaires d’animaux la stérilisation insuffisante qui est en cause de l’augmentation générale des chats dans les refuges En effet, cette année les départs en vacances ne sont pas la seule raison qui explique l’explosion des abandons. La crise sanitaire, avec ses confinements et déconfinements, a joué un mauvais tour aux animaux de compagnie. "On a des demandes d'abandon de la part de personnes qui ont eu des chiens pendant le confinement. Maintenant, tout le monde retravaille et le chien se retrouve un peu déstabilisé niveau comportement. Les gens ne font pas le nécessaire et la facilité c'est de les déposer au refuge", explique aux journalistes de Francetvinfo la soigneuse du refuge d’ Aunay-sur-Odon, dans le Calvados. Les refuges de la SPA proches de la saturation ou déjà saturés Cet été 2021, partout en France, on comptabilise plus d’abandons et moins d’adoptions. Pas besoin d’être fort en mathématiques pour comprendre ce qui signifie cette triste tendance. Les refuges sont engorgés, le personnel subit une charge de travail exceptionnel, les listes d’attente s’allongent… À Rennes, à Montpellier, à Toulouse, en Sarthe, en Meurthe-et-Mosell, à Strasbourg - de nombreux refuges atteignent le maximum de leur capacité d’accueil et crient au secours. Face à cette situation catastrophique, toutes les idées sont bienvenues. Certains refuges font appel à leurs employés bénévoles pour leur demander d’accueillir des animaux chez eux. En Basse-Normandie, la SPA expérimente une solution temporaire : un système de familles d'accueil sur une durée limitée, tous frais payés. Or si cette formule permet de soulager le refuge en situation de crise, il ne s’agit qu’une réponse provisoire au problème, la mission de l’association étant d’assurer aux animaux un foyer définitif. Les chats, les premiers victimes d’abandon Depuis des semaines, la SPA tire la sonnette d’alarme : le chat est le premier animal de compagnie en France à se retrouver sans foyer. Et la situation s’empire avec une vitesse incroyable. Pour la SPA, l’augmentation spectaculaire du nombre de chats dans les refuges français est due en grande partie aux préjugés bien installés dans les esprits de nos concitoyens. Avant lire cet article, comment aurait vous répondu à cet énoncé : « Ce sont surtout les chiens qui sont abandonnés : vrai ou faux ?» Lorsqu’on parle du phénomène de l’abandon estival, nous avons tous en tête cette image d’un chien abandonné sur la route… alors que la SPA affirme que c’est faux : cela concerne également les chats qui sont finalement les premières victimes si on regarde les statistiques ! Deux tiers des animaux recueillis par l’association sont des chats et ce nombre ne cesse d’augmenter. Cet été, la SPA mène une campagne médiatique pour lutter contre les idées reçues sur les chats. Il est faux de penser qu’un chat abandonné peut se débrouiller tout seul, qu’il ne souffre pas de la séparation avec son maître ou qu’un chaton trouvera toujours une nouvelle famille. « Un chaton abandonné n’a que d’infimes chances de survivre dans un milieu hostile est inconnu », rappelle le site officiel de l’association. « Faim, déshydratation, blessures, accidents… Les chats sont aussi exposés que les autres animaux victimes d’abandon. » Les acteurs du secteur déplorent la stérilisation insuffisante Or, il faudrait nuancer ces statistiques et se rappeler que l’explosion de pensionnaires félins dans les refuges ne s’explique pas seulement par les abandons en période de vacances, mais aussi par la stérilisation insuffisante. En effet, les chats recueillis sont en grande partie des portées de chatons trouvées dans la rue, dans les jardins…. Le président de la SPA, Jacques-Charles Fombonne désigne l’absence de stérilisation pendant les confinements entre 2020 et 2021 comme le facteur déterminant ayant conduit à cette situation critique dans les refuges. Pour de nombreux travailleurs du secteur, c’est la sensibilisation encore trop faible à la stérilisation et non pas l’abandon massif qui explique cette hausse si importante d’admissions de chats à la SPA cette année. "Les chats se reproduisent d'une façon tellement prolifique que dès qu'on en laisse passer, il y a tout de suite une explosion de leur nombre », souligne Jacques Charles Fombonne. « Je pense vraiment que c'est dû à une absence de stérilisation. » "Ce n'est pas nouveau. Il y a toujours une saison où les minettes font leurs petits", commente Jessica Chalize, soigneuse du refuge des orphelins de l’association Stéphane Lamart. "Mais tant que les gens ne seront pas sensibilisés sur l'importance de la stérilisation et de la castration de leur animal... Les chats peuvent faire jusqu'à deux à trois portées par an, à raison de deux à sept chatons. Ça va donc très très vite. Sachant que la maturité sexuelle chez un chat c'est six mois. Je vous laisse imaginer les dégâts." Plan Animaux annoncé le 21 juillet par le ministère de l’Agriculture Le ministre de l’Agriculture Julien Denormandie a présenté le mercredi 21 juillet un nouveau plan d’action pour maîtriser la situation. Le Plan Animaux lancé par le ministère comprend 3 volets : 20 millions d’euros pour agrandir les refuges qui doivent faire face à l’afflux croissant d’animaux de compagnie ; Les sanctions renforcées : l’abandon sera puni de 3 ans d’emprisonnement, comparé à la peine de 2 ans prévue par la loi actuellement ; Une campagne de sensibilisation et l’obligation de chaque personne souhaitant adopter un animal de signer une charte de responsabilité.
  8. Nous devons ce témoignage vidéo exceptionnel à Mallery Neptune, une habitante de Floride, qui se trouvait dans sa voiture juste à l’endroit et au moment où cette scène incroyable s’est déroulée. Juste avant l’apparition d’un groupe tout à fait étrange sur la route, Mallery Neptune a vu quelque chose bouger dans l’herbe. Intercepté par les exclamations de Mallery, son mari a brusquement arrêté la voiture pour laisser le passage à une procession insolite. Les détails de la scène ont été relatés par le magazine en ligne The Dodo. Un petit alligator, venu de l’étang à côté, est sorti de l’herbe et a commencé à traverser lentement la route, poursuivi de trois grues qui avançaient à la même vitesse, juste deux pas derrière lui. Mallery a eu le reflex de filmer la scène qui ressemblait beaucoup à une promenade idyllique en famille. Elle espérait que l’ambiance ne dégénère pas car ses deux petits garçons sur les sièges arrière de voiture ne quittaient pas des yeux les animaux. Grâce à l’enregistrement vidéo, nous pouvons admirer la démarche lente et rythmée des grands oiseaux échassiers accompagnant ce bébé alligator tels des protecteurs. VIDÉO : Trois grues escortent un bébé alligator sur la route Or, Mallery Neptune avait souvent croisé une famille de grues juste de l’autre côté de la route. Très rapidement, elle réalisa que les oiseaux protégeaient leur territoire, car c’est précisément dans cette direction que se dirigeait le jeune alligator. Cela explique l’interaction surprenante qui survient quelques secondes plus tard : les grues accélèrent le pas, vont de l’avant et déploient leurs ailes en bloquant doucement le passage et dirigeant le bébé alligator dans la direction opposée. On dirait des gendarmes qui régulent la circulation ! Et cette intervention en équipe a son effet : le jeune reptile rebrousse son chemin et se précipite dans la direction opposée pour regagner l’étang. Incroyablement, les grues l’accompagnent jusqu’au bout. Ne ratez surtout pas les dernières secondes de la vidéo et l’allure hilarante du petit alligator qui rentre chez lui beaucoup moins fier qu’au début de la séquence !
  9. Grâce à l’énergie et l’ingéniosité exemplaires de deux étudiantes vétérinaires, un nouveau bus très spécial commencera bientôt à parcourir les rues de Lyon et de ses alentours. Il s’agit d’un dispositif vétérinaire itinérant, destiné à soigner gratuitement les animaux des sans-abri, mais aussi à aider socialement leurs maîtres en situation de précarité. Balto, un bus vétérinaire et solidaire « pour venir en aide au duo Homme/animal de la rue », est un projet unique en France. Ces créatrices espèrent que sa mise en place servira de modèle et d’exemple pour d’autres régions. Sur environ 15 000 personnes, nombre estimé des sans-abri à Lyon et sa métropole, au moins un tiers vit avec des animaux de compagnie. Le lien entre ces personnes et leurs animaux est très profond et beaucoup ont tendance à faire passer les besoins de leurs compagnons avant les leurs, jusqu’à sacrifier leur nourriture. De nombreuses personnes dans cette situation ne bénéficient d’aucun suivi social et n’ont pas d’accès aux soins pour leurs animaux. L’association Dispensaire vétérinaire étudiant de Lyon travaille sur le terrain depuis 2008 en apportant gratuitement des soins vétérinaires aux animaux des personnes démunies et sans-abris de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Or, l’impact de ce travail est limité par plusieurs facteurs : Les vétérinaires ne peuvent pas effectuer les soins dans la rue, l’aide est possible uniquement dans les foyers sociaux. Peu de foyers acceptent la présence des animaux. Les dispositifs existants sont souvent méconnus ou difficiles d’accès. C’est pour trouver une solution à cette problématique que Ana Alkan et Mélodie Heyraud, présidente et vice-présidente du Dispensaire Vétérinaire Etudiant de Lyon et en même temps étudiantes du cursus vétérinaire de VetAgro Sup, ont soumis leur projet « Balto, un bus vétérinaire et solidaire » au concours Campus Création. Le projet a emporté la 1ère place au concours et est sur le point de devenir une réelle entreprise solidaire grâce à la campagne de crowdfounding réalisée sur la plateforme Ulule. Il a été retenu également par la fondation Monoprix (qui sponsorise sur Ulule des projets d’aide aux femmes et familles à la rue), un soutien qui a permis de doubler chaque don fait sur la plateforme. La mission du bus solidaire Véto Balto est d’aider les personnes sans domicile fixe possédant un animal de compagnie. Cet aide consistera bien sûr en premier lieu en soins vétérinaires procurés aux animaux, mais pas seulement. L’objectif du projet est également d’accompagner socialement les maîtres en proposant un lieu d’échange et de partage. Une équipe mixte qui réunit les vétérinaires et les travailleurs sociaux assurera une prise en charge globale de chaque duo homme-animal fragilisé par la précarité. Selon les fondatrices du projet, la première mission du bus vétérinaire sera de vacciner et identifier la majorité des animaux de compagnie des personnes vivant dans la rue dans la métropole de Lyon. Ensuite, un suivi régulier, avec une alimentation et des soins adaptés, est prévu pour de nombreux animaux, surtout ceux qui commencent à vieillir. Un éventuel financement supplémentaire permettrait à l’équipe de prendre en charge les chirurgies lourdes. La campagne de crowdfounding sur Ulule a déjà apporté au projet 10 000€, soit 125% sur un objectif de 8000€. Cet argent servira à acheter des croquettes, aménager une table de consultation et acquérir des médicaments pour 1 an complet de soins. Cette campagne de financement est actuellement terminée, mais vous pouvez toujours faire un don pour soutenir ce projet en faisant un chèque (ordre : Dispensaire Vétérinaire Etudiant). Pour rappel, tous les dons sont déductibles fiscalement : lorsque vous faites un don de 15€, cela ne vous coûte en réalité que 5€.
  10. Officiellement nommé Ilha Furtada, cet endroit est connu de presque tout le monde sous le nom d'Ilha dos Gatos : l'île des chats. Des centaines de chats abandonnés se trouvent sur cette île déserte au Brésil, dans les conditions déplorables : un véritable bidonville félin. Existante depuis des années, la population de cette colonie féline est en forte augmentation à cause de l’abandon massif des animaux de compagnie au Brésil dû à la pandémie de Coronavirus. Les gens continuent à abandonner leurs chats sur l’île, tandis que les autorités ne savent pas comment les sauver. La crise sanitaire au Brésil et l’abandon des animaux Le nombre de chats sur l'île a considérablement augmenté au cours de la dernière année, alors que la pandémie de coronavirus dévastait le pays. L’épidémie est particulièrement meurtrière au Brésil, avec un taux de mortalité parmi les plus élevés au monde. La situation sanitaire catastrophique a déclenché une crise du logement et provoqué une famine généralisée. Des millions de propriétaires d'animaux morts ou appauvris, les animaux sont tout simplement abandonnés dans la rue. Les refuges sont saturés. Le refuge le plus proche de « l'île aux chats » Ilha Furtada n’est pas une exception. Certains jours, affirme Andrea Rizzi Cafasso, directrice du refuge, les gens arrivent avec une voiture pleine de chats, autant qu'elle ne peut pas tous les accepter. Lorsqu'elle refuse, dit-elle, elle obtient la réponse : "Si vous ne les prenez pas, ils iront à l'île des chats." Crédit image : The Washington Post Ilha dos Gatos : curiosité locale ou Cat Alcatraz ? Ilha Furtada est connu sous le nom d'Ilha dos Gatos, l'île des chats, depuis bien longtemps. Dans la région, tout le monde le sait : c’est ici que les gens envoient des chats indésirables, soit en les déposant directement sur l’île, soit en payant quelques dollars à un batelier pour faire le voyage. Ici, les chats ont appris à survivre grâce à la chasse et à la nourriture laissée par les visiteurs, les bénévoles et quelques pêcheurs. Personne ne peut dire aujourd’hui avec certitude comment les premiers chats sont arrivés sur cette île déserte. Plusieurs légendes circulent et alimentent la tradition locale. Le fait est qu’une petite île parmi tant d'autres, dépourvue de plages et couverte d'araignées, est devenu petit à petit une curiosité locale et presque une attraction touristique. Certains touristes se rendaient sur l'île en scooter des mers, juste pour jeter un coup d'œil. Les avis sur le sort de ces chats étaient bien partagés déjà avant la pandémie. Beaucoup de gens pensaient que ces chats avaient des conditions de vie meilleures que les chats des villes. "Ils ont tout ce dont ils ont besoin là-bas", explique le batelier Miguel Campos, 61 ans. "Il y a des oiseaux à chasser, et ils ont d'autres aliments. Il y a des graines, des insectes et des serpents qu'ils peuvent manger. » Pourtant, ce mythe des chats libres et heureux sur leur île est loin de la réalité. Amélia Oliveira, une vétérinaire qui parcourt le Brésil pour soigner des animaux, et son organisation « Vétérinaires sur la Route » s’occupent de l’Ilha Furtada depuis 2012. En se rendant sur l’île pour la première fois, A.Oliveira a pu constater que ce n’était pas le paradis des chats, mais Cat Alcatraz. Il n'y avait même pas de source d'eau douce là-bas. Une partie des chats étaient encore sociables et accueillaient les hommes avec de la bienveillance, d’autres, nés sur l’île, étaient totalement sauvages et impossibles à socialiser. Au cours de la dernière décennie 380 des chats d’ d'Ilha dos Gatos ont été stérilisés par l’association. et la population était contrôlée. Des bénévoles de divers associations ou encore des retraités laissaient régulièrement de la nourriture et de l'eau pour les chats. D'autres installaient de petits abris. Les pêcheurs déposaient une partie de leur pêche. Crédit image : Historiasdomar En 2021, l’île devient un bidonville félin La pandémie de Covid-19 a brisé cet équilibre fragile. Les chats ont rapidement augmenté en nombre. À cause du confinement, les gens ont cessé de laisser de la nourriture et de l’eau. Des rumeurs de cannibalisme félin circulent dans la région. Le vétérinaire municipal Eduardo Mayhe Ferreira, envoyé sur l’île par l’administration, pour effectuer une reconnaissance des lieux, a trouvé sur place un bidonville félin. L’île des chats est couverte d’abris pour chat délabrés, de cruches pour récupérer l'eau de pluie et de mangeoires vides. Des araignées aux couleurs vives, chacune de la taille d'une paume de bébé, s'accrochent à des toiles tendues parmi les luminaires. Le littoral est jonché de déchets. "Emmener un chat ici est de la cruauté envers les animaux", a déclaré Eduardo Mayhe. Mais avec les refuges saturés et de nombreux chats incapables d'être socialisés, les ramener sur le continent serait tout aussi compliqué. L’île des chats abandonnés : le dilemme inextricable pour les autorités L’administration locale avait élaboré un plan au sujet de la colonie de chats sur l’Ilha Furtada : effectuer un recensement des chats, installer des caméras de surveillance pour dissuader les abandons, organiser une campagne de stérilisation. Selon ce plan, les chats dociles et sociables seraient adoptés et les autres finiraient leur vie sur l’île, dans la nature. Sandra Castelo Branco, la secrétaire municipale de la santé publique est opposée à l’idée de nourrir les chats de l’île. Selon elle, cela encouragerait les gens à abandonner leurs chats là-bas. Or, ce plan initial est controversé et les autorités se trouvent désormais dans l’impasse. La position de Sandra Castelo Branco a provoqué des commentaires furieux et violents sur Facebook. « Les animaux n'ont pas demandé à vivre sur une île déserte », s’indigne Joice Puchalski, coordinatrice d'un groupe de bénévoles qui nourrit les chats. Bien que les propositions actuelles ont choqué beaucoup de gens, force est de constater que la situation est bien compliquée. "C'est terrible", a déclaré Fernanda Porto, la secrétaire adjointe municipale chargée de l'environnement. « Allons-nous laisser les animaux mourir de faim, ou allons-nous continuer à donner de la nourriture, ce qui ne fera qu'inciter davantage à l'abandon ? »
  11. C’est un triste rituel qui nous revient au début de chaque été, avant le départ des grandes vacances. Chaque année, la SPA lance sa campagne de sensibilisation pour lutter contre l’abandon des animaux de compagnie, l'abandon massif qui ne cesse de gagner le terrain. De plus, les associations de protection animale craignent que ce phénomène annuel risque d’avoir des conséquences encore plus dramatiques en 2021, liées à la crise sanitaire. Or, pour rester percutant, cet été la SPA renouvelle complètement son approche. «Very Cat Trip », la nouvelle vidéo de la SPA contre l’abandon d’animaux est un film d’animation qui se distingue des précédents par plusieurs nouveautés. Lorsqu’on parle de l’abandon des animaux en France qui s’accentue pendant les vacances d’été, quelle image vous vient immédiatement en tête ? Un chien assis tout seul au milieu de la route, avec son air perdu, attendant naïvement qu’on revienne le chercher … Avouez que c’est un cliché par excellence que l’on associe dans notre imaginaire à la tragédie de l’abandon massif d’animaux en été. Pourtant, c’est le CHAT qui est l’animal le plus souvent abandonné en France chaque été. Depuis 3 ans, les deux tiers des animaux recueillis par la SPA en période estivale sont des chats. Face à ce constat, la SPA a décidé cette année de mettre le chat au centre de sa campagne. Eh oui, le héros de son nouveau film contre l’abandon est bien le chat. Et – surprise ! – il ne sera pas abandonné, mais au contraire, partira bien en vacances avec toute sa famille. Car les créateurs de cette nouvelle campagne médiatique ont décidé de marquer les esprits en changeant de ton et de perspective. Au lieu de dénoncer l’acte de l’abandon et accuser ceux qui le commettent, les réalisateurs se proposent d’insister sur le fait qu’il est possible de changer le cours des choses. Ainsi, le film animé « Very Cat Trip » est une œuvre qui se veut positive, à la portée de chacun qu’il soit grand ou petit, qui sous une tonalité parfois comique et même légèrement décalée propose des solutions constructives. Les personnages sont incarnés par les voix de Tarek Boudali, Alison Wheeler, Ahmed Sylla et Kyan Khojandi. Comme toujours, la SPA poursuit avec cette campagne son objectif ultime : sensibiliser le public à l’acte cruel de l’abandon. Mais ce n’est pas tout. La nouvelle vidéo cherche à accompagner son spectateur grâce à de précieux conseils pour prendre soin de son animal et appréhender les vacances avec lui. « Chaque été, notre association doit pousser les murs pour accueillir les victimes de maîtres qui choisissent la facilité en abandonnant leur animal de compagnie. Il est important de rappeler que ce n’est pas un geste sans conséquence et qu’il s’agit d’un délit. Cette campagne vise à responsabiliser les propriétaires et montrer qu’il est possible d’organiser ses vacances en tenant compte de son animal. Parce qu’il est de notre devoir de trouver des solutions pour éviter le drame de l’abandon », explique Jacques-Charles Fombonne, président bénévole de la SPA.
  12. En Inde, dans un village de Vadgaon Anand situé près de Pune de l’état de Maharashtra, un reportage touchant a été réalisé par les équipes de sauveteurs de Wildlife SOS et du Département des forêts. Un bébé léopard égaré dans un champs à sucre, à proximité du sanctuaire à léopards de Junnar, a été secouru par les équipes de sauvetage et rendu à sa mère. Grâce aux pièges photographiques installés par Wildlife SOS, nous pouvons admirer les émouvantes retrouvailles entre la maman et son petit. Le Maharashtra est un des trois états d’Inde où se concentrent principalement les populations de léopards. Leur habitat naturel est la forêt broussailleuse, mais il est très fréquent de trouver des bébés léopards séparés de leur mère dans les champs agriculteurs qui se trouvent à proximité. Les fermiers et les villageois de cette région sont habitués aux incidents de séparation des bébés avec leurs mères. Les petits échouent souvent dans les champs de canne à sucre pendant la saison de récolte, car c’est précisément dans ces champs que les femelles léopards cachent leurs petits pour les protéger des prédateurs. Grâce à la politique de sensibilisation menée depuis 2001 par l’organisation Wildlife SOS sous la direction du Département des forêts du Maharashtra, des habitants des villages de cette zone géographique sont formés pour intervenir lors des opérations de sauvetage et constituent ainsi des équipes locales. Ces équipes disposent un protocole à suivre dans de telles situations et alertent aussitôt les secouristes professionnels et les vétérinaires. Les villageois connaissent également les règles à respecter : rester vigilants quant à l’apparition de la mère, garder le silence, ne pas s’approcher directement du petit… Ce jour-là, lorsque le petit léopard a été retrouvé près de Vadgaon Anand, deux unités de sauvetage de Wildlife SOS et du Département des forêts se sont dépêchées sur place. Le vétérinaire de Wildlife SOS, le Dr Nikhil Bangar, a effectué un examen médical approfondi du jeune léopard, pour s’assurer qu’il n’avait pas besoin de soins et pouvait retrouver sa mère. Il s’agissait d’une femelle âgée de 25 jours, en bonne santé et prête à revenir dans la nature. Déclarée apte à être libérée, la petite a été mise dans un container sécurisé et installée à l’endroit où elle était trouvée auparavant. Attirée par l’odeur et les miaulements intenses, la mère s’est approchée du champ vers minuit. Elle n'a pas tardé à faire tomber la boîte, a soigneusement ramassé le bébé et gracieusement quitté les lieux en se dirigeant vers la forêt. Cette fois-ci, la mère s’est manifestée rapidement, or souvent les retrouvailles s'étalent sur quelques heures, voire quelques jours, selon l'endroit où se trouve la mère et si elle peut ou non retrouver le chemin du retour. C’était la 16e réunion assistée réussie pour l’équipe commune de Wildlife SOS et du Département des forêts du Maharashtra au cours de la saison de récolte de cette année. «Les petit léopards restent avec leur mère jusqu'à l'âge de deux ans, apprenant les compétences nécessaires à la survie tout le temps, explorant leur habitat naturel et perfectionnant leurs sens. Pour ce jeune léopard, la séparation de sa mère aurait pu facilement signifier la mort ou la vie en captivité. Pour éviter de telles situations, nous nous efforçons de rendre ces opérations de sauvetage et ces réunion possibles, car une réunion réussie entre la mère et son bébé signifie également moins de conflits entre l’homme et le léopard », a déclaré Kartick Satyanarayan, co-fondateur et PDG de Wildlife SOS. Crédits photos : © Wildlife SOS/Akash Dolas
  13. Les employés du service d'incendie de Chicago ont pu réaliser un enregistrement vidéo peu commun lors de l’incendie survenu dans un immeuble. Tandis qu’ils étaient en train de filmer l’extérieur du bâtiment pris par les flammes, un chat a apparu dans l’ouverture d’une vitre cassée. En fuyant l’incendie, le chat a sauté du cinquième étage. Suivi par l’objectif, le chat traverse toute la distance en gardant l’équilibre et retombe sur ses pattes avec un léger rebond. On voit bien sur la vidéo comment ses pattes arrière amortissent le choc, on dirait des ressorts. D’après le porte-parole du service Larry Langford, le chat s’est caché pendant quelques minutes sous sa voiture, puis a essayé de grimper le mur pour rejoindre l’immeuble incendié. Les chats sont connus pour leur incroyable faculté de retomber sur les quatre pattes en sautant du haut. Un mécanisme naturel sophistiqué, que l’on appelle le réflexe de redressement, leur permet de bien se positionner en direction de la chute et d’arriver au sol droit sur les pattes, sans perdre l’équilibre. Pourtant, pour des raisons évidentes, il n’est pas aisé de capturer ce moment avec un appareil photo ou une caméra. Cette technique que l’on observe sur la vidéo n’est pas sans failles. En effet, le chat a besoin d’un certain temps pour pouvoir, grâce à son oreille interne, se retourner dans l’air et mobiliser tous les muscles pour un atterrissage amorti. Cette coordination corporelle fonctionne à condition que la chute dure un temps suffisant. Paradoxalement, c’est donc la hauteur significative du saut qui a sauvé notre chat. Il est toujours important de rappeler que la conviction que le chat « retombe toujours sur ses pattes » est une idée fausse et que votre félin court un réel danger en tombant d’une fenêtre ou d’un balcon. De plus, la gravité des blessures dépendra non seulement de la hauteur de la chute, mais aussi de l’endroit où le chat touchera le sol.
  14. Tandis que les vols d’animaux de compagnie ont multiplié en Angleterre depuis le début de la pandémie et sont particulièrement nombreux pendant le confinement, l’affaire du lapin disparu a attiré l’attention de tous les médias britanniques et internationaux. Car il s’agit ni plus ni moins du vol du plus grand lapin du monde, en tous cas selon le livre Guinness des records. Darius, âgé de 11 ans, est un représentant de la race « Géant des Flandres » et mesure 1,29 de long. Depuis dimanche le 11 Avril la police britannique mène une enquête sur sa disparition suite à la déclaration faite par sa propriétaire Annette Edwards. Ancienne modèle, Annette Edwards est maintenant à la tête d'une entreprise d'élevage de lapins géants. Selon elle, Darius aurait été volé de son enclos dans le jardin de la propriété privée, à Stoulton dans le Worcestershire, pendant la nuit du samedi 10 au 11 avril. Le 11 Avril Annette Edwards a publié sur Twitter : Une journée très triste. Darius qui détient le Record du monde Guinness a été volé à son domicile. La police fait de son mieux pour découvrir le voleur. Il y a une récompense de 1000 £. Darius est trop vieux maintenant pour se reproduire. Alors s'il vous plaît, ramenez-le. La police a lancé un appel à témoins, mais l’affaire ne semble pas avoir avancé depuis. Un détective privé spécialisé en animaux de compagnie a été engagé pour retrouver Darius. Pour ce spécialiste, il s’agit d’un vol sur commande, et il y a de fortes chances que les voleurs tenteront de faire sortir le lapin précieux du pays ce qui rendrait l’enquête encore plus difficile. Annette Edwards affirme que l’hypothèse de fugue est complètement à exclure, mais ne connaît toujours pas les motifs des kidnappeurs. Etant trop âgé le lapin n’a plus aucune valeur en tant que reproducteur. De plus, il a besoin d’un régime alimentaire sur mesure sans lequel il risque de mourir rapidement. Darius avec un de ses fils. Crédit image : Annette Edwards Le fils de Darius, Simon, pressenti pour établir un nouveau record, mort dans un avion en 2017 A Annette Edwards avec un de ses lapins géants
  15. Cette petite femelle calico et son frère ont eu la chance de tomber entre de bonnes mains. Apricot et son frère Pretzel ont été trouvés seuls et affamés dans un mur d’une maison en construction, dans le Tennessee. Secourus par le refuge Nashville Cat Rescue, les deux chatons sont désormais soignés et chuchotés par Kiki, employée bénévole du refuge. Leur histoire a fait le tour du monde, et l’adorable petit visage chimère d’Apricot y est pour quelque chose. Pourtant Apricot n’est pas la seule star dans cette aventure, et il est difficile à dire qu’est-ce qui nous séduit le plus : cette bouille si étrange mais émouvante ou l’image de deux mères adoptives qui accueillent les chatons au sein de leur grande famille, unies par l’amitié et l’instinct maternel. Les chatons n’avaient que 2-3 semaines lorsqu’une famille qui venait d’emménager dans une maison encore en travaux les a trouvés dans un mur. Après avoir longtemps attendu le retour de la mère allaitante, les propriétaires de la maison ont contacté le refuge Nashville Cat Rescue. Comme les chatons étaient affamés et très faibles, les employés du refuge ont dû prendre une décision difficile : de ne plus attendre la mère et prendre en charge les chatons en détresse. C’est à ce moment que Kiki, la bénévole de ce foyer félin, a découvert les chatons et a décidé de les prendre sous son aile. Même si Kiki ne crois pas que les chatons étaient abandonnés par leur mère, il était presque inévitable de porter secours à ces deux bébés. Leur jeune âge et leur état ne permettait pas attendre davantage. Cependant la jeune bénévole insiste sur l’importance de respecter les liens naturels et met en garde contre des actions hâtives et trop émotionnelles face à une portée de chatons : « Ne laissez pas vos émotions personnelles interrompre ce qui est le mieux pour les bébés – et la maman est toujours la meilleure. Ne soyez pas un « chat-napper » ! « S'il est vrai que les mamans chats peuvent ignorer les bébés dont elles ne pensent pas qu'ils vont s'épanouir, elles ne laissent jamais intentionnellement une portée saine sans revenir », soutient Kiki sur sa page Facebook. « Les mamans laissent parfois leurs bébés seuls pendant des heures. Il est vraiment important, lorsque vous attendez que la chatte revienne, que vous laissiez les bébés là où vous les avez trouvés ». Hélas, dans le cas de nos deux petits, il était préférable de leur trouver une mère adoptive. Par chance, Kiki s’occupait déjà de deux femelles mères, Olive et Pickle, qui formaient un duo peu commun. Ses deux mamans étaient à leur tour sauvées par le refuge et venaient d’avoir des bébés dont elles s’occupaient ensemble en parfaite harmonie, inséparables. C’est à ces deux mères épanouies que Kiki a décidé de confier les nouveaux arrivants, et elle n’a pas été déçue. Olive et Pickle ont adopté les deux petits chatons sans aucune hésitation. "Olive les a pris directement de ma main, les a amenés à Pickle, et elles ont tout de suite commencé à les toiletter." C’est comme ça que Apricot et Pretzel ont eu deux nouvelles mamans à la fois, et plein de frères et sœurs pour jouer avec. Dans ce duo, c’est indiscutablement la petite femelle Apricot qui attire tous les regards avec sa bouille très particulière et absolument craquante. Son museau est divisé par une ligne idéalement droite en deux parfaites moitiés : une moitié est noire avec quelques touches de roux, tandis que l’autre arbore une robe tabby avec des rayures de deux nuances de roux. La petite Apricot est un chat calico (un autre nom pour les chats tricolores), puisque avec la couleur blanche sur sa poitrine, sa robe est composée de 3 couleurs : le roux, le noir et le blanc. Il s’agit d’une mutation génétique qui ne touche que des femelles (dans 99,9% de cas). Mais c’est surtout ce visage coupé en deux qui la rend si énigmatique, et la raison pour cela est que ce chaton est très probablement un chat chimère. En tant qu’une condition génétique, le chimérisme est le plus souvent dû à la fusion de deux œufs en un seul embryon qui comporte deux génotypes différents. « Un chat chimère est exactement ce dont il a l’air : deux chats qui ont fusionné en un seul », explique Kiki sur sa page Facebook la probable origine de l’étrange apparence de sa protégée. « Ils ont deux ensembles d'ADN en raison de la fusion des embryons. Les chimères ont aussi des yeux qui ne correspondent pas, ce qu’on appelle hétérochromie. Difficile à dire avec certitude pour cette petite car ses yeux n'acquerront pas leur couleur définitive avant l'âge de 7 semaines. Un test ADN est vraiment le seul moyen de savoir si elle est une vraie chimère, ce qui ne la rend pas moins mignonne pour autant. » En attendant, Pretzel reste un peu à l’ombre de sa sœur qui attire toute l’attention des internautes. Comme le témoigne avec un petit clin d’œil Kiki, il est condamné à être toujours appelé « la sœur d’Apricot », en dépit d’être un garçon ! Les chatons seront adoptés bientôt par une famille d’accueil choisie par le refuge. Les candidatures ne manquent pas, mais leur soignante attend qu’ils soient en bonne forme, sevrés et prêts pour affronter une nouvelle vie. Crédits images : Page Facebook Kitten It With Kiki, Instagram @kittenitwithkiki
  16. Cette vidéo montrant un chiot qui joue avec un papillon est devenue virale au mois de mars, et en quelques jours seulement. La vidéo a accumulé des millions de vues, et ce n’est pas surprenant car cette séquence est carrément très mignonne. On dirait que les deux protagonistes s’a donnent pleinement au jeu. Et si on sait bien que les chiens sont de grands joueurs, personne ne pourra dire autant à propos des papillons. Bref, la séquence est adorable. Mais est-ce que cette scène de jeu a vraiment existé ? Ne s’agit-il pas d’un montage ou d’une illusion créée par d’autres moyens ? Et même si ce qu’on voit dans cette vidéo a réellement eu lieu, s’agit-il d’un jeu ? Justement, tandis qu’un grand nombre d’internautes admiraient la complicité de deux créatures, beaucoup d’utilisateurs des réseaux sociaux se sont montrés sceptiques quant à l’authenticité de cette vidéo. Certains affirment que le papillon n’est qu’une animation ajoutée par la suite ou qu’il est dirigé par un fil. En effet, il est légitime de se poser quelques questions. S’agit-il d’une vraie vidéo ? Ce chiot mignon joue-t-il avec un vrai papillon ? Et si la vidéo n’est pas falsifiée, est-ce que les deux animaux s’amusent et jouent, comme on veut le croire, ou existe-t-il une autre explication ? Pour tâcher à répondre à toutes ces questions, nous nous appuyons sur les résultats de l’investigation menée par l’équipe du magazine web Snopes spécialisé en vérification de l’authenticité des publications virales sur Internet. De nombreux canulars mettant en scène des animaux ont été signalés et décortiqués par ce média connu pour sa mobilisation contre les hoax. La rédaction de Snopes s’est penchée récemment sur le cas de la vidéo du chien jouant avec un papillon. Le verdict sera probablement décevant pour les plus incrédules : selon les journalistes chargés d’investiguer sur ce buzz, il s'agit d'une véritable vidéo d'un chiot interagissant avec un papillon. L’enquête a montré que la vidéo a été publiée pour la première fois sur les réseaux sociaux le 17 mars par Lúcia Kohl Dalmolin, une habitante de Mirim Doce, une ville de l'État de Santa Catarina dans la région sud du Brésil. La publication de Lúcia comportait même deux vidéos prises sous différents angles. Les vidéos montrent Emy, un chiot femelle de 4 mois, en train d’interagir avec un papillon. Lúcia Kohl Dalmolin Dalmolin a déclaré à Amo Meu PET, site web animalier portugais, qu'elle déjeunait avec son mari quand ils ont remarqué que leur chiot pinscher jouait avec un papillon sur les marches de la maison. «Nous déjeunions, puis mon mari est sorti pour se laver et elle (Emy) était à la porte en train de jouer avec le papillon, alors nous avons décidé de filmer. C'était la première fois qu'elle jouait avec un papillon… Emy est une vraie petite fusible, elle ne s'arrête jamais et elle est très gentille. » L’analyse montre qu’il n’y a aucune raison valable de douter de l’authenticité de cette vidéo, même si elle paraît suspecte à première vue. Le fait qu’il existe deux vidéos différentes filmant la même interaction ne fait que renforcer cette conclusion. Cependant, la nature de cet échange entre les deux animaux reste à débattre. S’agit-il d’un jeu ou d’une bagarre ? Le papillon cherche-t-il vraiment un divertissement ? Si quelques sceptiques avancent que le chiot essaye plutôt de manger le papillon que jouer avec, une observation attentive du comportement du chiot ne donnent pas d’éléments en faveur de cette hypothèse, bien au contraire. En revanche, expliquer le comportement du papillon en termes de jeu paraît beaucoup moins justifié d'un point de vue scientifique. Une des pistes d’interprétation serait de rappeler que certains insectes, et notamment des papillons et des abeilles, se nourrissent du liquide lacrymal des animaux. Autrement dit, il existe des papillons connus par les scientifiques comme « suceurs de larmes », ils trouvent dans le liquide des larmes de certains mammifères une source de sels minéraux et protéines indispensables à leur métabolisme. Ce phénomène a été étudié notamment par un biologiste au Costa Rica qui a filmé des papillons et des abeilles en train de boire les larmes d’un caïman géant pendant plus de 15 minutes ! Le même processus a été observé sur des tortues ou encore des oiseaux endormis. S’agit-il dans notre cas d’un papillon lacryphage qui chercherait à se restaurer auprès le petit chiot ? Un regard d’un scientifique semble être indispensable pour donner à cette vidéo amusante une explication rationnelle et correcte. Quoi qu’il en soit, vous pouvez être quasiment sûr que la vidéo du chiot jouant avec un papillon est authentique. A vous de choisir l’interprétation de cet échange extraordinaire et fort amusant.
  17. Chacun de ces chiens a sa propre histoire, parfois très longue et pleine de souffrance. Pour certains d’entre eux, nous connaissons les circonstances de leur adoption grâce à quelques informations partagées par les nouveaux propriétaires. Pour d’autres, il suffit de voir leur allure et leur regard pour comprendre qu’ils vont bien et sont heureux dans leur nouvelle famille. Les changements produits par les soins appropriés et l’amour authentique sont spectaculaires. Impossible de rester indifférent devant ces images. Elles nous en disent long sur le pouvoir magique d’une adoption guidée par le cœur. Car lorsqu’on adopte un animal, ce n’est pas seulement pour se trouver un compagnon, mais aussi pour lui donner en retour tout ce dont il a besoin. Dans cette publication, nous avons voulu partager avec vous 10 histoires imagées qui montrent des transformations incroyables vécues par les chiens qui ont eu la chance d’être sauvés et adoptés. N’achetez pas, adoptez ! Peut-être ces petites histoires avec fin heureuse vous aideront à prendre votre décision. Et si elles vous ont tout simplement donné un peu plus de joie et d’émotions, partagez ces images autour de vous. 1. 1. Photo : Reddit /missblueyouwho La nouvelle maîtresse de cette chienne a partagé avec les internautes son histoire incroyable. «À la personne qui l'a laissée mourir dans un parc il y a 2 ans… Regardez-la maintenant ! Après votre horrible négligence, elle a eu enfin beaucoup de bonheur.» L'homme qui l'a trouvée abandonnée dans un parc a dû passer par quatre cliniques vétérinaires différentes : partout on lui disait que la chienne devait être euthanasiée. «Je travaillais dans la dernière clinique vétérinaire où il l'a amenée. Un de nos vétérinaires super géniaux l'a accueillie et a commencé à la soigner gratuitement. Ils l'ont appelée Dinah-saur et je suis allée la rencontrer quelques jours plus tard et suis tombée amoureuse. Elle était si douce et heureuse malgré qu'elle soit si maltraitée». 2. Photo : Reddit/coolmorecooties Cette chienne s’appelle Wynter. Qui aurait pu deviner que c’est le même chien qui est présenté sur les deux photos ? Il a fallu 7 mois pour qu’elle puisse récupérer et trouver une nouvelle maison. Voici comment son nouveau maître la décrit : «Wynter est le chien le plus doux au monde. Elle est super avec mes enfants, mon vieux chien et mes chatons. Quand la température baisse, elle devient très tonique, et quand il neige, elle devient carrément folle. J'adore la regarder jouer dans la neige. Elle a l'air si heureuse et libre.» 3. Photo : Reddit/ReccurentlyDisturb N’hésitez pas à adopter à deux les animaux qui se sont liés d’amitié. Ces deux camarades de refuge ont la chance de partager de moments heureux au sein d’une famille aimante. 4. L’histoire de ce petit chien vaillant est complètement incroyable. Il vit désormais entre de bonnes mains au Canada, mais il vient de très loin, dans tous les sens du terme. Le chiot était trouvé dans un état horrible dans la jungle au Mexique et soigné par la fondation locale de sauvetage des animaux. Son nouveau maître l’a adopté lorsqu’il était venu en vacances au Mexique. «Le voici aujourd'hui en bonne santé, heureux et bien accommodé à sa nouvelle vie de Canadien !», commentait-il les photos publiées sur Reddit. 5. Photo : Reddit / besidethebed Et voici un autre chien qui a beaucoup voyagé. Lorsque les actuels nouveaux propriétaires de Ripley l’ont vue sur Petfinder, la chienne s’est trouvée déjà aux Etats-Unis. C’est par la suite qu’ils ont appris qu’elle venait d’Iran. Ils ont raconté sur Internet toutes les circonstances de cette heureuse adoption. « C'est fou de penser à toutes les choses qui devaient s'aligner juste pour que nous puissions nous retrouver avec ce chien spécial, mais nous sommes éternellement reconnaissants à tous ceux qui ont aidé à la faire venir ici! ». Le centre de sauvetage Vafa Animal Shelter a été l'un des tout premiers refuges pour animaux en Iran, il s’occupe actuellement de plus de 600 animaux à la fois sans eau courante, sans électricité et financé uniquement avec des dons privés. Le refuge envoie des animaux en Amérique du Nord chaque fois que cela est possible car il est plus facile de leur trouver une nouvelle famille au Canada ou aux Etats-Unis. Lorsqu’un bénévole voyage d'Iran en Amérique du Nord, il amène avec lui 5 animaux à la fois. Entretemps, le refuge se charge de trouver des foyers d'accueil locaux pour les animaux. C’est comme ça que Ripley s'est retrouvée dans la région de Seattle en passant par Vancouver, en Colombie-Britannique. 6. Photo : Reddit / effexxor A cause du manque de places dans les refuges, Scarlett a failli être euthanasiée en raison d'une affection cutanée mineure. Au lieu de cela, elle vit maintenant une vie heureuse avec des gens qu'elle aime. 7. Photo : Imgur / BittersweetSymphony Ces deux photos étaient prises à 8 mois d’intervalle. Même la race du chien – il s’agit d’un magnifique Husky – est méconnaissable sur la première photo. En regardant un chien maltraité et négligé, il est souvent difficile d’imaginer quelles sont ses apparences naturelles à condition de mener une vie normale. C’est un vrai bonheur d’observer les transformations que ce chien a vécu grâce à son adoption. 8. Photo : Facebook / Klaudija Sigurnjak Ce petit chien s’appelle Frodo. La transformation a été magique dans son cas, et non seulement du point de vue esthétique, mais aussi, et surtout, en ce qui concerne son bien-être. Un bon toilettage, une intervention chirurgicale pour retirer son œil infecté et un nouveau humain qui l’aime, - Frodo a reçu tout ce dont il avait besoin et cela a radicalement changé sa vie. 9. Photo : Reddit / imostlyobserve Cette histoire date de 3 ans. Difficile d’imaginer que seulement 1 semaine sépare les deux photos que vous voyez. La nouvelle maitresse de Pablo a partagé l’histoire de son adoption avec les internautes. Le pauvre toutou avait la cataracte, de l'arthrite, un souffle cardiaque, une infection intestinale et une hernie. Sur la première photo, il était encore complètement envahi de tiques et de puces. Comme il était bien éduqué et avait l’habitude de vivre à la maison, ses nouveaux prioritaires pensent qu’il était abandonné. «Les tiques et les puces ont disparu en 24 heures et il prend des médicaments pour le cœur pour son souffle. L'infection a été éliminée après quelques semaines et maintenant il me suit comme une ombre partout où je vais! Il est tellement adorable !» 10. Photo : Facebook / Illinois Bird Dog Rescue Cette pauvre chienne a été sauvée il y a 3 ans par les vétérinaires du refuge Illinois Birddog Rescue (IBR) et par sa « mère d’accueil » qui l’accompagnée dans la guérison sans jamais relâcher ses efforts. Sûrement un animal de compagnie dans son ancienne vie (on pouvait le voir à son éducation), Olivia était arrivée au refuge dans un état critique souffrant des terribles infections cutanées, de la gale, de la maladie du ver du cœur, ainsi que des trois maladies transmises par les tiques, à savoir Ehrlichiose, la maladie de Lyme et la fièvre pourprée des montagnes Rocheuses. Après des innombrables traitements antibiotiques, shampooings médicamenteux et autres soins, Olivia ne souffre plus du ver du cœur, a trouvé son magnifique pelage et galope partout dans la cours en faisant sa chasse quotidienne aux écureuils. Elle est maintenant une chienne pleine d’énergie et d’amour. Cette transformation miraculeuse est devenue possible grâce au programme spécial Heartworm Slow Kill élaboré par IBR et à l’expertise de cet établissement sur le traitement à long terme des maladies transmises par les tiques. «Mon espoir est d'aider Olivia à vivre une longue vie malgré ses difficultés», témoigne sa nouvelle maîtresse sur le site web Illinois Birddog Rescue & Research. Nous remercions la rédaction d'Iheartdogs pour la sélection de photos et les pistes pour retracer l'histoire de certains de ces chiens.
  18. La première en Irlande clinique pour animaux sauvages a été créée dans les locaux d’un pub local qui a dû fermer ses portes en mars 2020 à cause de la pandémie. Loin de baisser les bras et subir passivement les conséquences désastreuses de la pandémie de Covid-19 et du confinement, les propriétaires du pub Tara Na Ri et les bénévoles de l’association Réhabilitation de la faune irlandaise (WRI, Wildlife Rehabilitation Ireland), soutenus par les habitants du comté de Meath, ont su transformer une frustration en un nouveau projet engagé et inspirant. Le patron de Tara Na Ri continue à servir ses clients en proposant la vente à emporter, mais il a cédé les dépendances de son établissement à l’association WRI pour aider les animaux sauvages malades, blessés et orphelins, peu importe le jour ou l'heure. C’est le premier hôpital animalier d'Irlande capable de prendre en charge des animaux de toutes espèces, tailles ou besoins médicaux. Depuis le 15 février 2021, le WRI Wildlife Hospital a commencé à accueillir les premiers animaux et assurer des soins vétérinaires, parfois en coopération avec des cliniques vétérinaires locales. Quelques patients ont même déjà été relâchés dans la nature, après avoir repris leurs forces grâce au traitement efficace. Malgré l’importance, y compris symbolique, des pubs dans la société irlandaise, surtout dans les zones rurales reculées, le propriétaire de Tara Na Ri, tout comme les habitants, préfèrent voir les choses sous le bon angle. «Nous étions très habitués à notre mode de vie, toujours le même», constate James McCarthy, propriétaire de ce pub qui appartient à sa famille depuis plus d’une décennie. "Quand tout cela vous est brusquement enlevé, vous vous retrouvez avec un vide. Il faut du temps pour commencer à remplacer vos façons de faire par d’autres vous n'auriez jamais cru possibles auparavant." La fermeture du pub local était un coup dur pour la population, mais le nouveau projet a été accueilli avec de l’enthousiasme. Pendant de longues journées et dans des conditions météo épouvantables, les habitués du pub ont participé aux travaux de rénovation. C’est aussi grâce à cette implication locale que la nouvelle clinique a pu voir le jour. Aujourd’hui, Le WRI Wildlife Hospital est une véritable ruche. Une chèvre sauvage, des signes, des renards, des lapins, une buse, une mésange, une colombe - les anciens locaux du pub offrent maintenant le toit aux patients de toute espèce. Le travail ne s’arrête jamais ici. Le nombre d’appels concernant les animaux sauvages en détresse a doublé pendant le confinement. Et ce n’est pas maintenant que l’afflux de patients va diminuer : le personnel de la nouvelle clinique signale le début de la « saison des orphelins », la période la plus chargée de l’année pour les vétérinaires qui, pendant les six prochains mois, devront s’occuper des bébés animaux. En effet, c’est au printemps et en été que l’on trouve beaucoup de jeunes animaux seuls ou blessés, particulièrement vulnérables. « Une période que nous attendons chaque année avec un mélange d’appréhension et d’excitation….», témoigne l’équipe de la clinique sur sa page Facebook. Or les organisateurs du projet sont confiants. Grâce au travail des bénévoles dévoués tout fonctionne à merveille. Par ailleurs, le WRI Wildlife Hospital fait régulièrement appel aux compétencesdes spécialistes vétérinaires du pays, pour garantir de meilleurs soins à ses patients. « Les gens changent, ils sont plus conscients de leur environnement », souligne la présentatrice de WRI dans la vidéo Youtube consacrée à la nouvelle clinique. « C'est là que les gens veulent investir leur temps et leur énergie. (…) Les gens veulent s'engager, ils ne savent tout simplement pas où aller pour le faire. Nous serons là pour eux ! » « Nous voulons créer un hôpital où les animaux secourus par les citoyens seront amenés pour être soignés et puis relâchés dans la nature. C’est ainsi que nous pourrons mieux prendre soin d’animaux et protéger toute la vie sauvage. » Vous pouvez suivre le développent de ce fabuleux projet sur la page Facebook de WRI Wildlife Hospital.
  19. Une grande vague de froid a traversé la semaine dernière les Etats-Unis. Tandis que la situation s’est transformée au Texas en crise humanitaire (au moins 58 morts et des millions de foyers privés d’électricité, de canalisation et d’eau potable), ce cataclysme climatique a eu également de lourdes conséquences pour une espèce en voie de disparition. Des milliers de tortues de mer se sont échouées sur les plages du Texas en état léthargique. Une grande opération de sauvetage a été organisée en urgence pour sauver les tortues. Les employés de divers organismes, les bénévoles et autres acteurs de la région ont passé des jours à patrouiller les eaux côtières du Park national Padre Island à pied et en bateau. Les tortues en attente d’être transportées ont été abritées sur des plateformes spécialement construites par le conseil municipal sur les plages. Progressivement, les tortues paralysées et en hypothermie ont été transférées dans l'un des trois centres locaux de sauvetage et réhabilitation. Ainsi, l’Aquarium d’État du Texas a accueilli près d’un millier de tortues. Un autre centre de sauvetage a pu secourir au moins 3 000. L’association Sea Turtle Inc. a secouru le plus grand nombre de tortues victimes de froid en les hébergeant dans les installations chauffées par un générateur offert par SpaceX. « Le mieux que nous puissions faire pour ces créatures est de leur donner le temps de récupérer », a déclaré l’association sur sa page Instagram. Les centres animaliers du Texas connaissent bien le phénomène du choc hypothermique chez les tortues marines. Durant la période hivernale, 100 à 500 tortues sont habituellement trouvées étourdies par le froid dans les eaux côtières de la Laguna Madre et sur les rivages. Or le phénomène climatique exceptionnel qui a frappé le pays la dernière semaine a provoqué une véritable catastrophe. «C'est de loin le plus grand d’étourdissement hypothermique que nous ayons documenté au Texas», a déclaré à la rédaction du journal People Donna Shaver, coordinatrice au Texas du Sea Turtle Stranding and Salvage Network. "C'est un gros problème." Comme tous les animaux à sang froid, les tortues de mer ne peuvent pas réguler leur température corporelle. Lorsque la température de l’eau descend en dessous de 10°C – ce qui s’est produit notamment durant l’épisode de froid de la semaine dernière, - les tortues subissent une sorte d’étourdissement, un choc hypothermique, et deviennent incapables de bouger. Littéralement paralysées, les tortues flottent alors à la surface de l’eau et deviennent particulièrement vulnérables. Victimes de divers chocs, de collisions avec des bateaux ou échouées sur les plages, sans une intervention rapide elles sont condamnées à mort. Le 21 février le nombre de tortues hébergées par Sea Turtle Inc. a dépassé 5000. Mais l’association a déjà partagé une très bonne nouvelle : après le travail sans relâche durant plus de 24 heures, les soignants ont réussi à relâcher plus de 2200 tortues dans l’océan, dans le Golfe du Mexique.
  20. Rassurez-vous, ce n’est pas du tout une blague atroce ou un déguisement inapproprié. Ces boutons colorés que vous voyez sur la photo sont effectivement cousus sur le museau de ce chat, et il s’agit d’une technique nouvelle et efficace utilisée par des chirurgiens vétérinaires. Mais pourquoi les vétérinaires de la clinique MSPCA-Angell Clinic à Boston ont-ils fait ça ? Crédits Photo : MSPCA’s Angell Animal Medical Center/ Boston Herald Ce chaton de 7 mois, Juicebox, a été gravement blessé en jouant avec le chien de la maison. Le chien ayant malheureusement perdu le contrôle a brisé la mâchoire de son petit compagnon, ainsi qu’a laissé de profondes lacérations sur son museau. Les vétérinaires du centre vétérinaire à Boston, où le chaton a été amené en urgence, ont réalisé un remarquable travail pour lui sauver la vie. Après la première intervention chirurgicale, pour aider le chat à se remettre de ses blessures, les vétérinaires ont décidé d’utiliser quatre boutons en plastique, deux sur le museau et deux sur le menton. Ces boutons maintiennent tous les fils de suture et en même temps ils servent à stabiliser et garder en place la mâchoire de l’animal. Normalement, le chaton devra « porter » ses boutons en couleurs pendant 4-6 semaines, après quoi ils seront définitivement retirés. "C'est une procédure assez nouvelle, et elle fonctionne vraiment bien », a expliqué aux journalistes de CNN Rob Halpin, porte-parole du Massachusetts Society for the Prevention of Cruelty to Animals (MSPCA). « Et puis vous vous retrouvez avec un chat qui a un look adorable pendant qu'il guérit." Les employés du MSPCA sont actuellement à la recherche d’une nouvelle famille pour Juicebox, pour lui garantir la sécurité. A priori il va vite se retrouver entre de bonnes mains, car selon CNN plus de 150 familles ont déjà candidaté pour lui offrir le toit et l’amour dont il a besoin. Pour le moment, le chaton reste dans une famille d’accueil qui a l’habitude de traiter des animaux aux besoins médicaux spécifiques. Crédits Photo : MSPCA’s Angell Animal Medical Center/ Boston Herald 21 mars 2021 Mise à jour Seulement 10 jours après l’intervention, les blessures du chaton avaient guéri au point que les boutons pouvaient être enlevés. Et c’est ce que les vétérinaires ont fait, heureux de retrouver leur petit patient en pleine forme, sans aucune complication et avec un museau tout joli. Sur la page Facebook du centre, l’équipe a donné des explications complémentaires concernant cette technologie étonnante. « L’utilisation des boutons est une technique qui a été étudiée par l’un des membres du personnel dentaire de Angell Animal Medical Center, le Dr Alice Ekerdt. Avec certains types de fractures dans des zones spécifiques de la mâchoire - comme celle que le pauvre Juicebox a subi - la fracture peut être difficile à stabiliser et, dans certains cas, d’autres techniques peuvent être très difficiles à appliquer. Les fils de suture maintiennent la mâchoire en place, tandis que les boutons améliorent le confort et empêchent la suture de s'enfoncer dans la peau. »
  21. Imaginez-vous un chat Sphynx en tant qu’animal thérapeute ? Sydney Stephenson, conseillère responsable de jeunesse de l'organisation à but non lucratif Crisis Center North (CCN), et son chat Thea ont accordé à la rédaction de TODAY une interview sur les effets positifs de l’assistance féline aux séances de travail avec des enfants et des jeunes touchés par la violence familiale. Thea, un chat Sphynx de 4 ans, a rejoint l'équipe Paws for Empowerment de l’organisation Crisis Center North en novembre 2019. Le programme PAWS FOR EMPOWERMENT fait participer 4 animaux, 3 chiens et un chat, à la thérapie assistée par les animaux et l'accompagnement des victimes de violence familiale en salle d'audience. Les avocats et thérapeutes canin Penny, Ari et Rune, et leur collègue félin, Thea, offrent leur capacité d’écoute attentif et leur soutien pour aider les victimes à mieux exprimer leurs émotions et faciliter la guérison. Thea assiste sa maîtresse Sydney Stephenson aux séances avec des enfants âgés de 2 à 19 ans. Depuis le début de la pandémie, elle participe aussi au rencontres virtuelles avec des enfants qui ne peuvent pas venir au centre et aide les clients à faire face aux défis du COVID-19 grâce aux diverses techniques, comme par exemple la méditation. Le rôle de Thea pendant ces séances est très important : sa présence rassure les enfants et a un effet apaisant sur eux. Tous les enfants qui viennent voir l’association se trouvent dans une situation difficile et, comme le souligne Sydney Stephenson, personne n’aime parler de choses difficiles. Thea les aide à réduire leur anxiété et à se livrer plus facilement. En sa présence, Sydney arrive à créer plus rapidement des liens avec ses jeunes patients, car ils voient à quel point le chat fait confiance à sa maîtresse. Thea est naturellement très sociable, et en plus sa maîtresse lui a appris tout un tas de tours. Sa performance la plus impressionnante est sans doute cette pratique de « méditation » que vous pouvez voir dans la vidéo publiée sur la page Facebook de Chrisis Center North. Selon Sydney Stephenson, on peut entraîner n’importe quel chat, à condition de bien connaître son animal, ce qui le motive et ce qu'il aime. « Nous avons en quelque sorte cette fausse perception des chats comme des animaux distants, incompréhensibles, têtus et indépendants. Mais la raison en est généralement qu'ils sont mal compris", a-t-elle déclaré. " Ils ont des styles d'apprentissage très différents et un langage corporel très différent de celui des chiens.… ». Quoi qu’il en soit, Thea semble être particulièrement bien adaptée à son rôle d’assistant thérapeutique. Elle est très joueuse et très câline. Lorsqu’elle saute sur les genoux d’un enfant et commence à ronronner et à frotter son menton contre sa main, sa maîtresse sait déjà qu’elle n’aura pas de difficultés à faire parler son jeune patient et gagner sa confiance. Selon Grace Colement, directrice exécutive de CCN, la participation des animaux de l’équipe de Paws Empowerment se révèle inestimable lorsqu'il s'agit d'enseigner aux enfants à quoi ressemblent des relations saines et non violentes. «En utilisant des animaux, nous enseignons la compassion, la responsabilité et comment aimer de manière appropriée sans nuire ou faire du mal», a-t-elle expliqué à la rédaction de Today. Les intervenants ont d’ailleurs des techniques spécifiques pour inclure les animaux dans le processus d’apprentissage. Par exemple, au cours de ses séances, Sydney Stephenson apprend les enfants à utiliser le renforcement positif pour éduquer leurs propres animaux de compagnie. S’occuper d’un animal de compagnie et construire avec lui une relation basée sur l’amour et la responsabilité, devient une première étape d’un long processus de guérison post-traumatique.
  22. Bonjour, Je viens de vous envoyer un MP. Bien cordialement
  23. Les chiens sont certes plus connus que les chats à protéger les enfants contre les dangers de la vie. Or, les chats peuvent être incroyablement protecteurs et attentifs ! Cette vidéo, initialement publiée sur Reddit et partagée sur Twitter par @buitengebieden, montre un chat en train d’empêcher un petit garçon d'escalader son balcon. Tandis que le bébé s’accroche à la grille et visiblement essaye d’escalader la balustrade, le chat lui donne plusieurs tapes sur la main pour éviter qu’il se mette en danger. Les images ne laissent aucun doute, autant le petit garçon se montre impatient de monter plus haut, autant le chat est déterminé à l’arrêter. "Son ange gardien...", annonce le titre du tweet, et pour cause ! Un petit détail qui séduit d’emblée les spectateurs : avant d’intervenir, le chat lance un regard interrogateur au parent qui est en train de filmer la scène. « Alors, tu ne lui dis rien ?! » En quelques jours, la vidéo a recueilli plus de 9 millions de vues sur Twitter et a été partagée sur tous les réseaux sociaux. Les utilisateurs félicitent le chat pour son attitude protectrice et bienveillante, mais ils sont aussi nombreux à reprocher aux parents le manque de vigilance. Comme le constate un des internautes en commentaire sur Twitter : « Les chats sont de meilleurs parents que les humains. Le chat vérifie si le parent va faire quelque chose, puis intervient à sa place. » . Un autre commentaire est encore plus critique : "Pour le bien de cet enfant et aussi du chat, qui semble être un bien meilleur parent que les humains filmant pour s'amuser, j'espère qu'il y a un filet de sécurité partout dans cette maison, autour de ce balcon et des fenêtres aussi. Les adultes peuvent être si négligents! Néanmoins, le chat est adorablement attentif !" Si les spéculations sur la prétendue irresponsabilité des parents restent discutables (finalement, le bébé ne restait pas sans surveillance, et la balustrade est trop haute pour qu’il puisse réellement l’escalader), le comportement du chat reste admirable. À moins qu’il était jaloux et voulait empêcher le petit de rentrer sur son territoire ? Qu’est-ce que vous en pensez ?
  24. Bonjour Mapy ADT, A l'époque, où votre forum avait été transformé en Club Nimo, vous avez dû recevoir un email demandant une action de votre part. Pour vous connecter à votre club, vous pouvez vous renvoyer le mot de passe en cliquant d'abord sur le bouton "Connexion" sur la page d'accueil du site Nimo ( ou de votre club sur Nimo) : puis, en cliquant sur "Mot de passe oublié" en-dessous du bouton "Connexion". Renseignez votre adresse email de fondation du forum initial chez Forumactif, elle n'a pas changé. Je vous laisse découvrir Nimo et ses fonctionnalités, ainsi que votre club sur cette plateforme nouvelle pour vous, et prendre par la suite la décision quand à la future évolution de votre forum. Bien cordialement
×
×
  • Créer...