Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
frederic11

LEs juges sont ils assez expérimentés pour la notation de certaines especes !!

Messages recommandés

suite a l expo de chalons jai mis 3 bantam avec des gros defauts majeurs je suis sur le cul je fini avec deux 1er prix.

je les ai mis en vente car je mets tout mes betes avec defaut chez mes parents. Ils ralent un peu.

Donc voila ma question : est ce qu'il faut faire une selection pour nos sujets. PArce que meme avec des défauts, ils finissent avec une bonne note !!!

Les jugent ont ils assez de compétences dans les especes à juger ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
il y aurait beaucoup à dire sur ce sujet mais ton témoignage ne m'etonnes pas lol!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour,
je n'y connais rien en expo et pas grand chose en pékin, mais quand je lis ceci, ce qui me dérange c'est pourquoi exposer des sujets avec des défauts majeurs?
Pour ma part, je pense que si on expose on y va avec ses meilleurs sujets afin de savoir comment les améliorer, on n'est pas dans une bourse pour volaille.
Ceci pour le respect des visiteurs qui viennent voir les soit disant meilleurs sujets existant et juges.
PS : C'est une pensée personnelle, pas une attaque contre qui que ce soit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
c'est vrai que c'est un travail d'ensemble (juges, eleveurs...) dans un but de constant évolution: donc jamais finit.

MatthieuL59 à très bien repondu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je suis d'accord avec Anne, Matthieu, etc. pour dire qu'on ne met pas en expo des sujets dont on sait qu'ils ont des défauts majeurs... il y a pour ça des marchés/expos sans jugements ou les éleveurs peuvent revendre les animaux qu'ils ne veulent pas garder et/ou avec défauts. Le tout est que ce soit clair ! Et que la qualité "jardin" soit affichée ! Il y a quand même pas mal de débutants qui viennent acheter en expo car ils pensent ramener de jolies bêtes... Bonjour la déconvenue ensuite !
En même temps, d'après ce que j'en ai vu, la note 92 n'est pas non plus géniale, je croyais que c'était un 2ème prix de mémoire... non ?
Je me demande quels étaient les défauts de tes volailles ?
Ta formulation est un peu étrange, as-tu mis tes volailles à l'expo pour "tester" les juges ? Ou alors as tu envie de nous faire réagir ?!!! lol !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
marie-pierre a écrit:
Je suis d'accord avec Anne, Matthieu, etc. pour dire qu'on ne met pas en expo des sujets dont on sait qu'ils ont des défauts majeurs... il y a pour ça des marchés/expos sans jugements ou les éleveurs peuvent revendre les animaux qu'ils ne veulent pas garder et/ou avec défauts. Le tout est que ce soit clair ! Et que la qualité "jardin" soit affichée ! Il y a quand même pas mal de débutants qui viennent acheter en expo car ils pensent ramener de jolies bêtes... Bonjour la déconvenue ensuite !
En même temps, d'après ce que j'en ai vu, la note 92 n'est pas non plus géniale, je croyais que c'était un 2ème prix de mémoire... non ?
Je me demande quels étaient les défauts de tes volailles ?
Ta formulation est un peu étrange, as-tu mis tes volailles à l'expo pour "tester" les juges ? Ou alors as tu envie de nous faire réagir ?!!! lol !


ou peut etre seulement par appat du gain???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci Matthieu pour cette précision, donc ma poulette acheté avec une note de 91 est une crotte, mais je m'en doutais compte tenu des plumes rousses parme le camail et la queue.
Va donc falloir que je trouve des jolis sujets.

Avis : qui en a, à me vendre?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Trés bon type minimum 94 c' est le moindre pour moi .
Beau commentaire Matt !
Le vieux Berni .........

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Voilà qu'on réaborde le thème épineux des juges et de leurs jugements pétar


Matthieu a un peu noyé le poisson en répondant. Frédéric demande si les juges sont aptes à juger toutes les catégories de volailles.

La réponse théorique est OUI, chaque juge est formé de telle manière qu'il doit juger aussi bien un faisan doré, qu'un pilet des Bahamas ou une Pékin ou un oie Emporda.

La réponse dans les faits n'est pas la même, c'est NON. Et c'est tout à fait compréhensible car le juge est un homme avec ses goûts et ses propres perceptions. Ainsi un juge qui n'a élevé toute sa vie que des dindons risque d'être moins apte à juger un Chabo qu'un autre qui en aurait élevé pendant 30 ans.

Attention je ne défend pas tous les juges mais j'admets que l'erreur est toujours possible et qu'il faut cependant l'éviter au maximum.

Et puis c'est bien jolie de dénoncer les juges mais il faut savoir que le corps des juges volailles connait une certaine pénurie et que les organisateurs d'exposition font avec les juges qu'ils ont sous la main ( pour assurer une bonne santé financière de leur association et leur exposition avant-tout ) et souvent aux dépends des exposants.

Donc s'il y a des vocations, n'hésitez pas. clin d\'oeil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Quand on est passionné d'aviculture,on s'interesse à toutes les races.Là je ne parle que de volailles.Il y à les races naines et les grandes races.Certaines personnes ne s'interessent,qu'a une seule catégorie.
Une exposition avicole à pour but de regrouper toutes les catégories,canards,poules, faisans,paons,lapins,cobayes,pigeons.
Une exposition avicole est une grande organisation financiére,qui à pour but de plaire et d'être rentable.

Pour être rentable cette exposition,doit compter sur le public quelle draine,et sur les éleveurs qui mettent en vente leurs animaux.

La partie la plus importante dans une exposition c'est le comun des mortels,qui viennent dans l'espoir d'acquérir un animal sur un simple coup de coeur,pour l'ornementation et leur plaisir.Ces amateur ,voit un animal qui correspond à leur attente,et dans tous les cas ne lisent pas le carton qui se trouve sur les cages.Certains ignorent même le nom de l'animal qui ont achetés
,Ils en ont cure.Les avis des juges ils s'en tapent.Ils sont contents comme cela.,et je les approuve.

Maintenant parlons des éleveurs,qui achétent sur catalogue,ou font acheter par une tiérce personne,les pointages les meillers,ou ce qu'il croient,etre le top de l'élevage.

Bravo Messieurs,ça s'est du sport.Comme on dit en patois du sud ouest" los coucou ne font pas les ajasses" traduction " les coucous ne font pas des pies" L'élevage ce n'est pas ça du 95 X 96 donne souvent de la merde.

En fin de grands éleveurs pourront vous expliquer cela mieux que moi.

Un juge en exposition se base sur une présentation d'un animal au moment donné et présent.Ne pas oublier que c'est un concours de beauté.Si l'animal est mis en valeur ,par son toilettage,sa forme,et sa présentation,:au juge de remarquer les défauts majeurs ou mineur,

Certains juges sont plus compétants dans certaines catégories que d'autres qui on survolé la race et les espéces.

Pour etre un bon juge il faut avoir un sérieux coup d'oeil,et une trés grande connaissance des variétés présentées.Une grande mémoire est necessaire,et avaler les standars de plus en plus compliqués.N'ayant pas eu beaucoup de mémoire ,je n'ai pas pu aller jusqu' au bout.

Etre juge n'est pas trés lucratif,beaucoup de déplacements,petite rénumération,manque de temps.,mais grande relation avec le milieu avicole

Les Sociétés avicoles,vu leur budjet prennent les juges avec moins de frais de déplacement et les plus prés des lieux d'exposition.Ce sont généralement les mêmes que l'on croise en exposition,suivant les provinces.

Les juges sont trés compétants.Il faudrait de nouvelles recrues,nous en avons besoin.Les nouvelles candidatures sont les bienvenues

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pour repondre a math mes betes devaient etre mise au comice sans jugement. Erreur de leur part il se sont trompé, ils les ont jugé.

Bref je les ai mis au comice pour des gens comme vous et moi qui aurez un coup de coeur.

Ma question est "sont ils capables de juger toute les betes et les noter et d'emettre les bonnes critiques adéquates. Une personne autre qui aurait fait un travail de selection appropriéà la race peut perdre un titre par erreur de jugement.

salut

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Tout est dit, nous avons biensur des problèmes dans nos jugements, a nous de nous remettre en question et de devenir meilleur a chaque expo, en approfondissant nos connaissances !

On reste des humains, il est assez dur de tout connaitre sur le bout des doigts mais nous avons nos standards pour nous sauver ! a chaque juge de faire cette passion avec passion et le tour est joué ! si chaque juge la fais avec le coeur et en pensant aux éleveurs tout ira de mieux en mieux !

Après que certains soient plus dures ou plus tendres, il faut rester juste et surtout et c'est le plus important ( bien avant de faire des 95 ou 90) c'est que ce que nous notons sur vos cartons de jugement vous servent dans vos sélections !
Le jugement doit resté une chose sérieuse, chacun paie pour sa cage alors il faut justifier cette dépense par des jugements sérieux !
Chaque exposition en tout cas pour les grand championnats doit bien affilier les juges en fonction de leurs connaissances sur les races choisies !

Pour finir, il est assez dur pour nous aussi de ne pas tourner de l'oeil quand vous osez exposés des sujets sales, pleins de gales et j'en passe ! c'est un respect pour la société qui vous recois, un respect pour les éventuels acheteurs, un respect pour les visiteurs ( qui sont souvent des novices) et un respect pour nous et notre "travail".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
au final le 97 n'existe quasiment pas, il y a toujours quelques chose à dire et il faut que l'animal sorte vraiment du lot ... un 97 ne doit pas être mis au meilleur des animaux ayant eu 96 ... il faut qu'il soit réellement synonyme de perfection ... et pas juste "le meilleur des bons" ... en ce sens, systhématiquement mettre des 97 aux champion d'expo est une hérésie je pense (souvent pratiqué dans certaines régions et dans d'autres catégories d'animaux) ... et à fortiori les anceinnes dénominations (ph-1er etc ...) n'ont pas de valeur[/quote]


Il est vrai que le 97 est moins rare en pigeon qu'en volailles.

Sans doute parce que l'ANJP (l'association nationale des Juges Pigeons) nous a expliqué en son temps que l'échelle virtuelle de notation allait jusqu'à 100 mais considérant que l'animal parfait n'existe(rait) pas il était bon de se limiter en note maximale aux 97 points. Les juges volailles ont donc ensuite adopté le système de notation des pigeons.

Un 97 c'est un sujet exempt de tout souhait et a fortiori de défauts... Il est très dommage que certains éléments du corps des juges volaille transgressent la "règle" initiée par le corps technique pigeons. il n'est malheureusement pas rare de voir des cartons "bon type, bonne forme couleur et condition" et avoir un sujet "bloqué" au 94 ou 95
Rolling Eyes

En revanche, si les souhaits mineurs soustraient pour chacun d'entre eux la note maximale d'un point, le moindre défaut exprimé bloque au maximum l'animal "au mieux" à 92 points...

Chez les pigeons nous notons selon le niveau actuel de sélection de la race (et variété aussi)... sans doute les notations plus sévères (voire + simplement - explicites) des volailles sont elles élaborées à partir des standards seulement...

J'ajouterai, au risque de déplaire, que cette dernière hypothèse implique de chercher systématiquement ce qui ne va pas sur les sujets exposés. Le juge volaille peut alors être plus perçu comme censeur plutôt que comme Pygmalion de l'élevage... aux côtés de l'éleveur...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Pour ma part, je pars toujours du maximum de points et descends au fur et a mesure des défauts ou souhaits. Perso je mets pratiquement tout le temps sauf sujet très bon, des souhaits car j'estime que l'éleveur a toujours des choses a sélectionner, après tout est une question de justesse et peu etre aussi d'expérience !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Pour ce qui est des 97, c'est surtout que nous n'avons pas eu la même formation entre les trois corps et qu'il faut reconnaitre que celui de spigeons est un peu plus en avance sur celui de svolailles ! Ceci étant cela fait deja peu de temps que nous mettons des 96 alors laisser nous arriver lol ! au moins XTOF tu peux te dire que si tu fais un 96, c'est très bien !

Par exemple et c'est en plus un exemple qui te concerne XTOF, pourquoi ta poule a qui j'ai mis très bon sujet n'a pas fait 97 ? et bien tout simplement parce qu'elle n'a pas fait l'unanimité auprès de tous le scollègues pour la décernée sujet parfait ! le petit reproche a été sa ligne de dos, qui aurait pu être plus cassée, c'est à dire que le V du dos ( cassure entre le camail et la queue) n'était pas assez prononcé. Néanmoins elle en reste splendide !
J'ai expliqué ce point de sélection dan sle compte rendu de niort mai sj'en reparlerais plus longuement plus tard, de ce point de sélection !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
J'aime les cartons d'Anthony qui sont toujours très bien remplis et décrits celà fait avancer la sélection de l'éleveur plus facilement.
Car lorsque l'on voit 3 mots écrits et une note derrière, là c'est une autre histoire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Merci mister ça fait plaise !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pour noter un lapin on part généralement de la note moyenne de 95 qui correspond a un trés bon sujet et on ajoute ou on retire des points ou des demi-points en fonction de ce qui est bon ou mauvais. Il faut dire que c'est légérement plus facile et plus compréhensible car le carton est divisé en catégorie. l'éleveur voit directement ce qui a été sanctionné ou ce qui a été récompensé.

Le juge est dans la même galère que l'arbitre, on mettra toujours l'accent sur ces erreurs jamais sur le reste. Pourtant si on fait le calcul, le nombres des bêtes jugée par concours est d'environ 80 donc en commettant 2 ou 3 erreurs cela donne une moyenne bien supérieure a 90 % ce qui est ma foi excellent car comme pour les prédicats le 100 % est inaccesible.

Beaucoup de juges réserve dans leurs élevage un ou deux parquets (ou quelques clapiers) pour étudier de nouvelles races chaque année et ainsi parfaire leur connaissance. je trouve cela admirable et altruiste.

Il ne faut pas non plus s'en faire avec les 97 car les 98 son en voie d'apparition dans certains pays d'europe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Le souci en France c'est qu'un juge doit connaitre le standard d'une caille de chine comme celui d'un dindon de ronquières jusqu'à celui d'une oie blanche du Poitou.
Que la race soit en grand nombre, ou alors qu'il n'en voit qu'une fois voir moins dans sa saison de jugement, le juge doit connaitre la totalité, ce qui est je dirais impossible.
Certes le juge peut se référer à ses standards qu'il porte toujours sur lui mais le souci étant qu'il a en plus la plupart du temps 90 volailles à juger et plus et le temps est limité a une matinée ou un après-midi ce qui devrait faire une moyenne de 2 min30 par volaille à examiner alors que l'éleveur à toute sa saison d'élevage.
Alors rien qu'une chose à dire merci aux juges car je pense qu'aujourd'hui qu' ils sont en sous effectif et heureusement que l'on voit des jeunes y adhérer pour sauver l'aviculture dites sportive.
Sans les juges...plus d'exposition et sans exposition moins d'éleveurs et moins d'éleveurs, plus de races rares menacées de disparition.
Certes il m'arrive de ne pas être ok avec certains jugements il faut l'avouer comme d'autres éleveurs je pense, chacun est son propre arbitre et chaque éleveur il me semble est capable de savoir ce qu'il a de bon et de moins bon à reproduire ou à exposer et peut avoir son propore point de vue, le juge est là pour essayer de faire perséverer l'éleveur dans le bon sens de sa ou ses race(s) élevée(s).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour ce qui est du coq et des 2 poules de Fred que j'ai vu à Chalons, aucun des sujets ne présentait de défaut grave, ce qui pouvait être reproché, c'est les crête (mauvaise découpe et un peu longue chez les poule et trop décollée chez le coq)

Les 3 sujets étaient dans le type, le coq méritait un 91 une poule 91 et la dernière 92. Pour différents points mais pas de 0 !

Le juge a été large dans sa notation, oui mais il faut aussi relativiser... Toiut d'abord c'est 1 expo de très fin de saison donc le jugement va être plus cool, par ailleurs ces 3 sujets étaient les seules Pékin de L'expo donc pas de comparaison possible...

Pour ce qui est des juges en général... Le soucis comme le dit Antho c'est qu'il y a du retard par rapport aux pigeons alors il est certains que si nous sommes émeveurs pigeons c'est un peu dur de suivre au niveau jugement voalilles... Néanmoins, les juges ne sont pas les seuls responsables !

Tout d'abord les éleveurs ! Et oui si vous considériez TOUS et TOUJOURS les expo comme des concours de beauté et non comme des marcher aux volailles, le niveau serait meilleur et donc les les jugement plus en adéquation...

Le corps technique ! Comme le dit Antho, cela fait encore peu de temps que les juges volailles peuvent mettre des 96 preuve en est qu'il y a du retard... xtof nous dit qu'en pigeon on part du principe que la note est au max de 100 donc 96 est un très bon sujet, 97 un excellent sujet, alors qu'en volaille le 97 c'est pour un sujet exceptionnel proche de la perfection... NON sur ce point je rejoins xtof il faut aussi tenir compte du niveau actuel de selection de la race ET de la variuété !

Enfin responsables aussi, les clubs de races ! Chez les pigeons, avant les jugements et pour certains clubs avant l'expo (par courrier) le Président assisté d'une ou 2 personne fait par de l'état du cheptel et "la manière" dont il faut juger le championnat avec justement des points à sanctionner plus que d'autres selon le carnet de bord du club. En colaille cela n'existe pas, le juge est censé tout savoir et tou connaitre et là c'est franchement ridicule !

C'est aussi pour cela que C.F.P. est là avant chaque jugement et qu'il organise des journées techniques, pour les éleveurs oui mais pour les juges aussi et surtout !

Maintenant il faut aussi que les juges jouent le jeu ! En assistant aux journées techniques et SURTOUT en suivant et en prenant compte de l'attente du club pour rendre un jugement hamonieux et compris des éleveurs.

Aujourd'hui le juge pigeon attend les souhaits du club alors que la plupart des juges colailles se vexent d'obtenir 1 conseil... Les éleveurs et les clubs n'ont pas science infuse mais les juges non plus et c'est très important à assimiler...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flo16 a écrit:
Le souci en France c'est qu'un juge doit connaitre le standard d'une caille de chine comme celui d'un dindon de ronquières jusqu'à celui d'une oie blanche du Poitou.


en Belgique pour arriver a ce niveau il faut minimum 8 ans de pratique.

la premièe année tu es nommé juge C pour seulement 2 races (aprés passage d'examen oral, ecrit et pratique) ensuite chaque année tu as la possibilité d'augmenter tes compétences par 5 races avec examens ecrits et pratiques tu devient alors juge B et au bout de 8 ans tu passe juge A (all round) et tu peux a ce moment tout juger dans ta catégorie.

PS: attention avec la caille de chine car comme beaucoup d'espéce sauvage il n'y a pas de standard on juge en fonction des monographies qui a la différences des standards sont immuable. clin d\'oeil

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci Cyroit pour les infos sur la formation des juges en Belgique. A méditer !

cyroit a écrit:
PS: attention avec la caille de chine car comme beaucoup d'espéce sauvage il n'y a pas de standard on juge en fonction des monographies qui a la différences des standards sont immuable. clin d\'oeil

La caille peinte est domestiquée et possède de nombreuses mutations de couleurs depuis des décennies... En France, un standard a été établi en 2009 pour uniformiser le jugement de cette espèce dans les concours ornithologiques. Je ne sais pas comment cela se passe côté aviculture en France et dans les autres pays d'Europe, mais des standards existent depuis bien des années pour cette espèce, en tout cas vue du côté ornithologique, au Benelux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flo16 a écrit:
Le souci en France c'est qu'un juge doit connaitre le standard d'une caille de chine comme celui d'un dindon de ronquières jusqu'à celui d'une oie blanche du Poitou.

Tu es sûr de cela ?
Il me semblait que les juges "volailles" étaient censés s'occuper des poules grandes races, poules naines, pintades, oies domestiques, canards domestiques et dindons.
Il y a donc encore d'autres espèces concernées ? Lesquelles ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci Matthieu, mais il existe de nombreuses espèces de faisans, paons, cailles et colins, vous vous les "tapez" toutes ?...
(remarque, c'est guère mieux que les juges d'oiseaux "exotiques à bec droit" qui doivent gérer plus de 4000 espèces possibles sans parler des mutations...)
En plus il n'existe pas de bagues SCAF du bon diamètre pour les cailles peintes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En Belgique les dindons, pintades, colins, cailles, faisans et paons sont repris sous le générique "oiseaux de parcs", avec ses juges spécifiques.

Il ya en effet beaucoup de variété de caille qu'elles soient peinte ou japonaise. Elles sont d'ailleur si bien domestiquée qu'elles sont presque impossible a faire couver naturellement. Elles ont perdu cet instinct. En tout cas je n'ai pas encore vu de receuil de standard pour cette catégorie d'oiseaux.

Chez nous on sait se procurer des bagues officielle estampillée EE au diamètre de 3,7.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En France, on utilise plutôt les bagues délivrées par les fédérations d'éleveurs d'oiseaux, en métal, de diamètre 3,8 mm. Mais en France, je n'ai pas vu le diamètre 3,7 mm dans les bagues EE, chez nous cela commence à 5,5 mm !

J'ai plusieurs amis éleveurs qui font couver naturellement les cailles peintes, en volière. Cela dépend apparemment beaucoup des conditions d'élevage (selon eux, une femelle caille qui ne se sent pas en sécurité parce qu'on touche à ses oeufs "apparemment abandonnés" ne se mettra jamais à couver).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mathieu et Anthony ont fait un bon concentré de notre "activité passion".
Il faut ajouter que notre niveau de notation est aussi fonction du niveau de l'exposition. Et oui, comment procéderiez vous et quelle serait votre réaction à la lecture d'un palmarès au cours duquel aucune récompense ne serait décernée ? Nous devons aussi assurer la pérennité des associations.
Pour ce qui est de l'appréciation de toutes les "races", les budgets des sociétés organisatrices ne sont pas extensibles (je suis aussi organisateur) et elles ne peuvent pas se permettre d'"inviter" un juge pour 10 cages.
Un autre débat s'engage, les tarifs de nos cages sont ils assez élevés ? Une augmentation a 5 voir 8 euros permettrait peut être que les juges se déplacent plus loin, que les sociétés aient plus le choix et que l'on est moins de m... a passer entre les mains.
Nul n'est parfait et que les bonnes volontés replissant les conditions pour devenir juge se manifestent. Il faut aussi disposer de beaucoup de temps et consacrer un grosse partie de ses congés à l'aviculture au lieu de la famille et du farniente.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Serait il envisageable de considérer qu'une notation "trop" sévère versus d'autres espèces avicoles conduirait à une forme de désaffection de compétiteurs en volailles?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xtof a écrit:
Serait il envisageable de considérer qu'une notation "trop" sévère versus d'autres espèces avicoles conduirait à une forme de désaffection de compétiteurs en volailles?


je ne crois pas, sauf peut être pour les chasseur de primes que ne sont intéréssés que par les prix.

on éleve des volaille parce qu'on aime bien leur forme, leur colori ou leur rareté. je ne me vois mal élever des animaux juste parce qu'ils sont plus facilement bien côté en expo.

Ce n'est pas toujours un probléme de "sévérité" dans la notation, c'est que souvent la difficulté pour obtenir des bons sujets (colori, poids ou forme) n'est pas prise en compte, il n'existe pas de coéfficient de difficulté d'élevage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
xtof a écrit:
Serait il envisageable de considérer qu'une notation "trop" sévère versus d'autres espèces avicoles conduirait à une forme de désaffection de compétiteurs en volailles?


Je ne pense pas que ce soit la sévérité qui décourage mais les mauvais jugements ou encore les jugements de shérifs de l'aviculture...

Chez les pigeon, les juges suivent le club en complément du standard. Chez la volaille c'est limite une insulte que de donner des conseil à 1 juge...

Il y a encore beaucoup à faire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Si j'en viens à réaliser un sondage "préférez vous avoir vos animaux évalués par un juge reconnu compétent dans la race..." je pense assez bien deviné la réponse majoritaire... en revanche si dans ce sondage, j'évoque êtes vous prêt à payer + cher vos frais d'engagements, je doute un peu de l'équivalence en terme de pourcentage... scratch

Jetez l'opprobre sur les juges et les organisateurs d'expo ne devient il pas alors un peu facile?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Perso payer plus cher pour payer plus cher non non

Par contre payer plus cher pour du mieux oui pouce bien

Je m'explique, si je paye plus cher comme c'était le cas (même si pas excessif) à Metz, mais qu'en retour je trouve des animaux malades, pas d'infirmerie, que l'organisation ne respcecte pas ses engagements (récompenses par exemple), que l'organisations ne respecte pas les cahiers des charges des clubs qu'elle accueille, que tous les exposants n'ont pas leur catalgogue et qu'en plus de la mojoration du prix de vente habituel s'ajoute 2€ par animaux de "carton" obligatoire (rappelons que c'est pénalement interdit, on appelle cela de la vente forcée) et bien là ma réponse est non non

Par contre, si en payant plus cher, l'expo est considérée comme concours de beauté et non comme marché aux volailles, que l'organisation respecte ses engagements, que les animaux malades sont refusés à l'enlogement, qu'une réelle infirmerie avec véto est en place, que l'accueil et l'ambiance générale sont au top, que les disqualifiés sont retirés de la vente, que des cages de transit sont mises à disposition et que l'enlogement ne se fait pas en milieu de semaine, là je dis oui pouce bien

L'augmentation du prix des cages est accepté s'il est à l'avantage de tous et non d'une des 4 parties (organisation, juges, éleveurs et visiteurs) clin d\'oeil

Mais bon cela n'engage que moi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
avec une augmentation du prix des cages a 5 ou 8 euro, qu'adviendra-t-il du prix des animaux mis en vente ? du nombre d'animaux exposés ? et a fortiori du nombre de visiteur a l'expo ?

Comme tout loisir l'élevage et les expositions ne sont pas rentable mais dans ces conditions cela deviendra un vrai luxe d'exposer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Dans une exposition avicole,seuls les animaux engagés,et dont les propriétaires ont payés un engagement,ont le droit d'être présents dans le cadre de l'exposition,même la transaction au cul des voitures est plus ou moins interdite,disons qu'elle est tolérée.
Parlons maintenant des cages de transit,qui sont de véritables bourses aux animaux,La société organisatrice ne voit pas la couleur de ses transactions,qui ont lieu,et qui passent pour normales,aux yeux des bénéficiaires,et de ses acheteurs.Je suis pour l'exposition avec vente de volailles ou tout autre chose,car tout le monde est gagnant,et tout le monde est content.
Les lecons de morale sont trés bonnes,mais comme dit le proverbe:fais ce que je te dis ,mais ne fais pas ce que je fais:
Si des personnes se sentent visées,elles se reconnaitront facilement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
les grandes expo ne sont grande que parce qu'il y a des animaux a vendre. En Belgique nous avons Affligem ou la majorité des visiteurs viennent pour acheter et c'est encore pire pour celle d'Utrecht (Pays Bas) ou les éleveurs y vont par car entier et certainement pas juste pour visiter

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Merci cher ami de confirmer,un fait qui est parfaitement justifié, et normal dans un sens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Michel les cages de transit servent de transit ce n'est ni du marche noir ni du vol comme tu as eu l'air de le dire a droite a gauche ! Ce sont des réservations que les gens sont venus chercher car ces animaux étaient réserves ! Pour une fois que ce n est pas toi qui en a profiter ! Comme tu n'es toujours pas franc du collier . Ça fait 22 ans que c'est ma société , j y juge sans prendre mes frais j'estime pouvoir amener mes animaux réserves dans les cages de transit ! Avis a bon entendeur ! Et c'est certainement pas a toi Michel que je devrais rendre des comptes et encore moins recevoir de leçon ! La prochaine fois a Niort ouvre ta gueule devant moi plutôt que dans mon dos !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
La méditation est un art que peu de gens pratiquent,car ils n'en ont pas le temps.Le temps c'est de l'argent.En élevage l'art de de réussite c'est d'observer,et dans ce cas là il faut du temps.Notre critére de sélection est propre à nous humains.Que pense la poule à qui on impose un coq qui ne correspont en rien à ses attentes.Si nous humains on nous imposait un critére de beauté sans défauts,sans tare,d'une uniformité ,enfin ou on va.Il y à un qui à essayé dans les années 1940.On vois ou cela à mené.!!!!!!!
Une pauvre volaille qui à un double crétillon,ou une couleur de tarse pas assez jaune,ou autre défaut pour nous éliminatoire,est vouée au ragout,ou pire rotie.Quel destin glorieux as t'elle pour avoir décue son éleveur.Bannie d'un concours de beauté,c'est la mort.Je reviens à mon premier paragraphe.

Une exposition est un lieu de rencontre de passionnés ,c'est une agora conviviale,et ou les gens aiment se rencontrer,se connaitre,dire des gentillesses et des saloperies sur les uns et les autres,refaire le monde,et montrer qu'ils existent,par leur fatuité et quelque fois leur betise.Certains cherchent les coupes,objets rare et précieux,sans lesquelles ils ne peuvent vivre,pour assumer leur libido.
Voila j'ai médité, et attends vos réponses avec avidité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Mon cher Antony ,je crois que tu te fais les demandes et les réponses

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Waouh... que d'encre pour des volailles, si autant de ferveur pouvait être développé par nos dirigeants pour sauver le monde, ce serait merveilleux.

Toujours est-il que vous lire, donne envie de vous rencontrer les uns, les autres afin de partager vos connaissances et passions.

Je vous laisse débattre, je retourne à mes poules soie, en attendant mes peut être futures Pékins.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...

Information importante

En utilisant ce site, vous êtes d’accords avec nos Conditions d’utilisation. Nous avons placé des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer ce site. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer.