Aller au contenu
Rechercher dans
  • Plus d’options…
Rechercher les résultats qui contiennent…
Rechercher les résultats dans…
AlmondSmoothie

Projet d'élevage : La Souris Fringante

Messages recommandés

Bonjour à tous !

Maintenant que c’est sûr (ou presque) qu’on déménage en septembre, je vais pouvoir concrétiser mes rêves et exposer mon projet à des regards critiques et connaisseurs !

Comme annoncé dans le titre, je souhaite me lancer dans l’élevage de souris domestique. Je sais qu’il y a tous les jours des jeunes irresponsables qui démarrent un tel projet… C’est pourquoi j’aimerais vous convaincre du bien fondé de ma décision et avoir vos avis/conseils dessus. Je ne connais pas les souris depuis longtemps et j’attends la nouvelle année avant de me lancer. Mes 3 puces seront déjà de vieilles dames et j’aurai alors expérimenté  les responsabilités et l’engagement nécessaires à toute une vie de souris. J’ai déjà eu des animaux malades (chats) et je sais ce que c’est de passer son temps chez le vétérinaire et de devoir prendre des décisions difficiles. Je suis plutôt du genre maman poule : au moindre bobo, allô véto ! Depuis plusieurs mois, je lis et me renseigne à fond pour saisir pleinement dans quoi je m’engage.


Mes objectifs sont premièrement d’offrir une alternative aux animaleries pour les gens de ma région. La plupart ne sont pas au courant des risques (comme je ne l’étais pas non plus) et ignorent l’existence d’élevages sérieux qui possèdent non seulement des souris magnifiques mais surtout en bonne santé ! Et j’aimerais vraiment changer l’image de la souris en Suisse. Il y a quelques élevages en Suisse Allemande mais avec la barrière de la langue et des mœurs, il est difficile de s’informer. J’ai d’ailleurs pris contact avec une éleveuse à Winterthur (grâce à ma maîtrise sommaire de l’allemand) et un projet de partenariat est en train de voir le jour ! J’en ai marre des gens méprisants et dégoûtés dès que je leur parle de mes souris... Ils imaginent tout de suite la bestiole sauvage et pleine de puces ou les yeux rouges qui font d’elle un suppôt de Satan (et j’exagère à peine…). Bref, j’aimerais promouvoir la souris comme animal domestique en présentant des beaux petits très câlins, proches de l’homme et en bonne santé.


J’envisage un petit élevage familial, avec une ou deux portées par années dans l’idéal. Je n’aimerais pas dépasser les 40 pensionnaires au grand maximum afin de pouvoir vraiment m’occuper de chacun comme il se doit. Je déteste l’idée d’usine à bébés… La sociabilisation est très importante pour moi, pour le bien-être des animaux et dans l’optique d’améliorer l’image de ce compagnon trop souvent mal jugé ! Si je me rends compte que personne n’est intéressé par mes petits, je fermerai boutique (à sens figuré  bien sûr, je n’ai pas un but lucratif). Au début en tout cas, je ne lancerai pas une portée sans que la précédente n’ait été entièrement adoptée. L’éleveuse de Winterthur m’a dit avoir tellement d’adoptants qu’elle devait en mettre sur liste d’attente malgré la grandeur de son élevage… Je suis donc plutôt optimiste !
J’aimerais me rapprocher le plus possible des standards pour un jour peut-être participer à des expos (hum…il faudrait déjà que j’obtienne mon permis de conduire…). Pour avoir les meilleurs résultats, je me retreindrai (non sans peine) à deux marquages liés entre eux et à deux couleurs. Le type de poil sera standard.

Au niveau pratique, mes souris seront nourries avec un mélange du commerce ou maison respectant soigneusement leurs besoins alimentaires (je ne vous dit pas les absurdités qu’on trouve chez noud comme mélange pour « souris »). La litière sera de chanvre ou de maïs pour les plus sensibles. Chaque pensionnaire bénéficiera d’un espace minimum de 600 cm2 pour les femelles et 900 cm2 pour les mâles. Un meuble-appartement est en construction. Et bien sûr, vous pouvez compter sur moi pour les gâter de jouets et de sorties !


Au niveau éthique, j’ai longuement réfléchi au bien-fondé de créer encore un élevage alors qu’il y a tant de souris à sauver et à adopter… Mais les petites annonces sont plutôt rares chez nous  et surtout, il me tenait à cœur de donner une place plus importante à la souris parmi les animaux domestiques, de montrer combien d’amour et de reconnaissance pouvait témoigner un si petit être. Aussi, je voudrais éviter que les gens, par ignorance, adoptent une souris fragile ou gestante et stopper dans la mesure du possible l’élevage industriel des animaleries.

En ce qui concerne l’élevage lui-même, l’accent sera mis en priorité sur le caractère et la santé des petits même si l’esthétisme et les standards demeurent des critères de sélections déterminants.

Le recours à la consanguinité sera fréquent mais toujours de manière réfléchie et avec des parents de lignée stable.

Même si cela est sans doute utopiste, je refuse de pratiquer le « culling ». J’estime que la maman doit elle-même savoir décider si elle est capable ou non d’assumer l’entier de sa portée. Certaines personnes trouvent plus cruel de laisser la maman manger ses petits et je respecte leur choix. Mais, en me mettant à la place des mamans souris,  je me dis que je détesterai qu’on décide pour moi ce que je dois faire. Cependant, si je m’aperçois qu’elle est dépassée, fatiguée et en manque de lait, j’assumerai de biberonner toute la portée ou je me résoudrai à retirer les petits les plus faibles.

Je ne pratiquerai le  « rehoming » qu’avec des reproducteurs à la retraite, certes très beaux mais avec lesquels je n’ai pas d’affinité particulière (je ne pense pas que cela arrivera mais on ne sait jamais).

La cohabitation pacifique des mâles et les femelles plus proches de l’homme seront également des critères de sélection recherchés.

Je suis en train de rédiger un contrat d’adoption en accord avec mon éthique d’élevage et le bien-être des petits afin de sélectionner des adoptants sérieux et motivés ! Je songe également à demander un prix symbolique pour couvrir une partie des frais et éviter les terrariophiles. Je n’ai rien contre ces derniers, j’admire même leur choix de chercher le meilleur pour nourrir leur animal mais j’aspire à un certain respect de mon travail qui consiste à élever de belles souris avec un super caractère pour la compagnie.


Concrètement, le projet commencera début 2015 (la nouvelle maison et mon changement de formation me laisseront l’espace et le temps nécessaires). Je commence déjà à chercher des reproducteurs pour décembre-janvier. Je ne pourrais sans doute malheureusement pas me rendre à Houten mais la France me semble tout à fait accessible !

Je souhaite travailler le splash et le tricolore (ce sont des marquages que j’adore et que je n’ai vus jusqu’à présent qu’en photo). Il reste dans ce domaine encore beaucoup à faire et à découvrir ! J’ai choisi de me limiter essentiellement au splash en base recessive red et aux splash/tricolore color point beige, le tout en base standard.

Le nom de l’élevage, La Souris Fringante a été choisi en référence au Seigneur des anneaux. C’est un univers magique que j’apprécie énormément et qui est à la base de ma rencontre avec mon copain et mon meilleur ami. Les petits auront tous des noms tirés de l’univers de Tolkien.

 

Voilà, je crois que j’ai tout dit, qu’en pensez-vous ?


Merci d'avance pour votre attention et vos commentaires !

 

PS : J’admire énormément les éleveuses présentes sur ce forum… Ne vous étonnez donc pas si vous recevez bientôt une réservation pour un petit ! Il me faut trouver mes 2 mâles et mes 3 femelles de départ qui proviendront bien sûr tous d’un élevage sérieux !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Eh bien moi je trouve ça super (je suis pas pro par contre) mais j'ai une question: 
quand tu dis pas plus de 2 portées par an, c'est par souris ou ton élevage entier?
Car si c'est ton élevage entier, c'est sûr que tu n'atteindras pas 40 souris :p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ça m'a l'air d'être un projet sérieux. 

tu dits avoir l'intention de jouer avec la consanguinité, laquelle ? linebreeding ? inbreeding ? 

dernière question, si la souris est si mal acceptée comme animal de compagnie chez toi, y 'a t'il quand même des vétos NAC ? 

lancer un élevage sans véto NAC à proximité, c'est risqué. 

sinon pas grand choses à redire, peut être qu'un de mes petits TOM partira chez toi un de ces jours Wink

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci pour vos remarques très positives !
Je ferai une ou deux portées par an pour tout l'élevage. Je sais qu'ainsi je n'avancerai pas très vite et que je risque de ne pas forcément m'y tenir mais je préfère fixer une limite claire pour commencer !
Pour la consanguinité, je pensais à l'inbreeding. Si j'ai bien compris, c'est le recours occasionnel ou fréquent à la consanguinité pour fixer certains traits, non ?
Quant aux vétos spécialisés, il y en a deux à moins de vingt minutes de chez moi et un qui a bien l'habitude des souris à 45 minutes environs (en transports publics). Donc c'est nickel ^_^ Disons que, même si la souris est plutôt mal acceptée, il y a un certain nombre de marginaux ! J'ai l'impression que c'est un peu tout ou rien : beurk ou woaw...
TOM c'est vraiment joli comme affixe à part ça !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais alors je me pose la question: "Si tu veux faire deux portées par an pour tout l'élevage, quelle est l'utilité de prendre 3 femelles vu que deux reproduiront et une sera trop vieille pour reproduire l'année d'après?"
A part ça, bravo, je trouve moi aussi que tu as pensé à la plupart des choses. Smile

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est pour leur tenir compagnie et pour si jamais une est stérile ou qu'elle se révèle avoir mauvais caractère...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
faut que tu revois ta définition d'inbreeding. je t'invite à bien te renseigner et à bien bosser la dessus avant d'envisager en faire. l'utilisation de la consanguinité c'est complexe et à ne pas prendre à la légère .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je trouve ton projet intéressant et bien ficelé. Personnellement je suis frileuse à l'idée de consanguinité même maîtrisé et justifié.

Bon courage !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pardon, je me suis trompée... L'inbreeding est le fait de reproduire deux souris très proches comme un père avec sa fille ou un frère avec sa soeur. Par contre, si les souris sont plus éloignées mais qu'elles ont quand même un ancêtre commun, c'est du linebreeding, juste ?
Je ne me suis pas encore énormément renseignée sur le sujet, c'est vrai. Et les sites que j'ai consulté n'étaient pas très clairs  Sad  Je pense que j'aurais recours au linebreeding en général mais je ne peux encore rien dire maintenant. Car jouer avec la consanguinité peut se révéler dangeureux et je pensais le faire surtout afin d'obtenir au début des recessive red avec la dilution c, si je ne peux en trouver. Mais apparemment l'éleveuse de Winterthur peut m'en fournir, ce qui me simplifie les choses. Je préfère en effet avoir recours le moins possible à la consanguinité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
la consanguinité maitrisée c'est plutôt positif pour un élevage, la plupart des éleveurs de souris ont recours à la consanguinité (et les eleveurs de chiens, chats etc... aussi d'ailleurs). 

ça permet d'avoir des lignées bien stables, et de fixer ce qu'on cherche à travailler.

mais il faut maitriser le sujet pour éviter de faire n'importe quoi.

bref ce n'est pas le sujet ici mais tu peux trouver pas mal d'info sur le net (et en mp les éleveurs aussi) .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La consanguinité ça se travail vraiment pas à pas, il y a des mariage que j'affectionne beaucoup car je sais que sur mon lignées j'obtient généralement de bon résultat, par exemple cousin/cousine.
Après il te faudra le temps de bien connaître ta lignée ou à défaut les souris avec lesquelles tu vas "travailler" : âge optimal de repro, les problèmes à surveiller dans la lignée/à améliorer, la croissance...
Tout ça tu peux déjà avoir pas mal d'info chez l'éleveur où tu prendra tes souris.
3 femelles pour commencer c'est bien, ça te laisse le temps de choisir la meilleure !

Après concernant tes choix, le splash red est assez difficile à travailler, ce n'est pas une couleur stable (des souris qui finissent "bew" ou "cream"), j'ai tenté d'en élever il y a un an ou deux.
Après le splash a été plutôt bien travailler en France, Psysik a remporté deux prix avec du splash en show à l'étranger, Yucuna le continue petit à petit, moi j'ai du splash un peu par hasard que je dispatche chez les éleveuses qui le travaille vraiment. Mais après ça reste un marquage ou tu peux rapidement avoir de bons résultats.
Le tricolore, j'en ai élevé aussi pendant plus de 2 ans et demi, j'ai bien aimé, ça reste plus facile à travailler que le piebald ou le bandé c'est sûr et puis ça reste toujours à la mode ! Yuya en a des jolies avec rosettes et astrex.
Après le tricolore CPB, ça reste léger en constrate, je reste d'avis que le plus beau tricolore reste le tricolore beige où les trois couleurs ressortent le plus. Mais choisis de faire avant tout ce qu'il te plait toi, c'est la règle d'or Wink

Bon courage pour la suite !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un bon projet, qui mérite d'être encore travaillé  Sourire. 

Je pense effectivement qu'un élevage de souris consciencieux en Suisse serait une très bonne chose, ça fait déjà plusieurs années qu'on a des retours de Suisse sur les forums indiquant qu'il est impossible de trouver une souris autrement qu'en animalerie ou élevage non sérieux dans ce pays, donc tout reste à faire !

"L’éleveuse de Winterthur m’a dit avoir tellement d’adoptants qu’elle devait en mettre sur liste d’attente malgré la grandeur de son élevage… Je suis donc plutôt optimiste !"
>> euh bon ça par contre, c'est loin d'être le cas de tout le monde, et surtout pour les mâles, c'est vraiment rare d'avoir une liste d'attente  Hehe... 

"Pour avoir les meilleurs résultats, je me retreindrai (non sans peine) à deux marquages liés entre eux et à deux couleurs. Le type de poil sera standard." 
"J’ai choisi de me limiter essentiellement au splash en base recessive red et aux splash/tricolore color point beige, le tout en base standard."

Attention ici sur un point : 
le tricolore est un marquage très dur à travailler. Si tu travailles le tricolore, tu travailles le tri, pas le splash. Et vice-versa, surtout dans un petit élevage avec peu de portées par an.
Même s'il peut arriver que tu es des splash dans une portée de tri, ou des tri dans une portée de splash, il faut que tu te définisses un objectif si tu veux travailler pour améliorer un marquage afin de correspondre aux standards. 
Les points à travailler sont différents pour ces deux variétés, tu peux avoir des splashs magnifiques qui te donneront des tri bof, et des tri très bien marqué qui donneront du splash avec des grosses tâches pas belles .

De surcroît, le tricolore et le splash red comme indiqué par Dawww sont très très fade, et de plus ont tendance à éclaircir avec l'âge, donc au final tu te retrouve plutôt avec des souris "blanchâtre". Et si tu élèves pour participer en show, ce n'est vraiment pas recommandé.

Attention également à comment tu présentes la chose : tu veux des souris splash base red et tricolore beige base red? ou des souris splash base red et des tricolores beige base noire ou agouti? 

Le splash peut être assez facile a élevé, encore faut il avoir de bonnes bases niveau lignée, et comprendre le fonctionnement de ce gène. 
Si tu as besoin de conseils à ce niveau là, n'hésites pas à me contacter par mp ou sur fb.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour ces nouvelles remarques ! Vos conseils me sont précieux et me donnent confiance en moi ^_^
Je crois que pour la consanguinité, on va laisser tomber. Enfin, on verra comment les choses se passent et comment mon travail évolue ! Mais je me renseignerais bien avant de faire des bêtises, ça c'est sûr !
Quant au splah en base red, je sais qu'il est vraiment très fade mais j'ai vu des anciennes photos de certaines portées de Dawww (sauf erreur) et j'ai vraiment flashé sur cette combinaison. J'espère arriver à des bons résultats et sinon, je trouve les souris bew très jolies !
Pour ce qui est du tricolore, c'est vrai que c'est un marquage difficile et que je devrais me décider entre ça et le splash. Mais à vrai dire, les tricolores que j'affectionne le plus sont ceux avec des contrastes faibles, des tâches plutôt diffuses... Je ne sais pas vraiment comment expliquer mais disons un tricolore où l'effet splash ressort plus que l'effet pieblad... Je ne sais pas si c'est clair ce que je raconte ?   Shocked 
Donc pour clarifier les choses, je pensais me lancer dans le splash en base et red d'une part et d'autre part le splash et le tricolore en base cpb...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coucou
voila un projet interessant, surtout au niveau de l'éthique.
de mon point de vue (d'éleveuse débutante et qui ne connait quasi rien au tri ou au splash), il faut que tu repenses vraiment aux marquages.
je m'explique !
oui, le splash red c est joli, mais si ca disparait avec le temps et que tes souris ont tendance à l'obésité, c'est quand même dommage, et ca n'aidera pas à trouver des adoptants... Sauf si tu trouves du recessive yellow mais bonne chance!
le tricolore qui ressemble a du splash est très loin du standard qui est bien plus proche du tricolore "piebald" comme tu dis, donc dur dur de gagner un prix avec ça.
Sinon, en catégorie tricolore avec des taches floues, et qui peut etre bien marqué, il y a le tricolore de base agouti (CF Suku's Tao de Jade), le tricolore bleu, le tricolore chocolat (et j en oublie surement)
Apres évidemment plus tu rajoutes des genes recessifs (genre le bleu et le choco), plus c est long avant d'en avoir sur tes propres portées.

Sinon je rejoins les filles, choisis entre le splash et le tri si tu comptes rester sur moins de 5 6 portées par an car le beau splash donne souvent du mauvais tri et vice versa !

Bon une dernière question, tu es calée en génétique ? parceque bon le tri faut quand même bien comprendre comment il fonctionne ^^"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci May !
Je pensais me baser sur du recessive yellow car l'éleveuse "à côté" de chez moi en élève depuis 5 ans et travaille également sur le splash avec cette base là... Et cette histoire d'estompage avec le temps, ne peut-on pas le travailler ? J'ai vu de très belles photos de souris splash sable chez Mousery Suku sur facebook par exemple... Pourquoi ne pas élever et tenter d'améliorer un marquage qui me plaît ? Le résultat sera peut-être plus visible avec une dilution plus foncées ? je ne sais pas, je fais des hypothèses mais quoi qu'il en soit, je vais continuer à me renseigner sur ces gènes-là... Le défi m'intéresse. Aurait-on les marquages qu'on a aujourd'hui en hollande ou en allemagne si personne n'avait choisi d'améliorer un marquage à la base peu stable ? Je suis peut-être trop idéaliste et vous en savez sans doute plus que moi sur le sujet mais cela ne serait-il pas possible ?
J'ai les bases en génétique et je lis beaucoup depuis que l'idée d'élevage a germé dans mon esprit. Je crois avoir compris la façon dont fonctionne le splash et le tri, ou du moins la base... 
Je sais que mes tri ne seront pas conformes au standard mais j'aimerais réellement garder l'effet de flou du splash... C'est pour ça que je souhaite élever les deux en même temps... Mais attention, ça ne veut pas dire que je ne fais pas attention aux standards ! Niveau morphologie, je ferais très attention à les respecter, ainsi que pour le splash !
Par participer aux expositions, j'entendais surtout voyager, rencontrer des gens, donner un coup de main pour l'organisation, vendre mes petits, etc... Mais je ne crois pas qu'un jour je me lancerai dans les shows... Par contre, je viendrai volontiers en spectatrice !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le truc, c'est que le recessive yellow reste moins intense que le letal yellow, donc le contraste avec le splash peut être rendu juste moins intéressant. Néanmoins, le splashed fonctionne "aussi bien" sur les RY que sur les LY alors qu'il ne s'agit pas de la même "base" (RY : aa ee, LY : Ay- EE), et il est important de se poser cette question "génétique" avant de commencer. Wink

Compte tenu du fait que le RY reste, on ne sait pourquoi, très rare en France (mais courant en Allemagne qui est pourtant un pays frontalier), je ne saurai pas te répondre concernant le principe d'estompage des couleurs.
Le LY est naturellement "instable" en ce qui concerne la couleur, et d'autant plus si tu as de l'Umbrous. Lorsque j'aurai le temps, je chercherai des informations à ce sujet.
Tiens, j'ai eu un petit mec tricolore de base LY, jette un coup d’œil ici (bas de page) pour te rendre compte des évolutions de ses couleurs.

Tous les projets sont envisageables, mais ils doivent être revus compte tenu du nombre de portées envisagées par an. Si l'idée est de travailler quelque chose de "très rare", avec peu de portées par an, tu risques de ne pas voir les évolutions et d'abandonner très vite. L'idéal peut aussi être de s'associer avec d'autres éleveurs pour avancer plus vite sur un projet commun.

Concernant le fait de vouloir élever ces deux "marquages" (le tricolore est plus une combinaison en fait), il te faudra donc obligatoirement deux lignées distinctes. Wink

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
et le splash argenté?, ca serait pas plus simple? et le rendu est proche

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les bases Agouti passent généralement "moins bien" que les bases noires, à comparer... Wink

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

si ça peut aider, photos prises à l'instant de mon mâle Big Ruby, splash argenté. 

à la base son splash n'est pas bon vu que ce n'est pas du tout ce que je travaille, c'est juste pour montrer qu'a 3 mois et demi, on ne voit presque plus rien, alors que petit ça ressortait bien, je pense qu'il sera bone dans quelques temps Wink . 




on voit un léger fondu encore mais faut vraiment avoir l'oeil, ça se dilue petit à petit avec l'âge. Sa soeur splash argenté est chez Lee, faudrait lui demander mais je pense que c'est pareil.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est vrai que pour un prtit nombre de portées choisir une variété pas stable c'est dur. Prends le temps de réfléchir. Regarde aussi ce qui est fait chez les autres éleveurs. Il te faut bien trouver où prendre des souris.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
autant pour moi, j ignorais que le splash argenté s eclaircissait avec le temps

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coucou, me revoilà !
Je voulais, avant de vous donner des nouvelles, prendre contact avec quelques éleveurs de splash red et de recessive red. Voici les diverses conclusions.
D'après Roland (avec qui j'ai eu un très bref échange), le splash et surtout le tricolore ee sont très fade et il a abandonné l'idée.
Il a fallut trois ans à l'éleveuse de Mousery Suku pour obtenir des splash Ay stables. Elle n'a aucun problème d'obésité et très peu de tumeurs. De plus, si le rendu est un peu faible en contraste, il n'est absolument pas fade et ne s'estompe pas ou peu !
Je viens d'envoyer un message à Nadine, l'éleveuse de mousery of wild passion. Je n'ai pas encore de réponse mais le fait est qu'elle a élevé des recessives red splash et tri et qu'elle a obtenu des bons résultats pour un marquage encore hyper rare... Je crois qu'elle n'en élève malheureusement plus mais c'est possible. Les couleurs ont un bon rendu mais je ne sais rien encore de l'estompage avec le temps. Voici quelques photos : http://mousery-of-wild-passion.jimdo.com/zuchtfarben/tricolor-splashed/
Enfin, j'ai un bon contact avec une autre éleveuse suisse, d'ailleurs très active dans une des premières (et peut-être une des seules) associations de rongeurs avec des standards pour souris (mais le tout en allemand). Elle élève des recessive red depuis longtemps et elle fixe petit à petit les gènes nécessaires au splash en base red. Une partie de mes reproducteurs proviendront de chez elle. Voici le site de l'élevage si cela vous intéresse : http://www.redcarpetmaus.ch/5001.html
Je ne cesse donc de me renseigner, de lire, de prendre contact. Je peux vous dire que les mails en allemand sont une très bonne révision pour l'écrit de bac Wink
Beaucoup d'entre vous et de mes contacts me l'ont dit et j'en suis bien consciente : le splash et le tricolore, de plus en base red, sont un choix de variétés extrêmement difficiles. Il me faudra du temps et beaucoup de patience avant d'atteindre mes objectifs, d'autant plus si je me restreins à trois portées par année ! Mais il faut avouer que j'aime énormément les défis et que je tiens vraiment à travailler ces couleurs que tant d'autres éleveurs abandonnent... On peut arriver à quelque chose, peu importe le temps que cela prendra ! D'ici là, j'aurais eu le temps de me faire connaître, d'élever de beaux bébés très câlins et de remplir mes différents objectifs pas à pas !
Voilà voilà... Qu'en pensez-vous ? Je suis motivée et déterminée mais votre avis est important pour moi et je saurais abandonner la base red s'il le faut vraiment !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si vraiment la base red te convient (Ay ou ee) et que tu n'atteins pas tes objectifs en splashed ou tricolore, c'est toujours possible de réorienter ton travail uniquement sur de l'uni... Wink

Du temps où "j'élevais" encore (une portée par an, c'est pas un élevage d'après la loi française), j'avais pas eu trop le choix que de changer du tricolore pour de l'uni, et finalement je n'ai jamais eu l'occasion d'avoir du red uni car départ à l'étranger.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir bonsoir,
Je voulais juste vous dire que c'est maintenant sûr à 100% que ma famille et moi déménageons ! Je vais donc pouvoir concrétiser mon projet au printemps 2015, car le temps, les moyens et l'espace se trouvent enfin réunis !
J'ai commencé à créer un site internet et à dessiner les plans d'un meuble pour souris. Les projets concrets des portées et la récolte d'information avancent gentiment. J'ai maintenant un gros classeur complet de fiches de génétique et d'informations diverses !
Merci beaucoup pour vos conseils, j'espère pouvoir compter sur vous encore pour la suite !
Je vais donc me montrer moins ambitieuse et me concentrer sur le splash en base recessive red uniquement. C'est un projet long et difficile mais c'est une variété que j'aimerais vraiment remettre au goût du jour et je suis prête à bosser des années pour cela. Si tout se passe bien, plus tard, je diviserai sans doute ma lignée pour travailler le splash en base noir ainsi que le tricolore !
Etant donné que je souhaite travailler un gène récessif assez rare, je vais être obligée de pratiquer la consanguinité dans une certaine mesure. Les souris red que je vais me procurer sont moins bien typées que les vôtre. Afin de ne pas "perdre" trop au niveau morphologique, j'ai décidé d'être très exigeante pour le type des reproducteurs porteurs splash et dillution-c en base noire.
Je sais bien que je pourrais accueillir mes reproducteurs au plus tôt en novembre, mais puis-je déjà réserver des petits qui ne sont même pas né auprès d'éleveuses du forum?  Embarassed
Selon vos réponses, je posterai une demande dans la rubrique appropriée avec mes "exigences" !
Bonne nuit à tous !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu ne souhaites pas voir avec Roland s'il n'a pas des RR à placer, aussi ?
Le type reste relativement intéressant me semble. Wink

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
salutation , pour moi simple adoptant  , voici que j intervient , non pas sur le plan génétique ou autre technique d élevage car je ne puis intervenir sur se point la

tous d abort cela a l air bien réfléchi ton projet , tu accepte les remarques des éleveuse installée depuis des années , tu apprends , pour moi se fait la est bon pour moi , car cela montre ton envie de bien faire et donne envie de voir la suite

la ou j intervient c est pour te faire réagir sur le plan humain avant que tu ne commence a trop vite a t emballer avec l élevage et que tu ne le lance sans réfléchir a tous le reste en espérant ne pas te vexer car loin de la , se n est pas mon but , alors voici se que j ais a dire 

tu va commencer une formation pour etre dans la petite enfance et travailler avec des enfants de bas age , pourras-tu lier ta formation et le début de ta formation , sera t il gérable étude et souris ?????

tu adore les enfants vu que tu veux travailler aux milieux d eux , donc a se fait la , je me pose une grosse question , comme tu les aime tu va surement en vouloir aussi , a tu réfléchis a la situation , gérer une grossesse et élevage , seras tu gérer bébé qui hurle juste aux moment ou tu as des souris en sortie d un coter et le lavage de cage en même temps ???

comme je l ais dis , se n est pas pour te dégouter que je te demande ceci , c est juste pour savoir si tu en est consciente

en tous cas vivement le site internet et la page facebook pour voir les premiers pas helvète de sourisphile que tu est

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ouais enfin gaetan elle à 18 ans... je pense que pour les mômes, elle à le temps de voir venir ( et puis ya bien des éleveuses qui gèrent les 2 )

pour ce qui est de ta formation je suppose que tu commence en septembre ? ( donc entre septembre et les adoption tu aras le temps de te retourner si jamais c'est finalement pas possible Wink 

Pour ma part j'ai hâte de voir ton projet éclore 

pour ce qui est de réserver des souris non-nées je ne sais pas mais commencer à en discuter avec les éleveuse susceptible de t'apporter ce que tu veux oui ( savoir ce qu'elles prévoient de faire dans les mois qui arrivent, quelles sont leurs conditions et critères d’élevages... savoir si en dehors du physique de la souris leurs autres points de travail correspondent aux tiens )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Gaëtan !
Merci beaucoup d'avoir soulevé ce point important ! J'y ai déjà réfléchi mais peut-être pas assez ? En effet, je commence une formation avec des petits enfants mais à part une journée de stage par semaine, ce sont essentiellement des cours théoriques. Mes journées seront bien remplis mais une fois rentrée à la maison, j'aurais tout le temps pour m'occuper de mes petites puces. Je ne devrais pas avoir beaucoup de travail à domicile en dehors peut-être des périodes d'examens. Enfin, je l'espère car la majorité de mes professeurs de lycée (je crois que c'est comme ça qu'on dit chez vous?) voulaient me décourager d'entreprendre cette formation parce que je m'ennuierais et qu'elle serait beaucoup trop facile pour moi (sans vouloir le moins du monde me vanter, j'ai souffert de leurs "critiques"). Mais maintenant que j'ai mon bac, je souhaite faire un métier que j'aime et tant pis si la formation que je suis obligée de suivre pour réaliser mon rêve est médiocre ou simpliste aux yeux de beaucoup. Si je suis aussi intelligente que mes profs semblent le penser, je me débrouillerai très bien et j'aurai enfin du temps libre à consacrer à ma passion ^_^
Mais tu as raison, si je me rends compte que les choses ne se passent pas comme prévu et que la formation est plus chronophage et exigeante que je ne le pensais, je saurais repousser mon projet à plus tard (je souhaite débuter en début d'année, j'aurais alors déjà testé un semestre de formation)!
Quant aux enfants, bien sûr que j'en veux et pas qu'un seul ! Mais avant de fonder ma propre famille, je souhaite terminer ma formation et m'installer avec mon copain. Il vous faudra attendre au moins cinq bonnes années (grand minimum) avant de voir un bébé humain chez moi !  I love you 
Et puis, quand le moment sera venu, les souris (même si je dois mettre mon élevage en pause) seront un petit échappatoire bien venu dans la vie bien occupée d'une jeune maman !

Banzaii, j'ai pensé à Roland (ces souris sont même très bien typées) mais je perdrai une ou deux générations de porteurs pour introduire la dillution-c alors qu'une partie du travail a déjà été faite pas loin de chez moi... De plus, c'est assez compliqué pour moi d'aller les chercher chez Roland et j'ai cru comprendre qu'il ne laissait pas un grand délai et qu'il fallait se montrer assez insistant pour obtenir une souris...  Don\'t know.

Oooh... miss puce a été plus rapide que moi !  Razz 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
non mais heureusement qu'on peut gérer élevage/boulot/vie de famille parce que sinon y'aurai pas beaucoup d'éleveurs hein ! 

c'est juste une question d'organisation ! 

et comme Miss_Puce j'ai hate de voir ton projet aboutir !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui comme dit Orphée, avec une bonne organisation ça peut être possible, il faut voir si toi tu peux tenir le rythme  Wink

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Coucou les amis, me revoilà !
On a déménagé, je suis plus ou moins bien installée et j'ai commencé la construction de mon "meuble à souris".
Mon projet d'élevage est devenu bien concret ! Pour ceux que ça intéresse, voici mon site internet : http://lasourisfringante.jimdo.com/
N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez (il n'est pas encore tout à fait fini mais c'est déjà ça) ! Et je vais bientôt faire de la publicité dans les animaleries de ma ville qui ne vendent pas d'animaux mais seulement de la nourriture et des accessoires.
Je vais chercher tous mes futurs parents le premier weekend de Novembre ainsi qu'un petit amour de chez Orphée (hum... j'avais le projet d'accueillir deux mâles pour l'élevage et voici que je me retrouve avec 3 reproducteurs potentiels et un énorme coup de coeur). J'espère rencontrer certains d'entre vous à l'AFAR Rodent Show, je me réjouis !

Bonne nuit à tous et encore un énorme merci pour tous vos conseils et vous encouragements ! J'espère de tout coeur que mon projet va marcher !
Car je suis passée l'autre jour dans une animalerie pour acheter de la litière et j'ai jeté un coup d'oeil aux souris (je ne peux m'en empêcher...). J'ai eu le coeur fendu : elles étaient si petites (la plupart devait certainement avoir moins de trois semaines) et elles étaient si nombreuses que certaines dormaient en dehors de la petite maisonnette. J'aimerais que les gens se rendent compte du côté industriel et froid des animaleries (même si jusque-là j'avais plutôt une bonne opinion de cette animalerie-là). Bref, c'était mon petit coup de gueule de la soirée et je sais qu'il existe bien des posts sur ce sujet Confus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×
×
  • Créer...