Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
AlmondSmoothie

Les différentes bases du splash ?

Messages recommandés

Bonsoir tout le monde !
J'ai utilisé la fonction recherche sans succès alors je me lance:
En ce moment, je m'intéresse beaucoup à la génétique des souris et aux différents marquages. J'ai une préférence pour le splash mais j'ai depuis quelques temps une grande question existentielle. Quels sont les différences entre une souris splash de base noire et une de base bleue ? Existe-il d'autres bases compatibles ? Tout cela vous semble sans doute simpliste mais je m'avoue un peu perdue... J'ai vu des photos de très belles souris splash brunes avec des tâches noires et d'autres de souris plutôt claires avec des tâches grises ou noires. Je me demandais si c'était la base qui influençait ces différences ou bien si cela était dû à d'autres choses...
Merci d'avance d'éclairer ma pauvre lanterne  Wink

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Toutes les bases sont "compatibles" car il n'y a aucune interaction létale entre les gènes de bases et le gène Spl. Les rendus de couleurs seront simplement différents selon la couleur de base et la dilution correspondante aux gène de dilutions. Wink

Pour être plus claire, une souris splashed, c'est une base de couleur, et une dilution. Le splashed permet tout simplement de faire apparaitre par tâche la base de couleur "par-dessus" la couleur de dilution correspondante.

Par exemple, une souris aa chch Spl- est dite splashed siamoise : sa couleur de base est le noir, et sa dilution le siamois. Il en résulte une souris siamoise avec des "tâches" noires.
Autre exemple, une souris aa cchch Spl- est dite splashed burmese : sa couleur de base est le noir, et sa dilution le burmese. Il en résulte une souris burmese avec des "tâches" noires.

Le tout est de connaitre l'impact des gènes de dilutions sur chacune des bases possibles et tu sais alors à quoi peut ressembler la souris avec le gène splashed. Wink

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelques exemples :

Splash noir hima a/a c/ch Spl/*:
SDV Petit-Marbré


Splash bleu bone a/a c/ce d/d Spl/* :
SDV Narcisse


Splash red :
SDV Sunshine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci beaucoup les filles !
Je sens que je vais réviser mes gènes de dilutions moi !
Mais par exemple, les deux souris qui se trouve à gauche sur la photo de l'en-tête du site de Psysik, c'est quoi comme dilution ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tiens je mettrais aussi côte à côte les photos de 3 mâles bleu splash au pelage complètement différent chacun.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'était des cpb splash (base noire). Je te recommande si le splash t'interesse de guetter la parution de la prochaine revue de l'afar Smile

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le splash est compliqué, il y a la base (agouti ou noir ou red) qui est de qualité différente, puis par dessus il y a la possibilité de rajouter une couleur (bleu, chocolat, pink) et enfin la dillution (siamois, CPB, burmese...) et quand c'est enfin calé il y a encore la qualité du splash! il y a plus ou moins 3 splash, le splash piqueté, le splash étendu et le splash à tri (ce dernier est un splah raté).
de manière générale tout dépend de la qualité des gènes pour tout (la dillution, la couleur, la base) pour avoir un splash plus ou moins beau et qui ressort plus ou moins sur le fond.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Arf faut que je pense aux photos ><

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yucuna a écrit:
le splash est compliqué, il y a la base (agouti ou noir ou red) qui est de qualité différente, puis par dessus il y a la possibilité de rajouter une couleur (bleu, chocolat, pink)

Juste parce que ça n'est pas tout à fait juste, je me permets d'apporter une petite remarque. Wink

En soit, le bleu, chocolat, pink (...) sont des gènes de dilutions, donc ils n'ajoutent pas de la couleur, et au contraire, il en "enlèvent" à celle de la base. Considérant ces différents gènes, chacun enlève un ou plusieurs types de pigments.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
je voulais faire au plus simple mais oui. en gros en fonction de la qualité du splash qu'on veux obtenir il faut faire à attention à ce que porte la souris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SDV Taïka - le grand père qui est splash bleu burmèse, un bleu bien sombre proche du noir :


LRD Huggy Boy son fils qui est bleu splash qui m'a bien l'air de base agouti (moi et les bases ça fait 30 =_=!) et à côté son fiston qui est splash bleu et surement cpb, donc un splash bleu complètement différent de son père et grand père !


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...