Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…

Messages recommandés

Le rouge acajou ?
eb/eb Co/Co Mh/Mh s+/s+ ou s+/.

En esperant que c'est cela que tu demande !^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
ewh/ewh Co/Co Mh/Mh i/i Type Rhode Island (acajou foncé queue noire)

ewh/ewh Co/Co Mh/Mh I/i Type Isa brown (rouge soutenu queue blanche)

eb/eb Co/Co Mh/Mh i/i Type Wyandote (acajou clair queue blanche)

e+/e+ Co/Co Mh/Mh I/I Type Ross-Brown (rouge intense queue blanche)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
ewh/ewh Co/Co Mh/Mh i/i Type Rhode Island (acajou foncé queue noire)

Ok sauf que le noir n'est pas toléré dans cette variété .... les sujets doivent être "acajou" UNI !!!

La rhode a effectivement été utilisée dans la création de cette variété de BDP mais aussi des sujets BDP fauves (voire ...coucou fauve )source Horst BASTIAN ( éleveur allemand, créateur de la variété) donc:pancarte ? : sur le génotype exacte .....

Malgré tout cette variété est relativement stable en repro avec parfois des sujets plus clairs d'un ou 2 tons sans plus

J'y travaille clin d\'oeil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Exact Christophe, mais génétiquement, c'est ça... En théorie le Rhode devrait avoir la queue noire. En pratique, celle-ci n'apparait plus grace à la sélection.

Là, c'est plus une histoire de gène en lui même, mais de puissance génique.

En somme, un Co faiblare et plus de queue noire... Mais, pas de Co du tout, et plus d'acajou. Tout est question de "dosage".

Pour comprendre, faut pensé au bleu.

Un gène Bleu "fort" et vous avez un plumage bleu trés clair (parfois a la limite du gris perle)
Un gène Bleu "normale" et c'est bleu uni ni trop foncé, ni trop clair
Un gène bleu "faible" et votre poulet est presque noir...

Pourtant, génétiquement, ces trois sujet sont bien bleu.

Autre exemple chez l'homme :

géne marron fort X gène marron fort = yeux noir
gène marron normal X gène marron normal = yeux marron
gène marron faible X gène marron = yeux noisette
gène marron faible X gène marron faible = yeux vert foncé
gène marron faible x gène bleu = yeux vert clair

etc, etc, etc


Bref, à partir du même gène, SANS MUTATION, mais avec une différence de puissance génique, le phénotype est variable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
De quelle couleur est le sous-plumage des Pékin rouges ?
Y a-t-il de larges variations dans cette couleur de duvet, comme chez la poule soie ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
oui tu peux tout de même trouver de tout au niveau des variations de couleur et encore je ne parle même pas du poivrage qui est plus ou moins envahissant selon la souche...

le sous plumage doit être rouge, mais tu trouve du fumé, du blanchatre, du grisatre...

par contre Christophe, si je suis ta logique, il serait plus prudent de recroiser le rouge avec du fauve plutot qu'avec du noir ?

J'ai fais le test de fin de saison (1 coq rouge bon en couleur et pas trop mal en forme avec 4 poule de chez moi impecc en forme)

Les premiers petits sont né entièrement noir (pas de duvet jaune du tout) la les plumes commencent a bien pousser et j'ai l'impression que le rouge fait lui aussi sont apparition.

En recroisant ces sujet avec du rouge, puis-je espérer des résultats qui tiendront la route ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Comme l'a indiqué Romath, presque tous les rouges (et les fauves) sont des herminés noirs, où le noir est réduit voire éliminé par sélection.
Dans le cas de la Rhode Island Red, il doit y avoir aussi des facteurs mélanisants supplémentaires qui donnent cette couleur acajou foncé presque noir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Alice a écrit:
De quelle couleur est le sous-plumage des Pékin rouges ?
Y a-t-il de larges variations dans cette couleur de duvet, comme chez la poule soie ?


En générale, la couleur du sous plumage est représentatif de la couleur de base.

par exemple,

avec une base eb, sous plumage rouge chez les poule s/- et gris chez les poules S/-

avec une base ER, sous plumage gris chez les poule s/- et blanc chez les poules S/-

etc...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Julien-02 a écrit:
romath a écrit:
ewh/ewh Co/Co Mh/Mh i/i Type Rhode Island (acajou foncé queue noire)


c'est pas plutôt du rouge herminé noir ça scratch


Si,Si ! lol! pouce bien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Alice a écrit:
De quelle couleur est le sous-plumage des Pékin rouges ?
Y a-t-il de larges variations dans cette couleur de duvet, comme chez la poule soie ?


comme l'a dit julien , la variabilité du sous plumage est importante.
Si on suit la logique du créateur de la variété , tout le plumage est "rouge" y compris le rachis des plumes , ce qui élimine entre 50 et 80%d'une production saisonniére !
la présence de duvet noir, blanc, gris est rédhibitoire .

concernant la sélection des jeunes : il faut que les jeunes aient t un patron colorimétrique entre le poussin "fauve" et le poussin "froment" , ce qui remet largement en cause la base "perdrix " de cette variété .....
En effet les poussins perdrix sont à rejeter car la couleur adulte est un "rouge poivré" pas trés heureux dans le rendu colorimétrique .....( propos du créateur de la variété, non vérifiés par mes soins , car pas de poussins cette année)
Voilà , je débute dans la selection de cette variété , je me sert d' infos qu'on veut bien me donner donc soyez indulgents, je n(ai pas toutes les réponses ....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
a ce que je vois le colors rouge est aussi difficile a obtenir en bantam qu'en NS...

En ns il faut un rouge uniforme sans plume noire dans la queue, ni sous plumage gris. or une couleur uniforme sans plumes noires tend à sélectionner des poules à base de perdrix, alors que pour avoir un plumage rouge intense on sélectionne plutot le rouge de la rhode island, qui lui donne des plumes noires... vraiement difficile cette couleur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Je pense que les NS, bantam et hollandaise a huppe ont la meme base de rouge c'est un acajou il me semble et aussi dur pour toutes les 3 d'enlever les traces de noirs dans les queues. Ai-je faux mdr?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité




en hollandaise nous avons également deux teintes et beaucoup de noir,on ne les travailles que entre elle est cela doit être une connerie cependant le rouge tient mieux ! pour effacer le noir dans la queux est garder un sujet assez propre mais ils faut en faire un certains nombre.



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
OK mais là le noir est vraiment trop présent No

En BDP nous n'avons pas tant de présence de noir non

Par contre le tout est de trouver la bonne combinaison dingue Ensuite si dans 10 ans nous tournons toujours en rond il faudra soit peut être entrer une autre race pour revoir notre couleur soit revoir les tolérance du standard. Quel intérêt de ne pas accepter quelque chose que nous ne pouvons éviter pancarte ?

Mais bon nous n'en sommes pas encore là alors à nous de travailler encore quelques années clin d\'oeil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Julien-02 a écrit:
Quel intérêt de ne pas accepter quelque chose que nous ne pouvons éviter pancarte ?


Les standards de volailles sont pourtant truffés de ce genre de truc !! lol!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
romath a écrit:
Julien-02 a écrit:
Quel intérêt de ne pas accepter quelque chose que nous ne pouvons éviter pancarte ?


Les standards de volailles sont pourtant truffés de ce genre de truc !! lol!


exemple ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Splash non reconnu alors qu'il est nécessaire pour pouvoir faire du bleu expo ... difficilement évitable, non ? Quoi que...

Coq coucou de même couleur que la poule. Non sens génétique, puisque les coqs sont forcement impures (hétérozygote B/b) . Cas pour le Coucou de Rennes par exemple.

Cou nu du Forez, on demande des sujet "cravatés" alors que c'est la forme hétérozygote du gène !!! Le vrai cou nu lui, n'est pas reconnu par le standard alors qu'il est indispensable pour l'obtention d'un sujet cravaté....

et que dire des couleurs tel pile ou dalmatien (NS) qui ne sont pas fixable... mais reconnu pour pile (je suis moins sûr pour le dalmatien)

Les races de poules à oeil de vesce avec face bien blanche (impossibilité génétique)

Etc....

Faut pas oublier que la plus part des standards on été écrit a une époque ou la génétique n'était qu'a ces début ou carrément inconnu. Il n'est donc pas si surprenant de lire ça et là quelques incohérences dans les standards.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
romath a écrit:
Splash non reconnu alors qu'il est nécessaire pour pouvoir faire du bleu expo ... difficilement évitable, non ? Quoi que...

Coq coucou de même couleur que la poule. Non sens génétique, puisque les coqs sont forcement impures (hétérozygote B/b) . Cas pour le Coucou de Rennes par exemple.

Cou nu du Forez, on demande des sujet "cravatés" alors que c'est la forme hétérozygote du gène !!! Le vrai cou nu lui, n'est pas reconnu par le standard alors qu'il est indispensable pour l'obtention d'un sujet cravaté....

et que dire des couleurs tel pile ou dalmatien (NS) qui ne sont pas fixable... mais reconnu pour pile (je suis moins sûr pour le dalmatien)

Les races de poules à oeil de vesce avec face bien blanche (impossibilité génétique)

Etc....

Faut pas oublier que la plus part des standards on été écrit a une époque ou la génétique n'était qu'a ces début ou carrément inconnu. Il n'est donc pas si surprenant de lire ça et là quelques incohérences dans les standards.


mais n'est-ce pas un but d'atteindre l'inteignable ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Chacun sa façon d'appréhender la génétique mon petit Ben ! tongue

Personnellement, je ne partage pas ce point de vue. Si la Nature nous impose des limites, c'est a nous de faire avec, nous ne sommes pas Dieu après tout ! Et puis "l'inteignable" (inatteignable serait mieux) comme tu le dit si bien, par définition, on ne l'atteint jamais, donc, perte de temps, de moyen et d'argent... j\'sais pas

Mais là, on va rentrer dans un débat phylosophique sur la nature même de l'homme... Je laisse ça au pros de la phylo mdr!

Mais le sentiment de supériorité n'est jamais bon dans quoi que ce soit, et, en génétique , il faut savoir rester humble.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chacun son point de vue.

Merci pour la faute, d'ailleurs c'est philosophie pétar

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Je rejoinds MATTHIEU sur tous ces points

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
ben a écrit:
Chacun son point de vue.

Merci pour la faute, d'ailleurs c'est philosophie pétar


Exact, merci d'avoir rectifié clin d\'oeil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
christophe.poizeau a écrit:
Je rejoinds MATTHIEU sur tous ces points


Moi aussi ! lol!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
je relance ce post et rejoint Romath sur ces reflexions.

on peut ajouter à la liste le perdrix maillé qu'il faut travailler en deux lignées pour pouvoir présenter des sujets conformes au standard.

certes les standards ont été ecrits il y a longtemps, mais je pense que ceux qui les ont écrit maitrisaient trés bien la chose au contraire et avaient certainement trouvé là un moyen de se conserver une certaine exclusivité quand à la production. en effet en proposant des sujets males et femelles (pour le perdrix maillé par exemple) différents génétiquement, ils s'assuraient une non conformité de la descendance et en gardant leur secret (de polichinelle) et donc une exclusivité sur la production de bon sujets.

a moins que ce soit ma parano qui me reprenne.oups

pour en revenir au rouge, l'introduction d'un dilueur de noir, et donc n'influant pas sur le rouge ne serait-il pas la solution.

je pense en effet, mais je peux me tromper, qu'un rouge qui serait Bl/Bl verait son noir dilué 2 fois avec probablement des grandes chances que le rouge prenne le dessus.

qu'en pensez vous ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
en ce moment j ai un jeune coq noir issu de mere noir et pere cailloute rouge qui est de plus en plus rouge
la moitiee de la surface

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
neptune a écrit:

pour en revenir au rouge, l'introduction d'un dilueur de noir, et donc n'influant pas sur le rouge ne serait-il pas la solution.

je pense en effet, mais je peux me tromper, qu'un rouge qui serait Bl/Bl verait son noir dilué 2 fois avec probablement des grandes chances que le rouge prenne le dessus.

qu'en pensez vous ???


Hummm; ça mériterais d'être vérifier même si je pense que la queue resterait blanc sale et non rouge.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Peut être que le diluant dans l'avenir pour le noir dans les rouges acajou ( pekin et poule soie ) sera-t-il le gene choc ?
Car choc n'influant pas sur le rouge non plus .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Je penche plus pour cette solution effectivement !

Car Bl devrait avoir le même effet que I sur les plumes noires. Une décoloration pure et simple, mais pas de ecoloration en rouge. Le poivrage deviendrait donc gris-blanc et non rouge et la queue deviendrait gris sale .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
romath a écrit:
Je penche plus pour cette solution effectivement !

Car Bl devrait avoir le même effet que I sur les plumes noires. Une décoloration pure et simple, mais pas de ecoloration en rouge. Le poivrage deviendrait donc gris-blanc et non rouge et la queue deviendrait gris sale .


C'est ce que je penqe ausi .
En plus , Bl/Bl ou Bl/bl+ donnera plutôt des nuances gris(eâtre) , tantque choc est plus en harmony avec le rouge , car il est une ton brun , en plus cette choc dans les queue et ailes sera partielement couvert par Mh et melanisantes normalement noir .
Je pense ausi que choc sera peut être une solution pour les tons grisâtre dans le sous plumage ?
Mes rouges , même si elles sont eWh/eWh ( né comme poussins sans strié sur le dos ni sous les yeux ) elles ont parfois encore une peu de gris dans la plume une fois adule ( la plume démarre en rouge , ensuite ça devients griseâtre et apres ça continue en rouge , il parait que c'est causé par Co ou Db ou le deux ) ce gris changera en brun .

Mais toute ça c'est theorie , maintenant il faut le testér d'abord ................

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Julien-02 a écrit:
Euh j'crois que je me suis paumé en chemin là dingue


Je suis desolé , 9:16 du mat est trop tôt pour moi pour m'explique clairement en fransais dingue dingue lol!

Je vous fera des photos des plumes dont je parle bientôt .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ben je pensais à Bl parce que c'est plus facile à trouver que Choc. et puis c'est un gêne encore mal connu.

une question un blanc herminé blanc sale, ça pourait ressembler à quoi d'aprés vous ??

est ce que CO organiserai les plumes grises du blanc sale aux endroit ou on trouve sur l'herminé ou ça ressemblerait à un blanc sale lambda !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Voila , une photo de quelques plumes de mes poule soie rouges .



A haut a gauche c'est des plumes du dos ( toute les plumes sont pris du dos avant la queue ) d'une poule rouge adulte avec une sous plumage vraiment gris foncé .

Le rest des plumes a haut c'est des plumes que je vous avez parlé , des plumes rouge avec un zone griseâtre en millieu , tout ses plumes sont pris des dos des poussins , et ils sont isu de la poule avec le sous plumage gris x coq a sous plumage entierement rouge ( plumes en bas de la photo )

En fait le sous plumage n'est pas gris mais rouge , les sujets avec le zone griseâtre dans le plumage sont tous né comme poussins froment , parfois avec des très trés faible stries sur le dos ( de Pg ) mais aussi sans , mais ils ont tout ce genre des plumes sur le dos quand même .

Il semble que ce stries sont causé par les genes Co et/ou Db .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
angela ça gére grave est on comprend mieux !!

merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et bien cette année en rouge c'est pas mieux que l'an dernier à morsain...

Par contre grace à mon ami Antho, j'ai pu croiser rouge et fauve caillouté cette année pour sortir du "rouge" porteur caillouté.

Mais un truc de fou arrive c'est que dès cette première génération des caoq cailloutés arrivent !!!

A suivre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Qui aurait une photo de pékins rouge acajou foncé ? J'imagine que ce doit être magnifique ! et puis ça irait si bien avec mes gris perle lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
existe t'il des poules de la couleur que je vois sur la photo du coq maillé brun sur le site de droopy8677 et si oui, comment appelle t-on cette couleur.
Je me pose la question parce que c'est une couleur que je n'ai jamais vue sur une poule puisque les poules maillé brun ne sont évidemment pas unies.

Merci d'avance et toutes mes excuses pour mon ignorance mais je suis là pour apprendre clin d\'oeil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.