Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
MymiTsume

S'occuper de souriceaux orphelins...

Messages recommandés

Comment s'occuper de souriceaux orphelins?



On espère toujours que toutes les gestations de nos petites souris se passent sans le moindre problème! Cependant, il arrive que la maman souris suite à une succession de portée, à une maladie ou à une portée arrivée trop tardivement (femelle âgée de plus de 1 an) décède avant d'avoir put sevrer ses petits. Et dans ce cas, que faire?

Il n'y a que deux solutions lorsque l'on se retrouve face à des orphelins de moins de 2 semaines : l'adoption par une autre femelle allaitante ou l'élevage par l'homme.


Adoption par une autre femelle ayant des petits du même âge :

L'adoption des petits orphelins de moins de 8 jours par une autre femelle reste la meilleure chance de survie pour eux, encore faut-il avoir une femelle qui soit tolérante, confiante et allaitante et ayant des petits du même âge (à 2-4 jours près)!

Risques et chances de survie...
Même si cette solution reste la plus adaptée pour les jeunes orphelins, de nombreux facteurs interviendront dans leur chances de survie. Ainsi :

- Plus la différence d'âge entre les orphelins et les petits de la femelle adoptante est grande et moins ils auront de chances de survivre, car au cours du temps la composition du lait maternel change et les plus vieux profiteront davantage du lait que les plus jeunes.
- La femelle allaitante peut rejeter ces petits qui ne sont pas les siens et dans les cas extrêmes (manque de confiance, stress, mauvaise manipulation, présence d'une autre souris dans la cage) elle tuera tous les petits (orphelins ou pas).
- La souris est une espèce nidicole (petits incapables de se débrouiller seuls et qui naissent nus et aveugles), c'est pourquoi il faut absolument trouver une femelle allaitante ou les prendre en charge pour qu'ils survivent!

Comment intégrer les orphelins à la femelle allaitante?
Pour parvenir à intégrer les petits orphelins à la portée de la femelle, il faut tout d'abord sortir la femelle de la cage. Il va sans dire que seule une femelle qui a confiance en vous (pas tout juste acheter en animalerie ou tout juste adoptée car cette manipulation la stressera et condamnera tous les petits).

Ensuite soit vous prenez les petits à l'aide d'une cuillère préalablement frottée dans la litière souillée, soit muni de gants vous devez manipuler les petits orphelins avec de la litière souillée de la cage ou quelques lambeaux de mouchoirs sortis du nid pour les imprégner de l'odeur de la femelle et du nid.

Placer tous les petits ensemble dans le nid et remettre la femelle adoptive tranquillement dans sa cage.
A partir de ce moment, il faut surveiller de loin la nichée pour vérifier que la femelle ne rejette ou ne dévorent pas les petits.


Élevage par l'homme :

Puisque la plupart des personnes face à cette situation ont rarement une autre femelle allaitante sous la main. Et que vouloir acheter une souris allaitante ne sert à rien, puisque celle-ci sous le coup du stress de l'achat, du nouveau environnement et des manipulations tuera tous les petits , il vous faudra les nourrir vous-même!

Il faut savoir que le lait de la souris est composé de :
- 73% d'eau,
- 12% de lipides,
- 9% de protides,
- 3% de lactose
- et 2% de minéraux.


Le lait de vache pour les souriceaux orphelins?
Ne surtout pas nourrir les petits au lait de vache!
Les laits de vache ou de chèvre sont bien trop riche en lactose (sucre du lait) qui est très mal toléré par les souris car elles ne le digèrent mal et cet excès de lactose peut engendrer la mort prématurée des souris (diarrhée aiguë).

Composition du lait de rat/souris, de chatte et de vache :


Espèce
% Eau
% Matières Grasses
%
Protéines
% Lactose
% Cendres
Rat/Souris
68 à 79
9,5 à 15
11,3
2,9
1,5
Chat
85
10,9
11,1
3,4
0,8 à 1,3
Vache
88 à 90
3,5 à 4
3,1 à 3,5
4,5 à 5
0,7
Sources: Robert D. Bremel, University of Wisconsin; Handbook of Milk Composition by R.G. Jensen, Academic Press, 1995.
http://techniques-elevage.over-blog.com/article-que-contient-le-lait-de-mon-animal--41925198.html


Il faut savoir qu'un lait trop concentré en tel ou tel élément est plus néfaste (pour toute les espèces) qu’un lait peu concentré, surtout en ce qui concerne le lactose (beaucoup d’intolérance) et la matière grasse.
Lors de l'achat de lait maternisé pour chatons, méfiez-vous des pourcentages donnés sur l'étiquettes! Le plus souvent ils sont calculés à partir de la matière sèche et non par rapport au total.

Spoiler:

Exemple :
Un lait artificiel pour chaton annonce 40 % de protéines et 28 % de matière grasse.

Chez la chatte, on a 85 % d’eau, donc 15 % de matière sèche.
Sur ces 15 % de matière sèche, on nous annonce 40 % de protéines et 28 % de matière grasse,
donc 0,40 x 0,15 = 0,06 d’où 6 % de protéines dans le lait

De même 0,28 x 0,15 = 0,042 d’où 4,2 % de matières grasses

On a pour un lait de chatte : 9 à 10 % de protéines et 4 à 6,8 % de matières grasses

Donc, on a ici un lait correct au niveau du pourcentage de matières grasses mais trop faible au niveau du pourcentage de protéines. On ne rendra pas notre chaton malade avec ce mélange mais cela risque d’être insuffisant.

Le nourrissage de souriceaux orphelins se fait donc préférentiellement avec du lait maternisé pour chatons qui ont une composition voisine de celle du lait de la souris. On ajoutera à ce lait du lait de soja, pour apporter un complément de matière grasse,et de bouillie de céréales mixtes pour bébés lorsque les petits ont plus de 8 jours.

Lorsque les petits atteignent l'âge de 15 jours, on peut progressivement augmenter la portion de bouillie de céréales et mettre à disposition des petits l'alimentation des souris adultes (graines ou granulés pour souris).

Vous pouvez également préparé le lait maternisé vous même pour qu'il réponde au mieux aux besoins des petits orphelins :

- 90 ml de lait homogénéisé à 3.25%
- 1 cuillère à thé de lait en poudre pour bébé
- 3 gouttes de sirop de maïs (pas d'autre source de glucide) ou sirop de glucose (peut-être remplacer par du sirop d'érable)
- 1/2 cuillère à thé de céréales mixtes pour bébé (genre pour les panades)
- 3 gouttes de multivitamines pour rongeurs

Bien mélanger et garder le tout au frigo. Changer de mélange tous les jours. Réchauffer avant de donner jusque +/- 37° (idéalement au bain marie plutôt qu'au micro ondes).

Comment nourrir les orphelins (de moins de 15 jours)?
Avant de procéder au nourrissage des petits, mieux vaut préparer l'organisme du nouveau-né en lui stimulant la région ano-génital à l'aide d'un coton-tige préalablement humidifié à l'eau chaude (37°C) pour amorcer les réflexes de miction (action d'uriner) et de défécation (action de déféquer).
On aura pris soin de réchauffer à 37°C la préparation à donner aux petits au bain marie.
Avec une seringue sans aiguille de 1 mL (que l'on peut obtenir auprès de tous les vétérinaires) on prélève le lait.
On prend un par un les petits dans la paume de la main (réchauffée).
Le petit doit être tenu à la verticale pour éviter l'étouffement, et on dépose une goutte de la préparation sur les lèvres du petit souriceau. Tout en pensant à faire des pauses entre chaque goutte, dès que le petit a fini de laper on dépose une nouvelle goutte sur les lèvres.

Après la tétée, il faut de nouveau amorcer les réflexes de miction et de défécation.
On peut également masser doucement le ventre des souriceaux pour activer la digestion pendant le nourrissage, mais cette
action conseillée n'est pas indispensable.

Le matériel utilisé lors du nourrissage doit être soigneusement laver entre chaque utilisation.


Comment savoir si le souriceau a bien bu?
Lorsque les souriceaux ont entre 0 et 7 jours, il faut les laisser boire jusqu'à ce que l'estomac soit rempli : il apparait blanc à travers la peau derrière les cotes du souriceau.
Lorsque les souriceaux ont plus de 7 jours, il faut continuer de les nourrir jusqu'à ce que le souriceau ne cherche plus à téter et se détourne de la seringue.

Le nourrissage de chaque petit doit être fait lentement (chaque tétée durant au minimum 5 minutes), s'il se fait trop rapidement des bulles d'air sortent par les narines. Ne pouvant pas vomir, les souriceaux risquent ainsi de s'étouffer si le nourrissage est fait trop vite!


Quel rythme pour les tétées à suivre?
Lorsque les souriceaux ont entre 0 et 7 jours il faut les nourrir toutes les 2 heures de jour comme de nuit.
Lorsqu'ils ont entre 8 et 15 jours ce sera toutes les 3-4 heures le jour, et au moins 3 tétées durant la nuit.
Lorsqu'ils ont entre 16 et 21 jours ce sera toutes les 5-6 heures le jour et au moins 1 tétée la nuit.
Et à partir de 22 jours on passe à 2 puis 1 tétée jusqu'au sevrage complet (à 28 jours).


Le cas des souriceaux de plus de 15 jours :
Concernant les souris orphelins de plus de 15 jours, la tétée est fortement conseillée mais pas indispensable. On peut donner à ces jeunes qui commencent à découvrir leur environnement, une association d'alimentation en poudre et d'alimentation liquide.
C'est-à-dire que lorsqu'ils ont les yeux ouverts (en plus de la tétée), on peut leur mettre à disposition un mélange fait de lait maternisé pour chaton, de lait de soja, de bouillie de céréales pour bébés (blédine par exemple) et d'un peu de jaune d'œuf.

En plus d'une gamelle contenant ce mélange déposée dans la cage pas trop loin du nid, un morceau de mie de pain dur pourra être trempé dans ce mélange et déposé dans la cage pour faciliter le lapement des petits.
Il existe également de la pâté vitaminée (type NutriCat) que l'on trouve en pharmacie et coupée avec du lait de soja donnera des forces aux orphelins de plus de 15 jours.

A partir de leur 18ème jour, on ajoute dans la cage de petites portions de pots pour bébés, de pain dur ou de granules trempés (les rendant plus mous et donc plus facile à manger).
Il faut éviter de donner des fruits et légumes crus aux jeunes souris de moins de 2 mois car les fibres qu'ils contiennent sont mal digérées par les souriceaux.
Et dès le 21ème jour de vie, on passe sur une alimentation normale pour souris (granules ou graines) et on diminue progressivement l'apport d'alimentation molle (bouillie, lait de soja, etc...).

Le nid?
Il faut mieux offrir un nid bien douillet et chaud aux petits orphelins car ils peuvent se refroidir très vite et en mourir. Pour cela, le nid doit être garni de morceaux de sopalin (essui-tout) et de mouchoirs et la cage dans laquelle se trouve la portée doit
être placée dans un endroit calme, chaud et plutôt sec.

Pour des jeunes souriceaux de moins de 10 jours, le nid doit être dense et avec une cavité étroite permettant de garder les
nouveaux-nés serrés les uns contre les autres et ainsi les préserver au chaud.

La température à l'intérieur du nid doit être située entre 25 et 30°C et il doit être à l'abri de tout courant d'air. Pour maintenir une telle température de manière constante on conseille l'utilisation de tapis chauffant ou d'une couveuse. Si vous ne posséder pas un tel matériel, une bouillotte faite-maison renouvelée régulièrement fera l'affaire.

La méthode du bain-marie pour les petits...

C
ette méthode fonctionne uniquement si les orphelins sont jeunes (moins de dix jours), car dépassé cet âge, elle devient difficile à mettre en œuvre et dangereux pour les petits.
On place la portée dans une petite boite en plastique résistant (type Tupperware) et on place cette boite dans de l'eau maintenue à une température constante d'environ 35°C-37°C et ce, 7j/7 et 24h/24. Les petits doivent être sous le niveau d'eau dans cette boite et celle-ci est maintenue au fond par un poids qui y aura été entreposé (façon bain-marie).
La boite doit être ouverte pour éviter un maximum de condensation.
Veillez à ce que la boite en plastique soit adaptée pour supporter ce bain-marie (surtout pour le fond) et à ce que l'eau ne puisse jamais s'infiltrer dans la boite.
Une fois que les petits commenceront à bouger, et si les bords du récipient ne sont pas suffisamment hauts pour éviter les sauts de puces (et donc les noyades), il faudra changer de méthode.

Cette méthode bien qu'idéale pour maintenir une température constante dans le nid des nouveaux-nés orphelins, sera plus couteuse en énergie que la méthode du tapis chauffant ou la couveuse.


Risques et chances de survie...
Malheureusement nourrir des souriceaux orphelins n'est jamais facile, surtout lorsqu'ils ont moins de 8 jours, et parfois malgré toute la bonne volonté que l'on peut mettre en œuvre pour les sauver, les petits ne survivent pas.
Les chances de survie chez les plus jeunes souris sont faibles pour plusieurs raisons :

  • Manque d'anticorps apportés par le lait maternel, leur système immunitaire est faible voire inexistant et une simple bactérie inoffensive sur tout autre animal les tuera (immunité passive inexistante).
  • Difficulté à les nourrir, à leur faire avaler les préparations et le lait lorsqu'ils sont trop jeunes, provoquant une affaiblissement très rapide et la mort en quelques heures voire quelques jours.
  • Si la température du nid est trop basse, les petits se refroidissent très vite et l'hypothermie les tuera.
  • De même si la température est trop haute, ils risquent de se déshydrater très vite.
  • Il faudra éviter au maximum que le nid ait de la condensation, car les petits peuvent se noyer à cause du taux d'humidité trop important (les nids trop fermés, trop petits ou trop chauffés sont les principales cause de la condensation)

Pour résumé, les 3 points importants en cas de nourrissage par l'homme sont : l'alimentation, la chaleur et celle qu'on oublie souvent mais qui n'en est pas moins importante la stimulation des fonctions naturelles!



Bon courage à tous ceux qui se retrouvent dans ce type de situation.
N'hésitez pas à poser des questions et demander conseil sur le forum, nous serons là pour y répondre et vous aider!

*

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Pour avoir eu plusieurs portées orphelines sur les rats, je ne peux que dire une chose.
C'est dur, les mortalité sont énormes notamment si la mère vient à décéder les deux premières semaines et les petits éleves à la pipettes auront toujours un déficit immunitaire et sociale.

Aussi pour chauffer le tout.
Tapis chauffant c'est trop dangereux si vous voulez mon avois car il peut désecher les souriceaux.
Perso, j'avais toujours une bonne vieille lampe chauffante à une bonne distance.
donc la température est constante et pas trop besoin de se faire du soucis

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci beaucoup de cette remarque Takuya! je modifierais l'article pour apporter ta précision!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Que donneriez vous à un raton de 1 semaine si vous n'aviez pas de lait soja/chaton sous la mains?
ça pourrait aider une amie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oulah... Elle n'aurait pas des pots bébés dans un coin ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Éventuellement du yaourt à la vanille ou du fromage à pâte molle en attendant qu'elle aille en acheter ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Du jaune d'oeuf sucré?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je vais lui proposer.
Merci.

Elle a essayé de mettre le plus faible avec une souris allaitante, la maman l'a accepté dans le nid mais ne lui a pas donné à manger.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le lait pour bébé ne convient t'il pas?
ou sinon les vitamine par quoi on peut les remplaser
merci d'avance Smile

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci d'aller te présenter dans la rubriques indiquée.

Le lait pour chatons convient très bien, pourquoi le remplacer ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ya pas de lait pour chaton et de vitamine pour rongeur ici :/
il doit en avoir a la capital mais c a 8h00 de bus :/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
y as t l une pharmacie dans ton coin ? mais si nous lisons bien l article , c est pour les bébés qui ne sont pas sevré ou quand la maman n a pas assé de lait , car a 5 semaines les bébés mangent déjà du dure

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui je sais mais une amis a se problème et je lui est dit que je lui chercherai des info et que si elle a pas le temps de sans occuper je prendrai la relève Very Happy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour,
Jusqu'à quand est-il nécessaire de réchauffer le souriceau?
Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ca va dépendre de la vitesse à laquelle ils se développent, mais je dirais qu'il faut le faire au minimum 15 jours, puis ca va dépendre de la température de la pièce.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il a du avoir 15 jours le 29.09, quand il a ouvert les yeux.
J'ai acheté aujourd'hui une cage pour lui, à deux étages. Comme il est petit, il n'aura accès pour le moment qu'à l'étage supérieur. Dans l'étage inférieur, j'ai mis deux pots de verre remplis d'eau chaude.
Le chauffage central pour souris! What a Face 

La pièce n'est pas froide, mais ne sachant pas quand arrêter de lui apporter une source chaleur, je maintiens ce système une petite semaine de plus, puis on verra...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
en tous cas courage a toi et ton loulou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour je vien de m'inscrire j'ai fait ma presentation et expliker mon cas ^^' jai pas de lait pour chaton ni de lait de bébé ni de soja @.@ qule crotte .... je peut prendre quoi ^^' ? en urgence ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si on n'a que du lait du lait de vache chez nous, et qu'on leur en donne pendant seulement une journée ce n'est pas grave ?  Question

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il ne le digère pas, ça ne sert à rien.

Sinon, j'aime pas parler pour des poires. Merci d'aller te présenter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,


Je viens de m'inscrire car je souhaiterais obtenir quelques réponses à mes questions.

Voilà j'ai trouvé une petite souris non sevrée jeudi de la semaine passée, elle avait encore les yeux fermés.
J'en ai pris soin depuis en suivant les conseils de l'article, elle a ouvert ses yeux lundi et elle grandit bien ( ses oreilles ont commencé à se décoller avant hier ).
J'estime qu'elle doit avoir dans les 18 ou 19 jours, si je ne me trompe pas?
J'aimerais savoir si il est encore utile de chauffer son nid et de lui masser le ventre avant et après manger ? Elle n'aime pas du tout ça ( la toilette ) et commence à être un petit peu nerveuse quand je lui fait sa petite toilette, et vu qu'elle commence à sauter et courir très vite, qu'elle a déjà réussi à s'échapper quelques instants et à me faire la peur de ma vie ( pfiou), j'aimerais savoir si je n'insiste pas pour rien concernant ses soins ^^

J'espère que vous pourrez m'éclairer Smile

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut je n'en m'y connais pas trop en sauvetages de souris sauvages mais déjà il faudrait que tu saches de quelle espèce est ton rongeur : campagnol, mulot ou souris ? Car les campagnols par exemple ne se nourrissent pas de la même chose que les souris..

Je pense qu'à partir du moment où il court et se nourrit seul tu peux le nourrir qu'avec du solide (des graines pour souris ou oiseaux) avec un peu de bledine pour le remplumer un peu
Fais attention à bien le mettre dans un terrarium pour éviter les fugues et que tu le perdes dans ta maison Wink après si tu estimes qu'il devient trop sauvage et farouche je pense que la meilleure solution serait de le relâcher mais avec l'hiver qui arrive je ne sais pas si cest une bonne idée...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il s'agit bien d'une petite souris Wink  elle est déjà dans un petit terrarium provisoire, sinon elle n'est pas exactement farouche, puisqu'elle grimpe dans ma main pour sa tétée et s'y endort après mais elle devient un peu nerveuse et sauteuse quand il y a du bruit !
J'y ai pensé aussi pour l'hiver. On va voir si elle se plaît dans le petit nid douillet qu'on lui a fait, elle sera la bienvenue. On avisera quand elle sera sevrée déjà.
Enfin bon merci Maryline mais par contre ça ne répondait pas vraiment aux questions que je me posais ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

si elle a 19 jour elle devrait commencer à manger des graines, le mieux c'est donc de lui en mettre, de compléter avec de la blédine mélanger avec un peu de lait pour chaton histoire de booster et un tit bout de jambon ou jaune d’œuf cuit pour les protéine Smile

Elle doit faire ses besoin seul a cette age, attend que l’hiver soit passé pour la relâcher, et pour son bien évite de la manipulé qu'elle s'habitue pas à l'homme ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis dans le même cas que Lissa2510 à savoir j'ai sauvé un sauver un petit mulot. Il est presque sevré, vus la saison je pensais le garder car j'ai peur qu'il meure de froid si je le relâche... Suspicieux

A ce sujet je suis septique

asdy a écrit:
attend que l’hiver soit passé pour la relâcher, et pour son bien évite de la manipulé qu'elle s'habitue pas à l'homme ^^

A cause de la saison j'ai peur de le relâché et ça me parait compliquer de le faire au printemps.
Il aura passé + de 4 mois en captivité après un sevrage par l'humain.
A la base je me suis dit que s'il survivait au sevrage j'allais l'adopter et je voulais commencer la socialisation mais vus vos recommandations j'hésite...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si tu l'as élevé toi même et qu'il est habitué à l'homme, qu'il se laisse manipuler je ne vois pas pourquoi il serait obligatoire de le relacher Wink
Sur le forum on a déjà vu plusieurs sauvetages qui se sont bien passés et ils ont finis leur vie tranquillement chez la personne qui les a recueillis 

Après si tu remarques qu'il cherche à fuguer etc je pense qu'il serait mieux dans la nature mais s'il a été nourrit par toi depuis tout petit cest pas dit qu'il s'en sorte tout seul dans la nature...
Si tu envisages de le garder tu peux l'installer dans un environnement qui ressemble le plus possible à son milieu naturel (donc dans un terrarium pour éviter les fugues, avec une grosse couche de litière pour qu'il creuse, et des branches)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Parce que tu n'as pas le droit de garder un animal sauvage c'est ecrit dans la loi ...


C'est toujours pareil c'est parce que certains le font que légale et encore moins le mien pour l'animal. Si tu le laisse dans sa cage sans interaction mm si tu le relâche dans 4 mois il survivera très bien dehors et y sera clairement plus heureux et a sa place.
Pour moi le garder serait juste de l'égoïsme.

Plien on sauvait jusqu'à leur 4-6 semaines (age du sevrage) les petits sans que ca ait d'incidence justement en minimisant de même en hiver en les gardant quelques mois qu'ils meurent pas se froid.

À toi de pas le manipulé plus que nécessaire et de plus le faire une foiq sevré.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci Asdy, tu as compris mais inquiétudes et tes réponses mon convaincu.
                   J’aime bien comprendre le pourquoi du comment
1 Si Pouic à de réelles chance de survit (en liberté) malgré une captivité, ça me va
2 Au final il sera plus heureux dehors
3 j'aime pas être dans l'illégalité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Wink pas de soucis. Dsl j'ai peut être été un peu directe mais ca reste le meilleur moyen d'être bien comprise.

Tiens nous au courant !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et pourtant le mulot qui a été sauvé par BigValouu (cf.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et pourtant le mulot qui a été sauvé par BigValouu
(Cf. http://souris.forumactif.com/t30142-il-faut-sauver-anatole?highlight=Anatole ) vit très bien chez son maître et personne n'a jamais proteste que c'était illégal et que ce serait mieux de le relâcher. Pour moi un animal sauvage qui a été élevé par un homme ne sait pas comment chasser et s'en sortir seul dans la nature.. Donc je vois pas comment il peut s'en sortir seul quand il a été habitué à vivre dans un terrarium avec toute la nourriture qu'il veut à volonté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour le moment tout se passe bien
Le 26 octobre Pouic fessait 5,3 gm et aujourd'hui il fait 1 gm de plus et a encore à 3 prise de lait en 24h.
Il mange bien des graines soufflé, de la noix et un peut de châtaigne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...