Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
  • PlumeBlanche
    PlumeBlanche

    Reconnaître et traiter la douleur chez le chat

       (0 avis)

    Tous comme les hommes, les chats peuvent également ressentir des douleurs. Si vous êtes propriétaires de chat, vous aurez sans doute déjà remarqué quelques changements chez votre félin. En effet, tout changement de comportement de votre animal peut être dû à une douleur. Il vous revient de pouvoir la détecter et de traiter au plus vite.

    Quels sont les signes de douleur chez votre félin ? Comment la traiter ? Nous avons pris le soin de répondre à ces questions dans cet article. 

    Quels sont les signes de douleur chez votre félin?

    Les chats ne pouvant pas parler, il serait difficile de savoir qu’ils ont des douleurs. Pour cela, il faut beaucoup observer votre animal. L’observation est la clé pour détecter tout mal chez votre félin. Tout comportement inhabituel doit vous alerter. Faites attention à tous les détails, à son appétit, l’expression de son visage, ses déplacements, bref tous ses faits et gestes. Voilà pour vous une liste des signes qui doivent vous permettre de reconnaître que votre petit tigre souffre. 

    Des miaulements et des sifflements 

    Le chat a l’habitude de ronronner. Dès que vous remarquez un changement au niveau de sa vocalisation, vous devez vous poser des questions. Les miaulements et les feulements peuvent être la manifestation d’une douleur. On note ces manifestations vocales lorsque la douleur subie par votre félin est vive. Il peut s’agir d’un traumatisme ou d’une douleur due à un mouvement ou une palpitation. 

    Le grattage intensif d’une partie de son corps

    En cas de douleur sur une région précise du corps, le chat aura tendance à lécher, mordiller et surtout frotter cette partie. Ce léchage peut être dû à une piqûre d’insecte sur la partie, ou à la pénétration d’un épillet dans sa peau. S’il se frotte intensément la région oculaire, votre félin peut souffrir d’une affection oculaire douloureuse.

    Aussi, lorsque le grattage intensif concerne précisément les oreilles, il peut s’agir de la manifestation de l’otite. Cette pathologie est très douloureuse pour les chats et peut conduire ces derniers à se gratter fortement l’oreille. Par ailleurs, le grattage intensif ne fera qu’aggraver la lésion et augmenter les douleurs. 

    Changement de ses comportements

    Un chat qui souffre est souvent très agressif. Vous aurez du mal à reconnaître votre compagnon. Aussi, toutes ses habitudes connaîtront des modifications. Si votre animal avait l’habitude de se balader et de sortir très souvent, il peut commencer à rechigner à se déplacer et parfois refuser de sortir. De plus, votre félin peut devenir distant et insociable. Toutefois, lorsqu’ils ont des douleurs, certains chats demandent plus d’attention que d’habitude, et peuvent se montrer hyperactifs.

    Une diminution de l’appétit peut également signaler une douleur. Il ne voudra plus toucher sa gamelle et aura même du mal à utiliser sa litière. Il peut aussi commencer à se négliger et soyez attentif à tout changement au niveau de son pelage.

    Citation

     

    Des difficultés à se déplacer

    Si votre félin a des difficultés à se déplacer, assurez-vous qu’il ne souffre pas. En effet, un chat qui souffre voudra adopter des postures pouvant lui permettre de réduire les douleurs. Il manifestera de la réticence à se déplacer ainsi que quelques difficultés à se lever. De même, l’impossibilité de sauter, de jouer ainsi que quelques tremblements peuvent également exprimer une douleur. Ces difficultés à se déplacer peuvent être dues à une fracture ou à une arthrose.  

    Tous ces signes doivent vous faire comprendre que votre félin souffre et essaie de passer un message. Observez également ses yeux notamment l’ouverture de l’œil et les pupilles. En cas d’ouverture réduite au niveau d’un œil, il est fort probable que votre félin ressente des douleurs. 

    mon chat souffre-t-il ?

    Comment réagir lorsque son chat souffre ?

    Lorsque vous remarquez que votre animal à mal, il est préférable de le laisser tranquille, de ne pas le déranger. Toutes les manipulations susceptibles d'augmenter ses capacités doivent être limitées au maximum. Afin de déterminer la cause du mal dont il souffre ainsi que les traitements nécessaires pour le soulager, vous pouvez consulter un vétérinaire ou utiliser une médecine alternative. 

    Consulter un vétérinaire

    Le vétérinaire est le seul pour prendre en charge votre félin. Lorsque vous le consultez, il se chargera de détecter l'origine du mal, et prescrira un traitement adéquat. Aussi, avant les analyses nécessaires pour l'origine de l'origine du mal, il vous fournira des calmants pouvant atténuer la douleur que ressent votre animal. Généralement, les traitements antalgiques médicaux sont efficaces pour calmer la douleur. Les doses sont prescrites en fonction du niveau de la douleur, de l'âge du chat et de ses antécédents médicaux. Le vétérinaire doit être consulté au plus vite afin de voir une aggravation du mal. Par ailleurs, il est peu recommandé de faire de l'automédication. Vous ne pourrez pas fournir le traitement adéquat et cela pourrait engendrer de graves séquelles à votre félin.

    Alternative à la médecine

    Certains modes de traitement de la douleur chez le chat sont en pleins essors. Il s'agit entre autres de la thermothérapie, l'hydrothérapie et la phytothérapie. Ces moyens sont utilisés en complément d'un traitement médical afin d'accélérer la guérison de votre animal. De plus, ces techniques permettent à votre félin de vivre dans un certain confort, avec une bonne santé. Elles permettent également d'afficher l'aggravation de certains symptômes. Précisons que ces thérapies alternatives ne sont que des compléments du traitement médical proprement dit, et ne doivent en aucun être adopter à la place du traitement prescrit par le vétérinaire. Il est aussi important d'en discuter avec le spécialiste et d'obtenir son avis avant de commencer. 

    Citation

     

    L'alimentation et l'hygiène de vie 

    L'alimentation peut aussi être l'origine des chroniques de votre animal. Les compléments alimentaires sont d'ailleurs efficaces pour réduire la manifestation de l'arthrose. 

    Aussi, veillez à mettre votre animal dans de très bonnes conditions de vie lors d'un mal. Prenez soin de lui, toilettez-le, mettes à sa disposition tous les accessoires dont il aura besoin de sorte qu'il ne soit pas de se déplacer. Veillez également à lui montrer quelques marques d'affection avec les caresses et les jeux. 

     



    Retour utilisateur

    Créer un compte ou se connecter pour laisser un avis

    Vous devez être membre afin de pouvoir laisser un avis

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    Il n’y a aucun avis à afficher.


×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.