Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
mayacarla

age pour 1ere poulain

Messages recommandés

Je comptais faire saillir Bianca a 3 ans pour qu'elle pouline a 4 .

Hors en parcourant régulièrement le forum , je m'aperçois que beaucoup pouline a 3 ans .

Quels sont les avantages et les inconvénients d'un poulinage précoce ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mayacarla a écrit:
Je comptais faire saillir Bianca a 3 ans pour qu'elle pouline a 4 .

Hors en parcourant régulièrement le forum , je m'aperçois que beaucoup pouline a 3 ans .

Quels sont les avantages et les inconvénients d'un poulinage précoce ?



Bein pour la jument ,je ne lui voit pas d'avantage,il est plutôt lié au rendement dans l'élevage.(pour ne pas perdre un an!)
Pour les inconvénients,je pense qu'il faut voir au cas par cas ,parfois une jument est prête à deux ans pour être saillie et tout ce passe bien même l'année qui suit ,parfois elle peut couler et perdre beaucoup d'état etc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Une pouliche de 2 ans est en pleine croissance, et souvent vers cet âge on en voit pas mal qui font le yoyo niveau poids... donc imagine avec un poulain en plus.

Il me semble aussi avoir lu que pour la croissance, ce n'est pas bon car le corps n'est vraiment pas fini et l'est un peu plus à 3 ans (même si bien entendu pas encore fini).

Mais comme le dit roriza, pour le rendement et le profit, ça se fait souvent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
faire un poulain avec une pouliche de cet age pour moi c'est comme une gamine de 12-15 ans qui a un bebe! en plus, et ça c'est valable pour n'importe quelle jument, il faut envisager ce que l'on veut faire du poulain....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ouais , tout est question de rentabilité !

Je m'interroge , y a t'il eu des études de faite concernant la croissance d'une jument qui pouline jeune ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

certains éleveurs disent ne pas géner la croissance de leurs juments en les mettant à la saillie à 2 ans et donc en les faisant pouliner à 3 ans... un éleveur, d'une autre race que le Gypsy, m'a même avoué qu'il avait plus de facilité à les débourrer à 3 ans, une fois qu'elles avaient déjà eu un poulain : elles seraient plus zen, moins fofolles...

Personnellement, mes pouliches, à 2 ans, sont de gros bébés!!! et je ne me vois pas du tout les faire pouliner à 3 ans... ça c'est hors de question. Je leur laisse le temps de grandir.

Par exemple : ce mois-ci, il y a de fortes chances que j'emmène ma Highland a la saillie. Elle a 3 ans. Elle poulinera donc à 4 ans. Je n'étais pas partie pour la mettre "si tôt" à la repro, mais l'étalon a déjà 20 ans et on ne sait jamais ce qui peut lui arriver... je souhaite vraiment un poulain des deux. De plus, ma ponette est déjà bien développée, ce n'est pas une crevette (sinon, tampis, j'aurais patienté encore une année, quitte à passer à côté d'un super étalon que je connais depuis très longtemps...)

Sinon, je veux me permettre d'attendre de les avoir débourrées, un peu travaillées et qu'elles soient un minimum "matures" avant. dedede

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chacun fait ce qu'il veut, personnellement j'attends au moins 3 ans pour les faire saillir drffe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense qu'on ne peux pas faire de généralité, c'est plus au cas par cas. uyryut
Personnellement, cette année, je me suis posée la question concernant Aimine'M qui a un développement impressionnant rfre et qui a 2 ans est déjà aussi grande que sa mère (+ de 1m50).
Mais, dans sa tête, elle est encore très bébé. Le fait d'avoir été en contact avec les poulains de l'élevage lui a vraiment été bénéfique et cela a permis qu'elle assimile.
Elle aurait été prête en fin de saison (c'est à dire maintenant), mais comme je ne suis pas hyper pressée (malgré que j'ai hâte de voir ses 1er poulains edez ), j'ai préféré attendre l'année de ses 3 ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En selle français, il m'est arrivé de le faire,
mais seulement si la croissance était bien avancée, et en nourrissant la jument en conséquence...
Cela permettait d'avoir déjà un produit et de pouvoir mettre la maman en compétition à 4 ans quand même.

Je ne l'ai pas fait en irish cob, le coté mise en compétition n'existant pas. Dans l'irish, les 2 ans pleines...je pense que c'est surtout des "accidents" de pré....de la "non gestion", et/ou effectivement que pour la rentabilité.

Je viens justement de lire un article dessus :
http://www.cavadeos.com/elevage/Ventes/Mere-a-trois-ans-le-pour-et-le-contre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

en plus faire pouliner une pouliche non débourrée ça veut dire qu'on ne sait RIEN de son caractère au boulot
et à mon sens, c'est en mettant un cheval au taf qu'on peut percevoir ses qualités et ses défauts (un poulain qui est au pré ou qu'on vient gratouiller de temps en temps il est toujours gentil edez )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
onigiri a écrit:
en plus faire pouliner une pouliche non débourrée ça veut dire qu'on ne sait RIEN de son caractère au boulot
et à mon sens, c'est en mettant un cheval au taf qu'on peut percevoir ses qualités et ses défauts (un poulain qui est au pré ou qu'on vient gratouiller de temps en temps il est toujours gentil edez )


ça c'est vraiment naze comme argument ! edez On sait tous que la plupart des poulinières de notre belle race ne sont pas débourrées et ne seront sans doute jamais travaillées, qu'elles aient 3, 7 ou 13 ans ... mpmp


Je pense que si la nature leur permet d'etre pleines pourquoi pas, mais alors à l'humain d'assurer les soins et rations en conséquence.
Quand on a le choix d'attendre un peu plus tard , c'est surement mieux ...

Moi j'attendrai en tous cas ... j'ai bien trop hate de monter dessus. Moi d'abord: l'étalon après ! mpmp

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Babz a écrit:
onigiri a écrit:
en plus faire pouliner une pouliche non débourrée ça veut dire qu'on ne sait RIEN de son caractère au boulot
et à mon sens, c'est en mettant un cheval au taf qu'on peut percevoir ses qualités et ses défauts (un poulain qui est au pré ou qu'on vient gratouiller de temps en temps il est toujours gentil edez )


ça c'est vraiment naze comme argument ! edez On sait tous que la plupart des poulinières de notre belle race ne sont pas débourrées et ne seront sans doute jamais travaillées, qu'elles aient 3, 7 ou 13 ans ... mpmp


Je pense que si la nature leur permet d'etre pleines pourquoi pas, mais alors à l'humain d'assurer les soins et rations en conséquence.
Quand on a le choix d'attendre un peu plus tard , c'est surement mieux ...

Moi j'attendrai en tous cas ... j'ai bien trop hate de monter dessus. Moi d'abord: l'étalon après ! mpmp




C'est la reflexion que je me suis faite . Normalement la nature est bien faite donc si on laisse les choses se faire naturellement , le jument pourrait " prendre " que si elle prête non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MMcob a écrit:
Je pense qu'on ne peux pas faire de généralité, c'est plus au cas par cas. uyryut
Personnellement, cette année, je me suis posée la question concernant Aimine'M qui a un développement impressionnant rfre et qui a 2 ans est déjà aussi grande que sa mère (+ de 1m50).

+ 1 j'ai eu exactement la même réflexion récemment et tout dépends d'1 : du développement de la jument (qui perso a toujours été très en avance et très harmonieuse dans son développement ) et 2 de la maturité de son système reproducteur (et ç'est là que je me suis cassée les dents dsdd car même si elle est déjà très adulte dans son apparence, ses ovaires eux ne le sont pas encore ) et ça on peut pas le voir facilement ( à moins d'avoir déjà observé régulièrement des chaleurs sur la pouliche ).
après vu que la croissance osseuse est loin d'être finie il faut bien suivre la jument au niveau alimentation,
de 3 pour celui qui connait bien sa pouliche la maturité psychologique peut jouer aussi, si la pouliche joue encore beaucoup, est encore très bébé dans ses manières ( se déconcentre vite, a encore du mal à patienter, ou est encore assez émotive )
mais perso je trouve que faire un poulain, aide même un peu (sous l'effet des hormones ) à se "finir" , "s'éclater" et à "grandir dans sa tête " j'ai eu le cas sur Mira (saillie à 3 ans )

faire de l’anthropomorphisme est un argument complétement infondé scientifiquement et professionnellement donc je reviendrais pas dessus. (autant ça choque de mettre une jument jeune à la saillie, autant ça choque personne ne pas lui laisser choisir l'étalon, ou alors de lui en présenter un autre l'année suivante ou alors de lui présenter que le temps d'un rapport sans autre forme de préliminaires ==^ )

et on peut même pousser le truc à l'inverse et se dire que les humains finissent aussi leur croissance osseuse à 25 ans, et que donc il faudrait pas faire d'enfant tant qu'on a pas dépassé 25 ans pour pas perturber la croissance osseuse qfsfqs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moi je trouve ma pouliche déja bien developpée mais je suis loin d'etre une spécialiste .

Je m'interroge sur l'âge car quand mon " étalon " sera potentiellement fertile a 1an , ma Bianca aura 2 ans .
Soit je les sépare , ce qui est compliqué mais loin d'etre infaisable , soit je laisse la nature décidé et je me dis que l'étalon ne sera peut etre pas encore fertile et Bianca pas encore prête .

Mais ce qui me dérange c'est le risque qu'elle se fasse saillir plus tard et d'avoir une naissance en plein hiver !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mayacarla a écrit:

Je m'interroge , y a t'il eu des études de faite concernant la croissance d'une jument qui pouline jeune ?

En sachant que des études très sérieuses (et coûteuses) ont été faite sur la qualité du lappement chez les chats (et donc de la structure de leur langue), je me dis qu'après tout... Ce sujet-ci a sûrement dû être développé dans certains études scientifiques... edez Ce sujet-ci me paraissant plus intéressant que le précédent. mpmp

Challenge accepted ! Je vais zieuter ça après mes examens. D'ailleurs, je dois faire un travail en troisième et dois trouver un thème... edez Je dois encore faire des recherches sur le lien entre les yeux bleus et d'éventuelles pathologies aussi.

*Didine en mode chercheuse*

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
moi j'ai une question pourquoi veux tu un poulain si rapidement? as tu deja choisi un etalon qui ne sera peut etre plus dispo quand ta jument sera en age de reproduire? on appelle pouliche les juments jusqu'a 3 ans il me semble ce n'est pas pour rien! as tu pose la question a ton veto? Qu'en pense t il?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Cath : La question n'est pas là . Je ne veux pas un poulain si rapidemment .

Juste que je vais avoir mon " étalon " prochainement et que des soucis de logistics vont apparaitre ( rien d'insurmontable je te rassure ) .

Au départ mon attention était de la faire saillir à 3 ans mais en parcourant le forum je me suis aperçu que pas de jument de 2 ans était saillie pour pouliner à 3 ans d'ou ma question .

Je n'ai pris aucune décision et je pose la question pour en savoir un peu plus .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ton poulain de 1 an ne sera pas forcément assez mature pour avoir "l'idée" de saillir une pouliche de 2 ans à mon avis.... et peut être même qu'à 2 ans il n'en n'aura toujours pas l'idée!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tout a fait Annep mais il y a un risque quand même !

Est ce que je prend le risque ou pas , là est mon soucis !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jusqu'ici, je n'ai jamais fait saillir de jument avant 3 ans mais cette année, je l'ai fait exceptionnellement pour Cassie qui a 2 ans... pour des raisons de logistique aussi.
Gwenog était au pré avec Venaig le mammouth qui s'est évadée 2 fois du pré avec Gwenog à sa suite ce qui pose un gros soucis : Gwenog a même tenté de saillir une jument extérieure qui se faisait ferrer par le maréchal sans parler qu'il peut alors se ballader en liberté dans le chemins qui longent tous les prés, ça le fait pas du tout !
Je devais impérativement trouver une jument vide pour lui enlever Venaig.
Or je n'ai trouvé qu'une 2 ans, toutes celles adultes qui me convenaient étant déjà pleines.
Donc j'ai dis tant pis, pour une fois... sachant qu'elle est bien développée.
On l'a mise au pré avec lui et tout s'est très bien passé.
Après, chez moi, ça reste une exception et elle ne sera de toute façon pas ressailie l'an prochain, elle aura une année de repos.

Par contre, chez les anglais, je crois qu'ils font saillir systématiquement à 2 ans, j'ai d'ailleurs eu du mal à leur faire comprendre qu'il me la fallait absolument vide, ils insistaient pour la faire saillir avant de me l'envoyer.
D'ailleurs, quand j'avais acheté Rosie, elle était déjà pleine, elle a donc pouliné à 3 ans, ça s'est bien passé mais je ne l'avais pas fait ressaillir après son poulinage pour qu'elle ait un an de repos aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ah oui d'accord je comprends mieux la situation maintenant! moi a ta place je crois que je prendrais des precautions quand meme....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ton poupou tu vas l'avoir au sevrage c'est ça? Parce que si tu les laisses de suite ensemble, il y a aussi un risque qu'il saillisse avant qu'il ai un an, donc avant que ta jument en ai deux...c'est peut-être rare, mais il faut y penser,tu dis quand il aura un an, mais s'il sont ensemble dès le début, ça peut arriver avant cet âge, il y a des poulains fertiles, et précoces...Après ça n'est peut-être pas courant, mais il faut penser qu'il y a un risque! du coup elle pourrait pouliner à même pas trois ans...
Moi Bodhran a été séparé de la jument avec qui il était à pile un an...bon il n'a pas sailli, mais apparemment il s'y intéressait, et j'avais remarqué ça même un peu avant ses un an...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Clemms a raison : Alcyon a commencé à vouloir saillir à 8 mois !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Perso je ne fais jamais saillir avant 3 ans... même si c'est très long d'attendre et que je suis impatient d'être en 2014 pour voir les premiers BB de Eilya et Maelynn.

La jument est encore en pleine croissance, ors on sait que durant la gestation, le squelette de la mère se décalcifie au profit du foetus... du coup ben les 2 me paraissent déjà totalement incompatible, sans compter les autres aspects déjà précités, le manque de développement interne qui peut causer des difficultés à la mise bas, la maturité etc etc

Après oui c'est vrai en Angleterre les éleveurs saillissent à 2ans, j'en ai même vu mettre des troupeaux de pouliche de 1 an à la saillie !
Il y a un article très favorable à ça ici d'ailleurs : http://www.brightwatergypsyvanners.com/horses.php?page=100 (seconde partie de la page)
Mais bon chacun se fera sa propre opinion. Car partant de ce principe de sélection naturelle, et d'élevage féral... pour justifier les saillies très jeunes, il faudrait aussi arrêter de vermifuger, vacciner, complémenter en nourriture, soigner etc comme bien des éleveurs du berceau de la race, si on veut rester cohérents.
Ors c'est pas le choix que nous avons fait par ici. Sinon le débat serait incomplet.

En revanche, en effet on recense des cas de poulains ayant repli leur première jument à 9 mois !

Et si tu les laisse ensemble l'hiver ou très tôt au printemps et que la saillie à lieu à ce moment là, un poulain qui naîtrait en hiver, ça n'est pas trop souhaitable. Perso je ne laisse jamais un femelle vide en présence d'un mâle hors saison normale de repro pour ces raisons. Les ovulations l'hiver sont monnaie courante dans notre race ( chez les autres, je sais pas edez)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Laurence, Gweenog ne peut pas rester avec une jument déjà pleine? j'imagine que non puisque sinon tu n'aurais pas mis la 2 ans?

C'est vrai que je touche du bois, ça pourra changé avec les années pour Tonkas... mais déjà pour mon monstre de Quazar qui a 8 ans : on lui amène, on lui enlève les juments sans aucun problème.
Et Tonkas ne semble pas se poser de question, pour le moment... on lui a mis une jument qu'il avait cotoyé en boxe, en paddock cote-cote et puis on lui a retiré. Pourtant, il est plus "chaud" que Quazar... J

J'ai aussi connu des étalons "matures" qui choisissaient leurs juments et au final ne voulaient plus saillir du tout mpop c'est la cata pour l'élevage...

C'est vrai aussi que l'intendance dépend beaucoup du caractère de l'étalon et il faut quand même un minimum d'infrastructures pour "ne pas tenter le diable"! erre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bof ! Fait comme tu le sents. Mais si tu parles nature alors pense qu'un poulain de un an dans la nature à très rarement l'occasion de saillir. Il ne le peut que lorsqu'il a atteint un âge mature qui lui permet de se constituer son propre harem ou de combattre son propre père... Donc tu vois prendre la nature en exemple n'est pas à ton avantage Rolling Eyes . Perso je trouve que laisser se reproduire des animaux qui ne sont ni matures dans leur tête ni matures dans leur corp c'est pas top. Les chevaux que nous avons en "captivité" sont soumis à nos contraintes. A nous de faire preuve de sagesse et de ne pas penser qu'à notre porte monaie... drffe
Si tu veux reproduire vite achète toi une jument pleine, et fait la saillir par un étalon extérieur durant les années suivantes, en attendant que tes BB grandissent. Perso c'est ce que je ferais... dedede

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Babz a écrit:
onigiri a écrit:
en plus faire pouliner une pouliche non débourrée ça veut dire qu'on ne sait RIEN de son caractère au boulot
et à mon sens, c'est en mettant un cheval au taf qu'on peut percevoir ses qualités et ses défauts (un poulain qui est au pré ou qu'on vient gratouiller de temps en temps il est toujours gentil edez )


ça c'est vraiment naze comme argument ! edez On sait tous que la plupart des poulinières de notre belle race ne sont pas débourrées et ne seront sans doute jamais travaillées, qu'elles aient 3, 7 ou 13 ans ... mpmp


J'espère que Babz est ironique !
Parce qu'Onigri a parfaitement raison, c'est facile qu'un éleveur dise que ses juments et ses étalons ont un super caractère, qu'il garanti que le poulain a un super caractère parce que c'est un Gypsy Cob, alors qu'aucuns de ses reproducteurs ne travaille ni même n'est débourré. Un cheval qui marche en longe, se laisse brosser et donne ses pieds, c'est juste normal et ça ne prouve en rien son bon caractère.
Le caractère est évidement aussi génétique que le physique (ce qui explique les traits commun intra-racial et les différences inter-raciales). Dans une race où c'est le point essentiel d'avoir un super caractère génial et d'être gentil et facile, c'est je crois vraiment important de continuer à sélectionner sur cette caractéristique. Comment le faire sérieusement si vos reproducteurs ne sont même pas testés au travail.

Perso tous mes chevaux adultes bossent ou sont au moins débourrés. Et la condition pour rester reproducteur à l'élevage est que le débourrage soit typique de la race à savoir super facile. (Notre leitmotiv est : "Débourrage facile en moins d'une heure et dans le calme ou hors du cheptel")

Fin du HS edezdsdd

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
en meme temps, ca depend pas mal du proprio aussi alors le caractere d'un cheval... parce que si je me souviens bien, une de tes poulinieres est arrivée a l'elevage avec un caractere de rosse, a vouloir nous choter, nous attaquer, mordre etc...
pourtant elle etait deja debourrée si je dis pas de betise...

finalement, une fois qu'on lui a inculqué le respect, elle s'est averée une jument "normale"

ca voudrait dire qu'elle a un caractere bien trempé et difficile a la base et que donc, vu que c'est genetique, il vaut mieux vendre ses poulains uniquement a des gens d'un tres bon niveau pour pas qu'ils se laissent depasser egalement?

Spoiler:
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
les juments donnent plus leur caractere a leur poulain que les etalons?
question de blondes hein mais je me la pose car pas mal d'eleveurs faisant attention d'attendre que leur jument ait 3 ans pour la faire saillir reproduisent avec des poulains de 2 ans, voir 1an et demi... pourtant je suppose qu'ils ne sont pas debourrés a cet age la... donc on connait pas bien le caractere
ou alors cest des tests à la "advienne qui pourra" en croisant les doigts pour que le poulain se revele etre un etalon des mieux dans sa tete?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sophie a écrit:
les juments donnent plus leur caractere a leur poulain que les etalons?
question de blondes hein mais je me la pose car pas mal d'eleveurs faisant attention d'attendre que leur jument ait 3 ans pour la faire saillir reproduisent avec des poulains de 2 ans, voir 1an et demi... pourtant je suppose qu'ils ne sont pas debourrés a cet age la... donc on connait pas bien le caractere
ou alors cest des tests à la "advienne qui pourra" en croisant les doigts pour que le poulain se revele etre un etalon des mieux dans sa tete?


Tu sais Sophie,c'est permis pour certain...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Génétiquement non c'est 50/50
Mais du point de vue de l'acquis, forcément oui drffe (encore que certains étalons vivants en troupeau participent aussi à l'éducation)

Souvent oui il s'agit de tests pour connaître prématurément leur qualité de production.

Sinon aussi ça dépend si on connaît la lignée. Mais pour ma part, par exemple depuis que je me suis fixé cette règle, le seul qui y a dérogé (en phase de test donc) c'est le jaune, mais je connais son caractère depuis sa naissance, comment travaille sa maman qui est dans mon troupeau et j'ai débourré moi même son père. Donc logiquement il devrait suivre leurs traces. Après, si il ne correspondait pas malgré tout à mes attentes au moment du débourrage, il ne reproduirait plus chez moi. D'ici là il ne m'aura fait que 2 BB donc la conséquence globale est minime et surtout vu la lignée, le risque est encore plus minime.

Les autres font leur popote et leurs calculs comme ils veulent bien sûr drffe Mais je reste convaincu que si notre race accroche par sont look elle fidélise par son caractère incroyable et que donc il est de notre devoir de sélectionner ce caractère au même titre que son physique pour sa pérennité autant du point de vue typicité que débouchés à long terme. Et que d'ailleurs et surtout le futur propriétaire monte plus un caractère et une hippologie que des poils.

Roriza, ton message est très bizarre et je ne le comprend pas du tout qfsfqs
il n'y a aucune permission à avoir ni pour certains ni pour tous d'ailleurs, puisque chacun fait ses choix propres et ce qu'il veut uyryutqfsfqsererRolling Eyes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cela dit on est vachement HS là en fait edez On parle de sélection alors que le sujet est est ce que c'est nocif ou neutre pour la santé d'une pouliche de pouliner jeune edez

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ha sorry j'avais pas vu ton message précédent, Sophie.
Ta mémoire te trompe drffe en fait la jument dont tu parles est arrivée à l'âge de 2ans (donc non débourré) avec de graves problèmes d'éducation, elle avait été pourrie littéralement (comme certains gosses).
C'était un enfant-roi éduqué à coup de friandises par une propriétaire trouillarde qui se rassurait en gavant le cheval de friandises et l'aillant rendue capricieuse.

Remise à sa place après un court laps de temps elle est devenue tout à fait comme les autres.

Lors du débourrage juste avant ses 3ans, elle s'est révélée d'une très grande facilité et en l'espace de 30 minutes elle a découvert la selle, le cavalier et à tout accepté sans sourciller et dans le calme et à pu partir en balade en déant l'heure. Donc parmi les plus faciles en fait !

Depuis elle bosse toujours super nickel et facilement et il ne reste absolument aucunes traces de son passé particulier quelle que soit la personne qui s'occupe d'elle, elle est facile. Je lui ai très vite mis met en toute confiance après quelques semaines des cavaliers débutants aussi bien que des enfants sur le dos y compris en extérieur. En prime c'est devenu une grosse pot-de-colle tjs en demande de caresses.

Je lui avais laissé à son arrivée quelques mois pour voir si le soucis était de tempérament ou de mauvaise éducation... si il s'était avéré que c'était le premier cas, si ça n'avait pas été le cas elle ne serait pas restée poulinière.

De là aussi l'utilité de ne pas confondre caractère inné, éducation, mauvaise éducation, absence de test de caractère, mauvaise expérience, etc drffe

Elle m'a très rapidement prouvé à l'usage que c'était pas un soucis de caractère de base mais bien de vécu. Et qu'elle méritait bel et bien sa place dans le cheptel. C'est pourquoi je lui ai fais faire ses premiers poulains chez moi drffe
Depuis ses poulains se sont avérés être très largement les plus doux et faciles qui sont nés à l'élevage (donner les pieds, monter dans le camion, apprentissage de la longe et de l'attache etc), largement ceux avec le meilleur caractère (du moins le plus facile). Donc du coup elle remplit parfaitement son contrat sur ce point drffe

Pas la peine de prendre des pincettes en Spoiler, mon optique d'élevage est très claire et précisément définie pour moi et je n'ai aucun soucis pour être parfaitement transparent sur le sujet drffe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SweetySeb a écrit:
Babz a écrit:
onigiri a écrit:
en plus faire pouliner une pouliche non débourrée ça veut dire qu'on ne sait RIEN de son caractère au boulot
et à mon sens, c'est en mettant un cheval au taf qu'on peut percevoir ses qualités et ses défauts (un poulain qui est au pré ou qu'on vient gratouiller de temps en temps il est toujours gentil edez )


ça c'est vraiment naze comme argument ! edez On sait tous que la plupart des poulinières de notre belle race ne sont pas débourrées et ne seront sans doute jamais travaillées, qu'elles aient 3, 7 ou 13 ans ... mpmp


J'espère que Babz est ironique !


Bah non, elle est pas ironique Babz! De fait, la plupart des poulinière des grands élevages de notre race , que ce soit en Angleterre ou en France, ne sont pas travaillées et vivent peinardes au pré. En Angleterre c'est même déjà le bout du monde si elles sont manipulées...
Au pire, certains vendeurs débourrent et travaillent les chevaux qui ne sont pas assez qualiteux pour juste reproduire, pour les valoriser et vendre de l'irish sympa à des particuliers ... mais des reproductrices qui bossent y'en a pas des masses.

Je ne juge pas, je constate seulement... d'ailleurs si j'avais un gros cheptel moi non plus je n'aurais pas le temps de tous les monter ...

Là où j'étais "ironique" si tu veux , c'est que je comprenais un peu le message d'Onigiri comme "si les éleveurs ne font pas saillir avant 3 ans c'est pour pouvoir débourrer avant et connaitre le caractère" . Je ne dis pas qu'Onigiri a tort dans le fond, bien au contraire: je trouvais juste un peu utopique de croire ça quand il s'agit de l'Irish , vu que dans la majorité des cas les poulinières ne seront jamais travaillées...

Mais si ça peut te rassurer je ne parlais pas du tout de toi! mpmp



SweetySeb a écrit:

Sinon aussi ça dépend si on connaît la lignée. Mais pour ma part, par exemple depuis que je me suis fixé cette règle, le seul qui y a dérogé (en phase de test donc) c'est le jaune, mais je connais son caractère depuis sa naissance, comment travaille sa maman qui est dans mon troupeau et j'ai débourré moi même son père. Donc logiquement il devrait suivre leurs traces. Après, si il ne correspondait pas malgré tout à mes attentes au moment du débourrage, il ne reproduirait plus chez moi. D'ici là il ne m'aura fait que 2 BB donc la conséquence globale est minime et surtout vu la lignée, le risque est encore plus minime.


Oh! ça ne doit pas faire tres longtemps que tu t'es fixé cette règle alors mpmp , parce qu'il me semble me souvenir que Conroy et Biscuit ont sailli très jeunes ! qfsfqs
Apres, moi ça ne me choque pas, hein! Et je fais partie des gens qui pensent qu'on peut juger du caractère d'un cheval autrement qu'en posant ses fesses dessus: par le travail à pieds, les balades en mains ou aux longues renes, et même dans la vie de tous les jours. D'ailleurs pour faire bien, les IC devraient etre mis à l'attelage et non débourrés à la monte : le mental froid et la pondération exigées pour l'attelage seraient un meilleur test de leur caractère, de plus on peut théoriquement commencer le travail dès deux ans car aucun poids sur le dos. Tout bénef !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non non bien sûr que tu a entièrement raison pour le nombre global de chevaux pas travaillé (c'est indéniable dans les faits) dans le pays d'origine, mais comme dit plus haut par ici nous avons fait le choix de ne pas élever "comme là bas" et de revendiquer une qualité supérieure au niveau de la sélection, des soins etc etc car troupeaux nettement plus petits (ce qui justifie entre autre les différences de prix). Et c'est clair qu'avec des cheptels se chiffrant souvent par centaines, difficile de travailler tout le monde edez.
C'était pour le "c'est vraiment naze comme argument" drffe...
Parce que sur le fond son argument est au contraire plutôt intéressant je trouvais drffe

Il est vrai que l'ont peut juger d'une partie du tempérament d'un cheval autrement que sous la selle ou en attelage. Mais certains (voire beaucoup) de chevaux toutes races confondues ont des comportement très différents dans la vie de tout les jours et au travail. Hors la facilité de travail de la race est utilisée dans sa promotion, autant donc conserver cette facilité je trouve. drffe

Roy et Biscuit ont saillit à 2 ans en 2008 donc, et c'est depuis lors +- (ou juste avant je ne sais plus exactement
Mais je te rappelle que la règle n'est pas que si le débourrage ne se passe pas dans les règles fixées le cheval ne saillit pas du tout... mais ne reste pas comme reproducteur à partir de là. Donc en gros la lignée n'est pas poursuivie dans mon propre élevage. (Un peu comme expliqué dans l'exemple du Jaune plus haut drffe)
De la même manière si je ne suis pas satisfais de la production, le cheval ne restera pas.
Du coup si tu saillis avec un 2 ans : l'année du débourrage à 3 ans, tu sais en même temps si le caractère te convient et si sa production morphologique te convient vu que ses premiers BB naissent au même moment. Et comme vers 3ans la morphologie +- définitive de l'étalon peut globalement être évaluée également... Toutes ces données te donnent toutes les cartes (enfin une partie car l'évolution des poulains entre en compte aussi plus tard) pour savoir si tu gardes comme reproducteur ou non, si tu le remets à la saillie pour l'année suivante, si tu vends etc...
Vois-tu ?

Du coup, en tapant ça, je me dit qu'avec une jument saillie à 2 ans ben ça peut marcher exactement pareil lol edez Et que ça limite aussi l'impact global puisque qu'un seul poulain. Finalement.

Cependant les raisons de croissance continue pour le moment à ne pas me décider à franchir le pas et saillir mes 2ans.

Mais bon, tout ça sont des choix et des optiques d'élevage personnels... et comme déjà dit plus haut chacun "voit midi à sa porte".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je confirme que la jument en question est d'une grande facilité même pour une débutante plus que complète comme moi drffe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Seb:mon intervention n'a rien de mesquin,je voulais juste dire par là que certain s'autorisait parfois de déroger à l'idéal qu'il se fixait,je pensait pas à quelqu'un en particulier

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai édité mon message plus haut , tu comprendras mieux, effectivement ce que j'ai voulu dire . drffe

Pour le reste , tant que tout se fait dans le respect de l'animal , de sa santé et de son mental, chacun peut faire sa tambouille.

Quant au caractère, je suis sûre qu'on y reviendra de toutes façons, quand les éleveurs verront que leurs produits ne se vendent plus... Car malheureusement pour l'instant les IC ont plus une réputation de cabochards caractériels et inmontables que de gentils chevaux bien dans leur tête...* et re-malheureusement, ce jour là , ce seront surement les petits élevages qui payeront les pots cassés.

* (En Spoiler parce qu'à force de suivre les cheminements de pensée on s'écarte vraiment du sujet):

Spoiler:
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je pense aussi qu'ils souffrent du même mal que les Labradors et autres golden.
De réputation facile, qui est vraie du reste... ils manquent d'éducation !

Et puis "cheval idéal pour débutant". Oui en effet je colle sur n'importe lequel de mes chevaux en balade un débutant total. C'est vrai. Mais ce sont des chevaux cadrés (et re-cadrés au besoin).
Ce n'est pas parce qu'un cheval est idéal pour être monté et manipulé par un débutant que ça signifie que les débutants aient les capacités de l'éduquer et de le soigner de façon optimale. Un cheval reste un cheval et comme pour tout, avoir un cheval entièrement à sa charge nécessite un apprentissage. Le soucis c'est que fort de cette réputation de cheval très facile, les gens impatients qui veulent leur cheval sur un coup de tête, même avant d'avoir appris ce qu'était un cheval, comment s'en occuper, comment l'éduquer et à monter etc... l'irish cob est leur choix de "monture". De là arrivent les soucis de comportement, d'éducation etc.. et du coup de réputation de la race, qui là devient malheureusement mauvaise et fausse. Dommageable sur le long terme !!!...

C'est sociétal aussi le "tout tout de suite", mais pas souvent compatible avec ce qui nécessite un long apprentissage.

Alors oui c'est vrai, un cheval bien plus facile que la moyenne, mais bien sûr que non ça ne palliera pas aux carence de compétences de son propriétaire.
Il est facile à éduquer, bien plus que la moyenne, certes, mais ne va pas pour autant s'éduquer tout seul... ça c'est utopique !
Tant que les gens ne l'auront pas compris, ça fera du tord à la race progressivement... ors elle a vraiment un caractère extraordinaire... c'est dommage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chez nous, les pouliches sont mises à l'étalon à 3 ans, pour pouliner à 4 ans. Mais quand on achète en angleterre, elles sont quasiment toutes pleines à deux ans, voir à 1 an, pour pouliner à 2.

J'ai eu ce dernier cas a deux reprises. La première, non voulue, c'était le paquet cadeau. Seul soucis, c'est que la pouliche n'était vraiment pas en état. Résultat au sevrage du poulain, avec une bonne complémentation, la pouliche avait repris de l'état et sa croissance.

Deuxième cas, c'est en connaissance de cause que j'ai pris le risque d'acheter la pouliche, un vrai coup de coeur. Mais son développement physique et psychologique était plus celui d'une trois, voir quatre ans. Elle n'a pas perdu d'état au poulinage, on va faire en sorte de bien la complémenter, lui laisser une année de repos, et la débourrer avant de la remettre à la saillie.

Maintenant, juger du comportement uniquement sous la selle, je ne suis pas tout à fait d'accord. Les soins quotidiens, le parage, les séances véto... le comportement du cheval peut vraiment nous informer sur son caractère. Quand j'ai acheté mes poulinières pour faire mon troupeau, aucune n'était débourrée. Elles le sont maintenant au fur et à mesure, et les jeunes avant d'être saillies. Que ce soit à 3, 6 ou 8 ans, ce que j'avais vu à pied s'est confirmé sous la selle. Et certains chevaux peuvent être des anges sous la selle, mais de vraies teignes dans un groupe, ce qui peut s'avérer également dangereux et compliqué, et on ne pourra pas dire que ce cheval à un super tempérament, mais conviendra à merveille comme cheval de loisir pour un particulier. Juger du mental d'un cheval se fait bien sur un ensemble de critères.

Personnellement, en tant qu'éleveur, je préfère une jument non débourrée, mais très respectueuse, proche de l'homme, qui vient nous voir au parc, sociable, légère en longe, facile au parage...qui donnera toutes ces qualités par mimétisme et génétique à son poulain, qui feront une bonne base à compléter bien sur par de l' éducation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation :
Apres, moi ça ne me choque pas, hein! Et je fais partie des gens qui pensent qu'on peut juger du caractère d'un cheval autrement qu'en posant ses fesses dessus: par le travail à pieds, les balades en mains ou aux longues rênes, et même dans la vie de tous les jours. D'ailleurs pour faire bien, les IC devraient etre mis à l'attelage et non débourrés à la monte : le mental froid et la pondération exigées pour l'attelage seraient un meilleur test de leur caractère, de plus on peut théoriquement commencer le travail dès deux ans car aucun poids sur le dos. Tout bénef !

+ 100 d'ailleurs les HN avaient développés à une certaine époque une grille de test de comportement qui n'avait rien a voir avec le travail sous la selle ou dans les brancards, et qui visait justement à s'affranchir d'une grande part de l'acquis (qui se transmet que par la jument et encore... ) pour resserrer sur l'inné (qui se transmet lui génétiquement )

Citation :
Nos IC SONT têtus comme des bourriques, aiment vivre au pré, supportent rarement le box, s'emmerdent dans les bacs à sable et aiment être aimés et choyés par leur humain... Débourrez les dans la complicité en tenant compte de leur personnalité et vous obtenez une monture "magique". Débourrez les comme le cheval de selle lambda, avec des conditions de vie de club et vous avez toutes les chances d'avoir au mieux un zombie, au pire une rosse.

+ 100 aussi on le constate régulièrement içi ou sur le terrain

Citation :
Seb:mon intervention n'a rien de mesquin,je voulais juste dire par là que certain s'autorisait parfois de déroger à l'idéal qu'il se fixait,je pensait pas à quelqu'un en particulier

+ 1 je te trouve vachement à cran ces derniers temps tout le monde sait/connait un ou des élevages qui ne fonctionnent pas comme ça, je vois pas en quoi çiter que ça existe sans viser personne est un mal, si tu es en accord avec ta conscience et tes écrits je vois pas pourquoi tu te sentirais visé comme ça...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ah oui je m'en souviens, il était encore tout bébé Biscuit, ça fait bizarre
est-ce que ça pouvait prendre à un an? qfsfqs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SweetySeb a écrit:

Roy et Biscuit ont saillit à 2 ans en 2008 donc, et c'est depuis lors +- (ou juste avant je ne sais plus exactement
Mais je te rappelle que la règle n'est pas que si le débourrage ne se passe pas dans les règles fixées le cheval ne saillit pas du tout... mais ne reste pas comme reproducteur à partir de là. Donc en gros la lignée n'est pas poursuivie dans mon propre élevage. (Un peu comme expliqué dans l'exemple du Jaune plus haut drffe)
De la même manière si je ne suis pas satisfais de la production, le cheval ne restera pas.
Du coup si tu saillis avec un 2 ans : l'année du débourrage à 3 ans, tu sais en même temps si le caractère te convient et si sa production morphologique te convient vu que ses premiers BB naissent au même moment. Et comme vers 3ans la morphologie +- définitive de l'étalon peut globalement être évaluée également... Toutes ces données te donnent toutes les cartes (enfin une partie car l'évolution des poulains entre en compte aussi plus tard) pour savoir si tu gardes comme reproducteur ou non, si tu le remets à la saillie pour l'année suivante, si tu vends etc...
Vois-tu ?

Du coup, en tapant ça, je me dit qu'avec une jument saillie à 2 ans ben ça peut marcher exactement pareil lol edezEt que ça limite aussi l'impact global puisque qu'un seul poulain. Finalement.


Donc en fait tu fais faire un poulain en attendant de voir si le cheval a de bonnes dispositions pour reproduire?
Bah je voyais pas ça comme ça l'élevage, quand tu écris ça on dirait que tu te dis "bon, on va essayer, si le poulain est moche ou que le père se révèle ne pas me convenir tant pis, on recommencera pas l'année prochaine!"
Ça fait comme si sciemment, tu prenais le risque de faire naître des poulains "pas terribles" alors que tu n'es même pas sûr de ton reproducteur...
Je sais qu'on est jamais sûr d'un reproducteur, mais moi je me dis que au moins je voudrais a-do-rer mon étalon et le mettre sur des juments que je trouve parfaites, pour faire de beaux bébés et faire progresser notre race dans le bon sens.
Après, oui, je vis peut-être bien à bisounours-land, mais en lisant ce que tu dis, je trouve que tu as l'air de faire quand même beaucoup de bébés "pour voir si papa les fait bien" avant même d'être sûr de vouloir garder les papas.
Et le pire c'est que j'ai l'impression que ta dernière phrase montre que tu sais très bien ce que tu fais quand tu parles d'impact global...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui klowé on peut adorer notre étalon et le trouver au top de ce qu'on recherche et parfoiis être décus de la production.
Mais pour connaître la production,il n'y a qu'une solution, c'est le mettre avec des juments pour voir drffe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

+ 1 (ou plus, lol) Isa drffe

On voit ceux qui élèvent et ceux qui n'élèvent pas, lol drffe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.